NVIDIA GeForce GTX 660 Ti : le test

27 août 2012 à 18h28
0
0000009101933580-photo-nvidia-logo.jpg
Lentement mais sûrement, NVIDIA continue de décliner son architecture graphique de dernière génération. Si Kepler a d'abord trouvé place dans le segment haut de gamme avec les GeForce GTX 670 et GeForce GTX 680, et même dans la niche du très haut de gamme avec le GeForce GTX 690, la firme au caméléon s'intéresse à présent au marché du milieu de gamme en proposant le GeForce GTX 660 Ti.

À destination des joueurs, le GeForce GTX 660 Ti arrive alors qu'AMD chamboule quelque peu ses gammes avec l'apparition inattendue d'une Radeon HD 7950 avec Boost accompagnée d'une baisse des prix généralisée sur la famille des Radeon HD 7000. La petite dernière de la firme de San-José réussira-t'elle à se faire une place au soleil ?

022B000005374610-photo-nvidia-geforce-gtx-660-ti-les-cartes.jpg

Au cœur du GeForce GTX 660 Ti bat le GK104

C'est une surprise ! Contrairement à la pratique habituelle, cette nouvelle référence milieu de gamme signée NVIDIA n'est pas basée sur une nouvelle puce graphique. On retrouve au cœur du GeForce GTX 660 Ti une puce GK104, autrement dit la même puce graphique DirectX 11.1 qui équipe déjà les GeForce GTX 670, 680 et autres GeForce GTX 690. Nous ne reviendrons d'ailleurs pas dans les lignes qui suivent sur les détails de l'architecture Kepler, préférant vous renvoyer à notre dossier sur la GeForce GTX 680.

Il n'en faudra pas plus aux adeptes du complot pour raviver la thèse selon laquelle le GK104 était à l'origine destiné au segment milieu de gamme et qu'il s'est finalement retrouvé sur le haut de gamme par une conjonction de facteurs : des bonnes prestations ou encore l'absence de véritable concurrence de la part d'AMD et peut être un retard ou une annulation d'un GPU plus costaud.

01C2000005150780-photo-nvidia-geforce-gtx-670-la-puce.jpg


Si le GeForce GTX 660 Ti dispose de la même puce GK104 que ses aînées, les caractéristiques de cette dernière diffèrent logiquement. Mais pas forcément dans de larges proportions : ainsi le nombre d'unités de calcul du GeForce GTX 660 Ti est-il identique au GeForce GTX 670 (1344 processeurs CUDA) tout comme d'ailleurs les fréquences de fonctionnement avec 915 MHz de fréquence de base et 980 MHz de fréquence annoncée en GPU Boost. Alors simple copier/coller du GeForce GTX 670 ?

Non évidemment. Et la différence fondamentale est à chercher du côté de la mémoire et plus précisément du bus mémoire. Alors que les GeForce GTX 670 et 680 disposent d'un bus mémoire 256 bits, il faudra se contenter d'un bus mémoire 192 bits sur cette nouvelle GeForce GTX 660 Ti. Un choix qui va de fait affecter la bande passante mémoire théorique, en l'amputant de 25%.

Dans sa première itération, le GeForce GTX 660 Ti est accompagné de 2 Go de mémoire vidéo en GDDR5. Or traditionnellement, selon le type de bus retenu, la carte aurait dû être équipée au choix de 1,5 Go de mémoire vidéo, ce qui est trop peu au vu du segment visé, ou 3 Go, ce qui ferait trop grimper le prix. NVIDIA utilise donc ici une architecture mémoire asymétrique déjà vue avec le GeForce GTX 550 Ti mais plutôt que d'avoir recours à des puces mémoire de densité différente, la marque augmente simplement leur nombre et joue sur le partitionnement. Avec une topologie de trois contrôleurs mémoire 64 bits, deux contrôleurs disposent chacun de 512 Mo (sur 2 puces chacun) quand le troisième pilote 1 Go (sur 4 puces). Au final, sur les 2 Go de mémoire vidéo, seul 1,5 Go seront accessibles à pleine vitesse en 192 bits alors que 512 Mo restent disponibles mais seulement sur 64 bits.

