NVIDIA GeForce GTX 560 : la réponse au Radeon HD 6870 ?

24 juin 2011 à 15h50
0
0000005F01933580-photo-nvidia-logo.jpg
Il y a quelques semaines, NVIDIA introduisait assez discrètement le GeForce GTX 560. Déclinaison évidente du GeForce GTX 560 Ti, cette nouvelle version a été lancée sans tambours ni trompettes par NVIDIA, la firme au caméléon ne nous ayant même pas fait parvenir d'échantillon de test. L'arrivée de cette référence confirme sans surprise nos suppositions formulées à l'occasion du test de la GeForce GTX 560 Ti sur l'arrivée future d'un modèle dépourvu du suffixe « Ti ».

Quant au refus de faire parvenir des échantillons de référence à la presse technique, NVIDIA s'est une fois encore distingué puisque la firme n'a pas spécialement insisté sur les caractéristiques de la carte, préférant souligner que les partenaires proposeraient des cartes overclockées. Naturellement cette vision ne nous a pas convaincu, pas plus que nos confrères, et NVIDIA a tout de même condescendu à annoncer des spécifications officielles pour son GeForce GTX 560.

Nous revenons donc sur cette nouvelle référence avec le test de deux cartes Gigabyte, toutes deux overclockées, l'une plus massivement que l'autre comme nous pourrons le voir.

0000015904378286-photo-cartes-gigabyte-gtx-560-1.jpg


GeForce GTX 560 : un GeForce GTX 460 renommé ?

Au cœur du GeForce GTX 560 nous retrouvons une puce répondant au nom de code GF114. Evolution du GF104, le GF114 est bien sûr basé sur la désormais bien connue architecture Fermi et prend en charge DirectX 11. C'est d'ailleurs déjà lui qui anime la GeForce GTX 560 Ti. Seulement voilà : ses caractéristiques sont révisées pour le modèle sans suffixe et c'est ainsi que le nombre de processeurs de flux passe de 384 à 336. Le nombre d'unités de texture est également moindre : 56 contre 64 et seul le nombre d'unités ROP demeure constant à 32 pour un bus mémoire 256 bits.

Tout cela pose un problème à NVIDIA : les caractéristiques du GeForce GTX 560 sont identiques à celles du GeForce GTX 460. Seules les fréquences diffèrent ! Et encore pour obtenir les vraies fréquences de fonctionnement il aura fallu lutter. NVIDIA recommande donc une fréquence processeur de 810 MHz pour le GeForce GTX 560 (c'est nettement plus que le GeForce GTX 460) et une fréquence mémoire de 1002 MHz (contre 900 MHz précédemment).

0000014004378232-photo-nvidia-geforce-gtx-560-la-puce.jpg


Accompagné de 1 Go de mémoire GDDR5, le GeForce GTX 560 est effectivement décliné par les partenaires de la firme au caméléon dans des versions plus ou moins overclockées. Sans carte de référence, et sans la moindre photo du design de référence mis au point par NVIDIA, il ne nous est pas possible de vérifier les évolutions théoriques de l'étage d'alimentation des cartes. Celui-ci aurait en effet été revu pour supporter l'overclocking d'une part mais aussi pour régler des problèmes de surchauffe.

 Radeon HD 6870Radeon HD 6950GeForce GTX 460
768 Mo
GeForce GTX 460
1024 Mo
GeForce GTX 560GeForce GTX 560 Ti
InterfacePCI-Ex. 16x - Gen2PCI-Ex. 16x - Gen2PCI-Ex. 16x - Gen2PCI-Ex. 16x - Gen2PCI-Ex. 16x - Gen2PCI-Ex. 16x - Gen2
Gravure0,040 µ0,040 µ0,040 µ0,040 µ0,040 µ0,040 µ
Transistors1,7 Milliards3 Milliards1,95 Milliard1,95 Milliard1.95 Milliards1.95 Milliards
T&LDirectX 11DirectX 11DirectX 11DirectX 11DirectX 11DirectX 11
Stream Processors224 vec51408336336336384
Unités ROP323224323232
Unités de texture568856565664
Mémoire embarquée1024 Mo1024 Mo (ou 2048 Mo)768 Mo1024 Mo1024 Mo1024 Mo
Interface mémoire256 bits256 bits192 bits256 bits256 bits256 bits
Bande passante134,4 Go/s160 Go/s86,4 Go/s115,2 Go/s128,3 Go/s128,3 Go/s
Fréquence GPU900 MHz800 MHz675 MHz675 MHz810 MHz822 MHz
Fréquence Stream Processors900 MHz800 MHz1350 MHz1350 MHz1620 MHz1644 MHz
Fréquence mémoire1050 MHz - GDDR51250 MHz - GDDR5900 MHz - GDDR5 900 MHz - GDDR5 1002 MHz - GDDR51002 MHz - GDDR5