0154000005373184-photo-nvidia-geforce-gtx-660-ti-pilotes.jpg

Le GeForce GTX 660 Ti vu par les pilotes NVIDIA


D'autres différences plus subtiles existent également : ainsi si le nombre d'unités de texture est identique entre GeForce GTX 670 et GeForce GTX 660 Ti, le nombre d'unités ROP est revu à la baisse pour la petite dernière avec seulement 24 unités contre 32 pour la grande sœur. Une conséquence directe de l'amputation du bus mémoire.

 Radeon HD 7950Radeon HD 7950 v2Radeon HD 7970GeForce GTX 660 TiGeForce GTX 670
InterfacePCI-Ex. 16x - Gen3PCI-Ex. 16x - Gen3PCI-Ex. 16x - Gen3PCI-Ex. 16x - Gen3PCI-Ex. 16x - Gen3
Gravure0,028 µ0,028 µ0,028 µ0,028 µ0,028 µ
Transistors4,3 Milliards4,3 Milliards4,3 Milliards3,54 Milliards3,54 Milliards
T&LDirectX 11.1DirectX 11.1DirectX 11.1DirectX 11.1DirectX 11.1
Stream Processors17921792204813441344
Unités ROP3232322432
Unités de texture112112128112112
Mémoire embarquée3072 Mo3072 Mo3072 Mo2048 Mo2048 Mo
Interface mémoire384 bits384 bits384 bits192 bits256 bits
Bande passante240 Go/s240 Go/s264 Go/s144,2 Go/s192,26 Go/s
Fréquence GPU800 MHz850 MHz (base)
925 MHz (Boost)
925 MHz915 MHz (base)
980 MHz (GPU Boost)
915 MHz (base)
980 MHz (GPU Boost)
Fréquence Stream Processors800 MHz850 MHz (base)
925 MHz (Boost)
925 MHz915 MHz (base)
980 MHz (GPU Boost)
915 MHz (base)
980 MHz (GPU Boost)
Fréquence mémoire1250 MHz - GDDR51250 MHz - GDDR51375 MHz - GDDR51502 MHz - GDDR51502 MHz - GDDR5

Asus GeForce GTX 660 Ti TOP

00054969-photo-logo-asus.jpg
Chez Asus, le GeForce GTX 660 Ti se décline dès son lancement dans une version overclockée, c'est la version TOP. Puisque cette version overclockée se démarque dès le départ des recommandations de NVIDIA en terme de fréquences de fonctionnement notamment, c'est sans surprise que nous découvrons un PCB personnalisé ainsi qu'un système de refroidissement maison, le fameux DirectCU II. Rallongé, le PCB de la carte mesure 23 centimètres alors que le système de refroidissement déborde généreusement. Il faudra donc prévoir un emplacement de 27 centimètres pour installer la carte, toujours au format double-slot.

Concernant le système de refroidissement, Asus propose son radiateur DirectCU II constitué d'un très large radiateur à ailettes en aluminium et reposant sur le cœur du GPU. Pas moins de trois caloducs de 8 mm conduisent la chaleur le long du radiateur alors que l'on retrouve deux ventilateurs de type low profile. On retrouve sur le côté de la carte les languettes SLI ainsi que les connecteurs PCI-Express 6 broches, chacun étant doté d'une diode indiquant la bonne alimentation électrique. A noter sur la tranche la présence d'une barre métallique frappée du logo Asus dont le rôle est de rigidifier l'ensemble.



L'étage d'alimentation électrique de la carte est plus costaud que celui du modèle de référence avec six phases pour la seule puce graphique. Côté fréquences de fonctionnement, Asus propose une puce opérant à 1059 MHz en fréquence de base pour un Boost qui vise officiellement les 1137 MHz. Dans les faits et avec le second BIOS que nous a fait parvenir Asus, notre sample se comporte excellemment bien puisque la fréquence en boost lors des tests évolue entre 1267 et 1280 MHz et descend au pire autour des 1240 MHz. Il faut dire que le BIOS en question fait passer la limite de consommation visée par la technologie GPU Boost de 130 Watts à 143 Watts, augmentant de fait la fréquence en Boost. Bon point pour le système de refroidissement qui reste dans tous les cas particulièrement silencieux.

0181000005375176-photo-asus-geforce-gtx-660-ti-top-boost.jpg

Les fréquences de la carte observées en charge


En sortie, la carte propose deux ports DL-DVI, un connecteur HDMI 1.4a et un port DisplayPort 1.2, soit les mêmes connecteurs que le design de référence.

GeForce GTX 660 Ti Xlr8 par PNY

0096000005230818-photo-logo-pny.jpg
Le français PNY, partenaire de NVIDIA de longue date, est logiquement au rendez-vous pour la sortie du GeForce GTX 660 Ti. Pas de surprise, puisque le fabricant propose un design de référence que NVIDIA se refuse de distribuer à la presse. Design de référence que nous avions déjà pu apercevoir par le passé avec le GeForce GTX 670.

La GeForce GTX 660 TI Xlr8 est donc une carte double slot de 24 centimètres alors que son PCB ne dépasse pas les 17,2 centimètres. Le carénage plastique du système de refroidissement déporte en effet le ventilateur de type cage d'écureuil en dehors du PCB alors que l'air chaud est expulsé à l'extérieur du système. Sur la puce graphique, un simple radiateur à ailettes vient refroidir le processeur. Les puces mémoire signées Hynix sont pour leur part à nu, alors que l'étage d'alimentation à 4 phases pour le GPU est recouvert d'un radiateur.

Pas de fioritures excessives donc pour cette GeForce GTX 660 Ti Xlr8 qui dispose de deux connecteurs d'alimentation PCI-Express 6 broches pour une enveloppe thermique annoncée de 150 Watts. On retrouve deux languettes SLI et en sortie deux ports DL-DVI, un connecteur HDMI 1.4a et une prise DisplayPort 1.2. Il va sans dire que PNY respecte les fréquences avancées par NVIDIA : 915 MHz pour la puce graphique, 980 MHz en mode boost et 1503 MHz pour les 2 Go de mémoire GDDR5 interfacés sur 192 bits.



En fonctionnement, notre échantillon qui avait visiblement déjà tourné a tendance à s'échauffer quelque peu. Nous avons pu taquiner les 80°C de température pour la puce graphique entrainant de fait une gêne certaine au niveau du système de refroidissement qui s'avère alors bruyant. Du côté de la fréquence Boost atteinte lors de nos tests, celle-ci est supérieure aux 980 MHz recommandés par NVIDIA et évolue entre 1019 MHz ou 1110 MHz pour généralement se stabiliser autour des 1045 MHz.

0181000005373248-photo-nvidia-geforce-gtx-660-ti-boost-clock-evga-precisionx-avec-pny.jpg

Les fréquences en charge de la GeForce GTX 660 Ti Xlr8 de PNY


Un mot enfin sur le bundle de la carte, constitué de deux câbles en Y double Molex vers PCI-express 6 broches et d'un dongle DVI/VGA en plus du CD de pilotes et de la brève notice.

L'offensive AMD : le Radeon HD 7950 v2

0000007803786230-photo-logo-amd-radeon-graphics.jpg
La sortie du GeForce GTX 660 Ti n'est vraisemblablement pas du goût d'AMD. La marque opère un tir de barrage en sortant littéralement de son chapeau une Radeon HD 7950 v2. Il y a quelques semaines, AMD proposait déjà la Radeon HD 7970 GHz Edition. A l'époque la marque nous assurait qu'il ne serait pas possible de transformer des cartes non GHz Edition vers ce nouveau modèle via une simple mise à jour du BIOS. Et voilà que le même AMD nous propose un BIOS pour mettre à jour notre Radeon HD 7950 de référence vers le modèle v2 qui intègre lui aussi la technologie PowerTune avec Boost.