Gigabyte GeForce GV-N56GOC-1GI

Pour ce test des GeForce GTX 560, point n'est question de carte de référence comme déjà évoqué. Nous avons reçu deux cartes signées Gigabyte. La première est le modèle poétiquement baptisé GV-N56GOC-1GI. Celle-ci adopte, comme souvent chez Gigabyte, un PCB de couleur bleue pour une longueur de 21 centimètres. Au format PCI-Express 16x 2.0, la carte occupera deux emplacements dans votre tour. L'alimentation de cette dernière se fera par le biais de deux connecteurs PCI-Express 6 broches.

Côté spécifications, on retrouve une puce GeForce GTX 560 dont la fréquence de fonctionnement est supérieure aux fréquences recommandées par NVIDIA. Mais de peu. Gigabyte cadence le GPU à 830 MHz contre 810 MHz recommandés. Cela nous donne des processeurs de flux opérant à 1660 MHz. Du côté de la mémoire, on retrouve 1 Go de GDDR5 et ce sont des composants Hynix qui sont présents sur la carte. Leur fréquence est en tout point conforme à celle édictée par NVIDIA : 1002 MHz.



L'une des particularités de cette carte vient de son système de refroidissement baptisé WindForce par Gigabyte. Il s'agit d'un radiateur métallique constitué en son cœur de quatre caloducs en cuivre lesquels sont directement en contact avec la puce graphique. Le tout est surmonté de deux ventilateurs d'un diamètre de 9,5 centimètres. Ces derniers s'avèrent particulièrement silencieux en fonctionnement et c'est la bonne nouvelle. Gigabyte annonce une nuisance sonore de l'ordre de 31 dB par ventilateur à pleine vitesse.

Côté sorties enfin, la carte propose deux ports DVI et un connecteur mini-HDMI.

Gigabyte GeForce GV-N56GSO-1GI

Gigabyte décline également le GeForce GTX 560 dans une édition Super Overclock. La carte, toujours aussi poétiquement baptisée GV-N56GSO-1GI, reprend le design du modèle OC de base. A ceci près que le PCB bleu est rallongé : 24 centimètres de long. L'emplacement des connecteurs électriques PCI-Express six broches est lui aussi différent. Si le PCB est plus grand c'est en partie à cause de l'étage d'alimentation plus important et complété par un composant Proadlizer décidément très en vogue ces derniers temps. Avec six phases d'alimentation pour la puce graphique, et une phase dédiée à la mémoire, la carte propose à l'arrière du PCB un ensemble de diodes témoignant du bon fonctionnement de l'étage d'alimentation.

Au format double-slot, la carte embarque un radiateur identique au modèle OC de base, un système WindForce. On retrouve donc quatre caloducs en cuivre de 6mm en contact direct avec la puce graphique, lesquels sont reliés à un large radiateur à ailettes. Le tout est surmonté par deux ventilateurs des plus silencieux. A noter, comme sur le modèle OC, la finesse des pales des ventilateurs ou encore le fait que le système de refroidissement ne concerne que la puce graphique. Les puces mémoire sont à nu, et certains composants de l'étage d'alimentation bénéficient d'un radiateur différent. Curieusement, sur ce modèle le connecteur d'alimentation des ventilateurs est coincé et tordu sous le système de refroidissement, un détail qui fait tâche sur une carte à la finition du reste relativement soignée.