Avec le Radeon HD 7950 v2, AMD revoit à la hausse les fréquences de fonctionnement de sa carte. On profite ainsi d'un GPU opérant à 925 MHz contre 800 MHz précédemment. Sur le papier le gain n'est pas négligeable même s'il s'obtient via PowerTune avec Boost. On peut donc redouter une consommation accrue alors que l'enveloppe thermique de la carte augmente encore : de 200 à 225 Watts.

La technologie PowerTune introduite avec les Radeon HD 6900 continue donc d'évoluer. S'il s'agissait au départ de certifier que tous les GPU produits atteindraient bien les fréquences annoncées, la technologie permet maintenant d'estimer la consommation de la puce et sa température avec pour but avoué de surcadencer dynamiquement la puce lorsque cela est possible. Avec la Radeon HD 7950 v2, la puce peut atteindre en mode Boost les 925 MHz avec une fréquence minimale garantie de 850 MHz. Dans tous les cas, l'augmentation de la fréquence se fait parallèlement à une augmentation de la tension d'alimentation du GPU et donc de la consommation.

01D1000005375568-photo-amd-radeon-hd-7950v2-drivers.jpg

Les pilotes AMD Catalyst 12.8 et la Radeon HD 7950 v2


Si l'ensemble des Radeon HD 7950 peut bénéficier de cette mise à jour du BIOS et du gain de performances qui en découle selon AMD, il faudra s'assurer de disposer d'une carte dont l'étage d'alimentation électrique est suffisamment bien dimensionné pour encaisser la hausse du TDP. Reste une inconnu : le fabricant de votre carte graphique se donnera-t-il la peine de proposer gratuitement ce nouveau BIOS ? Et à ce petit jeu, on ne sait trop sur quel cheval miser...

L'autre contre-feu ouvert par AMD se fait du côté de la tarification puisque la marque annonçait des baisses de prix assez significatives sur l'ensemble de ses Radeon HD 7000.Au cœur de ce test, nous retrouvons comme à l'habitude le sujet des performances. Voici la configuration utilisée :
00310184-photo-ordinateur-de-bureau-dell-dimension-3100c.jpg
  • Carte mère Asus Maximus Rampage IV Extreme (BIOS 1202),
  • Processeur Intel Core i7 3960X,
  • 16 Go (4x 4 Go) Mémoire DDR3-1600 Corsair @ 1600,
  • SSD Samsung Serie 830 256 Go
Sur cette plate-forme, nous testerons plusieurs cartes milieu de gamme. C'est ainsi que nous nous intéresserons aux performances des Radeon HD 7850, Radeon HD 7870 GHz Edition mais aussi du GeForce GTX 560 Ti dont le GeForce GTX 660 Ti est en quelque sorte le successeur. Le lancement du Radeon HD 7950 v2 nous oblige à intégrer également le Radeon HD 7950 dans sa version initiale, mais aussi la v2 et les Radeon HD 7970 et Radeon HD 7970 GHz Edition pour positionner l'ensemble. Côté NVIDIA nous faisons figurer le GeForce GTX 660 Ti Xlr8 de PNY et le GeForce GTX 660 Ti TOP d'Asus. Le premier correspond au design de référence NVIDIA, le second est le modèle overclocké d'Asus. Nous ferons également figuré le GeForce GTX 670. Côté pilotes, nous utilisons les Catalyst 12.8 pour les AMD, et les pilotes GeForce 305.68 pour les GeForce, toujours sous Windows 7 Service Pack 1 Edition Intégrale x64.

3DMark 11 - Mode Extrême

05375810-photo-geforce-gtx-660-ti-benchs-3dmark-11.jpg

On démarre avec 3DMark 11. Première surprise, la GeForce GTX 660 Ti TOP d'Asus se hisse sur la deuxième marche du podium devant la GeForce GTX 670 et à une encablure du Radeon HD 7970 GHz Edition. Cela fait mal mais il faut relativiser puisqu'Asus n'y va pas avec le dos de la cuillère niveau overclocking. La GeForce GTX 660 Ti de PNY qui représente le modèle de référence s'avère 4% plus rapide que la « nouvelle » Radeon HD 7950 v2. Cette dernière, via son overclocking, affiche des performances 6% supérieures au Radeon HD 7950 de référence. A noter que face au GeForce GTX 560 Ti, le GeForce GTX 660 Ti est 78% plus performant en 2560x1600.

Dirt 3 - Ultra - 4x

05375822-photo-geforce-gtx-660-ti-benchs-dirt-3.jpg

Retour sous le jeu de course DirectX 11, Dirt 3. Le GeForce GTX 660 Ti TOP d'Asus se comporte toujours de fort belle manière puisqu'il monte sur la troisième marche du podium avec des performances 3% supérieures au GeForce GTX 670 de référence en 1920x1080. Le design de référence du GeForce GTX 660 Ti incarné par notre carte PNY est assez logiquement en retrait. Alors qu'il taquine la Radeon HD 7950 première du nom, il est légèrement derrière la version 2 du Radeon HD 7950. Cette dernière offre des performances 5% supérieures au modèle de base sorti en fin d'année dernière. Quant à l'écart de performance entre GeForce GTX 660 Ti de référence et modèle overclocké, il atteint les 12%. A noter que face au GeForce GTX 560 Ti, le GeForce GTX 660 Ti de PNY est 59% plus véloce.

Mafia II - AA - AF 16x

05375826-photo-geforce-gtx-660-ti-benchs-mafia-ii.jpg

Sous Mafia II, le GeForce GTX 660 Ti Xlr8 de PNY voit ses performances légèrement varier selon la résolution. S'il fait mieux que notre Radeon HD 7950 première du nom en 1920x1080, cette dernière reprend l'avantage en 2560x1600. Reste que dans tous les cas le GeForce GTX 660 Ti est plus performant que les Radeon HD 7850 et 7870 : 30% plus rapide que la Radeon HD 7850 et 10% plus véloce que la Radeon HD 7870 en 1920x1080. De son côté le modèle overclocké d'Asus affiche des performances 9% supérieures à la carte de PNY ce qui permet de devancer Radeon HD 7950 et Radeon HD 7950 v2. Si l'avantage du GeForce GTX 660 Ti TOP d'Asus est conséquent en 1920x1080 face au Radeon HD 7950 v2 il s'écroule en 2560x1600 et les deux cartes sont pratiquement à égalité. Quant au GeForce GTX 670 il demeure 13% plus véloce que la petite dernière de NVIDIA.

Unigine 3.0 - Heaven - Normal - High - AF 16x

05375832-photo-geforce-gtx-660-ti-benchs-unigine.jpg

Unigine et son usage intensif des fonctionnalités de tesselation ne bouleversent pas notre hiérarchie. Le Radeon HD 7970 GHz Edition reste au sommet, suivi du Radeon HD 7970 et du GeForce GTX 670. L'édition TOP de la GeForce GTX 660 Ti d'Asus s'adjuge la quatrième place avec des performances 10% supérieures au modèle Xlr8 de PNY. Si ce dernier est devant la Radeon HD 7950 v2 en 1920x1080, la situation s'inverse en 2560x1600 tandis que la carte d'Asus supplante dans tous les cas la nouvelle donne proposée par AMD en matière de Radeon HD 7950. En 1920x1080, le GeForce GTX 660 Ti Xlr8 de PNY est 14% plus performant que la Radeon HD 7950 et offre des performances 64% supérieures face au GeForce GTX 560 Ti.

Batman Arkham City - FXAA - MVSS - HBAO

05375812-photo-geforce-gtx-660-ti-benchs-batman-ac.jpg

Quelques changements de classement avec Batman. Le GeForce GTX 670 décroche la pôle position devant la Radeon HD 7970 GHz Edition. L'édition TOP du GeForce GTX 660 Ti par Asus s'adjuge la troisième place avec des performances 5% supérieures à la carte de référence signée PNY en 1920x1080. Les Radeon HD sont quelque peu malmenées et en 1920x1080, le GeForce GTX 660 Ti Xlr8 de PNY se montre 12% plus rapide que la Radeon HD 7950 v2. Cette dernière affiche des performances 5% supérieures au modèle de première génération dont la fréquence était limitée à 800 MHz.

Crysis 2 - DirectX 11 - Ultra - Textures HR

05376264-photo-geforce-gtx-660-ti-benchs-crysis-2.jpg

Testé avec FRAPS, Crysis 2 propulse le Radeon HD 7970 GHz Edition en tête du classement suivi du Radeon HD 7970 standard. Le GeForce GTX 670 n'est pas très loin avec des performances 13% supérieures au GeForce GTX 660 Ti Xlr8 de PNY. Le modèle overclocké par Asus s'en sort plutôt bien au point de taquiner le GeForce GTX 670 en 1920x1080. La Radeon HD 7950 v2 ne peut rien faire en 1920x1080 contre le GeForce GTX 660 Ti TOP d'Asus alors qu'elle devance d'un cheveu le modèle de référence. La carte PNY affiche des performances 16% supérieures au Radeon HD 7870 GHz Edition et 35% supérieures au Radeon HD 7850 2 Go, toujours en 1920x1080.

Battlefield 3 - Ultra - AA 4x / AF 16x - Kaffarov

05375814-photo-geforce-gtx-660-ti-benchs-battlefield-3.jpg

On ne présente plus Battlefield 3 que nous testons avec FRAPS. Le GeForce GTX 670 termine second, derrière la Radeon HD 7970 GHz Edition. L'édition overclockée du GeForce GTX 660 Ti se retrouve en quatrième position derrière le Radeon HD 7970 de base. Le gain de performance obtenu par l'overclocking d'Asus est de l'ordre de 6% face à la carte de référence signée PNY. Dans sa version de base, le GeForce GTX 660 Ti est 11% plus rapide que la Radeon HD 7950 en 1920x1080 et 3% plus rapide que la Radeon HD 7950 v2. Cette dernière offrant des performances 7% supérieures au modèle de référence. On note qu'en 2560x1600 le GeForce GTX 660 Ti et sa faible bande passante mémoire ne résiste plus et si la carte de PNY se maintient d'un cheveu face au Radeon HD 7950, elle laisse la Radeon HD 7950 v2 lui passer devant. Face au Radeon HD 7870 GHz Edition, le GeForce GTX 660 Ti est 16% plus rapide en 1920x1080.

STALKER - Call Of Pripyat - Extrême

05375830-photo-geforce-gtx-660-ti-benchs-stalker.jpg

Le jeu STALKER nous propose une vision des performances de nos cartes dans la droite ligne de ce que nous avons pu apercevoir jusqu'alors. Ici le GeForce GTX 670 reprend le dessus face au Radeon HD 7970 GHz Edition alors que l'édition TOP du GeForce GTX 660 Ti d'Asus termine en troisième position devant les Radeon DH 7950 mais aussi devant le Radeon HD 7970. Tout de même. En 1920x1080, le GeForce GTX 660 Ti TOP d'Asus est 22% plus rapide que la Radeon HD 7950 v2. Entre le GeForce GTX 660 Ti TOP d'Asus et le modèle Xlr8 de PNY, l'avantage pour Asus s'élève à 7%. Face au Radeon HD 7850 2 Go, le GeForce GTX 660 Ti Xlr8 de PNY est 54% plus performant.

Metro 2033 - Très haut - AAA - AF 16x

05376106-photo-geforce-gtx-660-ti-benchs-metro-2033.jpg

Retour sous Metro 2033 armé de FRAPS. Le Radeon HD 7970 s'envole ici alors que le Radeon HD 7970 est second. Les Radeon HD 7950 reprennent du poil de la bête et si la v2 de la Radeon HD 7950 affiche des performances 2% supérieures au modèle de référence en 1920x1080, le gain est nul en 2560x1600. Le GeForce GTX 670 chute du coup lourdement même s'il reste 12% plus rapide que le GeForce GTX 660 Ti TOP d'Asus en 1920x1080. La carte d'Asus affiche des performances 7% supérieures au modèle Xlr8 de PNY lui aussi à base de GeForce GTX 660 Ti mais cadencé aux fréquences de référence édictées par NVIDIA. En 1920x1080, la carte signée PNY est 11% plus rapide que la Radeon HD 7850 2 Go, alors que la Radeon HD 7870 GHz Edition affiche des performances 5% supérieures. Quant à la comparaison avec le GeForce GTX 560 Ti, le GeForce GTX 660 Ti Xlr8 de PNY est 32% plus véloce.

Tom Clancy's H.A.W.X. 2 - DirectX 11

05375824-photo-geforce-gtx-660-ti-benchs-hawx-2.jpg

On termine avec un tour d'avion sous H.A.W.X. 2 en mode DirectX 11. Les GeForce semblent plutôt à la fête. Du coup les GeForce GTX 660 Ti font mieux que les Radeon HD 7950 v1/v2 et Radeon HD 7970. L'overclocking pratiqué par Asus augmente les performances de l'ordre de 7% face au modèle de référence en GeForce GTX 660 Ti. Un mot sur les Radeon HD 7950, le modèle v2 offre des performances 8% supérieures. Mais ce n'est pas suffisant pour taquiner un Radeon HD 7970 qui demeure 5% plus rapide.

Consommation

Comme à chaque fois, nous avons vérifié la consommation électrique de nos cartes graphiques. Nous procédons à deux mesures : au repos, sur le bureau Windows, puis en charge avec un 3DMark 11 Extreme s'exécutant en 2560x1600. La mesure est effectuée à la prise, au moyen d'un wattmètre. Il s'agit donc de la consommation électrique globale de notre machine de test.

05375818-photo-geforce-gtx-660-ti-benchs-consommation.jpg


Au repos, la consommation de nos diverses cartes graphiques nous permettrait presque de tracer une ligne droite : une centaine de watts pour le système avec la carte graphique la moins gourmande jusqu'à 110 Watts maximum pour la configuration la plus vorace. L'écart est donc assez faible. En charge en revanche, on note que le GeForce GTX 660 Ti Xlr8 de PNY consomme une trentaine de Watts de moins que son prédécesseur le GeForce GTX 560 Ti alors qu'il consomme dix watts de plus que la Radeon HD 7950 première du nom. L'arrivée de la Radeon HD 7950 v2 se fait au prix d'une explosion de sa consommation électrique en charge. On passe d'un système qui consomme 280 Watts à près de 330 Watts. Pas sûr que les 5% de performance grapillés justifient un écart de 18% en terme de consommation. Il est important de souligner que l'overclocking massif pratique par Asus pour sa très bonne GeForce GTX 660 Ti TOP se fait au prix d'une consommation impressionnante : 327 Watts. C'est plus que la consommation de notre GeForce GTX 670 de référence.

Conclusion

Attendu de longue date, le GeForce GTX 660 Ti est enfin là ! Brisant la torpeur du mois d'août mais pas nos vacances bien méritées, la petite dernière de la firme au caméléon a, il faut bien l'avouer, de sérieux atouts pour séduire. A commencer par son cœur qui n'est autre qu'une puce GK104 déjà vue dans les GeForce GTX 670 et GeForce GTX 680 notamment.

Au niveau des caractéristiques techniques, le GeForce GTX 660 Ti est très proche du GeForce GTX 670. Si le nombre d'unités de calcul ne bouge pas par rapport au GeForce GTX 670 (exception faites des ROP), le bus mémoire se voit amputé avec pour conséquence une bande passante limitée. Un choix qui sera impactant principalement dans les hautes résolutions. Du côté des fréquences de fonctionnement, NVIDIA s'aligne là encore sur le GeForce GTX 670 et l'on retrouve la technologie GPU Boost. Celle-ci donne des résultats impressionnants particulièrement lorsqu'un fabricant comme Asus décide d'aller au-delà des spécifications du caméléon. Quand la fréquence GPU Boost visée par NVIDIA pour son GeForce GTX 660 Ti est de 980 MHz, l'édition TOP d'Asus taquine les 1200 MHz ! Forcément les performances s'envolent et le petit GeForce GTX 660 Ti vient taquiner le grand GeForce GTX 670. À l'inverse le GeForce GTX 660 Ti Xlr8 de PNY se montre plus modéré avec une fréquence Boost qui ne dépasse que rarement les 1045 MHz.

01E5000005377032-photo-cartes-nvidia-geforce-660.jpg


Au-delà de ces considérations, le GeForce GTX 660 Ti a il faut bien l'avouer un positionnement ambigu face à la concurrence. Alors qu'il supplante sans sourciller sur le plan des performances les Radeon HD 7850 et 7870 GHz Edition, il taquine le Radeon HD 7950 ce qui en soit est plutôt positif. Sauf que niveau tarification, le GeForce GTX 660 Ti se négocie 310 euros TTC, soit le même prix qu'une Radeon HD 7950 ! Dès lors à prestations pour le moins identiques, ce sont bien vos préférences personnelles qui feront pencher la balance d'un côté ou de l'autre. Et ce n'est pas la sortie d'une Radeon HD 7950 v2 qui change la donne : nous la jugeons inutile. Le gain de performance est trop faible pour une augmentation aussi considérable de la consommation. Quant au GeForce GTX 660 Ti TOP d'Asus qui impressionne, d'autant qu'il chatouille le GeForce GTX 670, son prix lui ôte presque tout intérêt : à 360 euros TTC la carte d'Asus est aussi chère qu'une GeForce GTX 670.

En l'état, et même si le GeForce GTX 660 Ti nous a séduits, nous vous recommandons plutôt le Radeon HD 7870 GHz Edition dont le tarif proche des 240 euros TTC nous paraît être plus compétitif. Pour vous en convaincre : le GeForce GTX 660 Ti est 30% plus cher pour des performances 16% supérieures...

NVIDIA GeForce GTX 660 Ti

6

Les plus

  • Bonnes performances
  • Consommation maîtrisée

Les moins

  • Prix trop élevé
  • Comportement du GPU Boost imprévisible

Performances8

Fonctionnalités8

Qualité / prix6



Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Les dérives de la diversification : au Royaume-Uni, Amazon lance... un salon de coiffure
Les meilleures applications de sport pour garder la forme en toutes circonstances
Le Google Pixel 5 tombe à moins de 600€ avec un code promo seulement aujourd'hui
Le Xbox Live Gold n'est plus obligatoire pour jouer en ligne aux free-to-play
Test du casque gaming EPOS H3 : un micro qui fait toute la différence
Excellent prix pour ce SSD interne Crucial 1 To 3NVMe
AirPods et AirPods Pro : les écouteurs sans fil Apple sont moins chers sur Amazon 🔥
PlayStation Plus : des films devraient bientôt être proposés aux abonnés
Belle promotion sur cet écran PC gamer incurvé ViewSonic de 32 pouces
Quel est le meilleur hébergement Minecraft ?
Haut de page