Modèle overclocké oblige, les fréquences de fonctionnement de cette Super Overclock sont supérieures à celles définies par NVIDIA. La puce graphique est cadencée à 900 MHz soit 1,8 GHz pour les processeurs de flux. En revanche, la fréquence de la mémoire est de 1002 MHz comme sur le modèle plus classique et à l'identique des spécifications NVIDIA. Pourtant, Gigabyte accompagne ici sa carte de 1 Go de mémoire GDDR5 répartis sur des composants Samsung.

Pas de surprise enfin sur les sorties proposées par la carte : deux connecteurs DVI et un connecteur mini-HDMI.

Overclocking

L'overclocking est au cœur de la promesse de ces deux cartes graphiques. Nous avons donc cherché à mesurer l'overclocking potentiel délivré par chacune des cartes.

La première bonne surprise concerne le modèle OC de base. Nous avons réussi en un tournemain à faire passer les fréquences de fonctionnement de la carte de 830 MHz à 900 MHz soit... les fréquences de fonctionnement du modèle SOC ! Et non seulement nous avons facilement atteint ses fréquences mais qui plus est le système était stable ! Du reste les performances ainsi obtenues étaient en tout point identique aux performances de base du modèle SOC. Au-delà des 920 MHz en revanche... la stabilité n'était plus au rendez-vous.

0000014004378596-photo-geforce-gtx-560-oc.jpg

Le GeForce GTX 560 Super Overclock de Gigabyte vu par GPU-Z avec notre overclocking


Sur le modèle SOC, nous avons pu monter plus haut ! Nous avons réussi à atteindre les 960 MHz de fréquence de fonctionnement pour la puce graphique et 1100 MHz pour la mémoire et ce de manière stable. Au-délà, la stabilité n'était hélas plus au rendez-vous. Il est amusant de noter que pour le moment le logiciel Guru OC de Gigabyte, pourtant annoncé compatible avec la carte... ne l'est pas ! Nous avons donc dû utiliser les outils NVIDIA pour procéder à l'overclocking. C'est dommage car à l'inverse d'OC Guru, les outils NVIDIA ne permettent pas de régler la tension d'alimentation du GPU ou de la mémoire. Voici un aperçu des performances obtenues après overclocking sur le modèle Super Overclock :

3DMark 11

04380826-photo-geforce-gtx-560-3dmark-11-oc.jpg

L'overclocking à 960 MHz permet de gagner 5% de performances par rapport aux fréquences standard du modèle Super Overclock de Gigabyte. Face au GeForce GTX 560, le gain est de 17%.

Crysis Warhead

04380824-photo-geforce-gtx-560-crysis-warhead-oc.jpg

Avec Crysis Warhead, l'overclocking permet de gagner 23% de performances par rapport aux fréquences d'usine du modèle Super Overclocking. Face au modèle de référence le gain est de 34% !Nous arrivons maintenant au cœur de ce dossier, à savoir les tests de performance. Voici la configuration utilisée :
00310184-photo-ordinateur-de-bureau-dell-dimension-3100c.jpg
  • Carte mère Asus Maximus IV Extreme (BIOS 1303),
  • Processeur Intel Core i7 2600K,
  • 4 Go Mémoire DDR3-1333 Corsair @ 1333,
  • RAID 0 Western Digital Velociraptor 600 Go
Sur cette plate-forme, nous testerons plusieurs cartes. Les deux GeForce GTX 560 de Gigabyte bien sûr, mais aussi le Radeon HD 6870, le Radeon HD 6950 dans sa variante 1 Go, le GeForce GTX 460 1024 Mo et le GeForce GTX 560 Ti notamment. Nous raménerons également l'une des GeForce GTX 560 de Gigabyte aux fréquences de référence recommandées par NVIDIA pour évaluer les performances du modèle standard.

Du côté des pilotes, nous avons utilisé les derniers disponibles au moment des tests, le tout sous Windows 7 Edition Intégrale 64 bits avec Service Pack 1.

3DMark 11

04378614-photo-benchs-geforce-gtx-560-3dmark.jpg

On démarre avec 3DMark 11. A ses fréquences de référence, le GeForce GTX 560 est 18% plus rapide que le GeForce GTX 460 1024 Mo. L'écart de performances avec le modèle Ti est assez net, ce dernier l'emportant avec un score 14% supérieur. De son côté le Radeon HD 6870 affiche un score comparable à la GeForce GTX 560 Ti et donc supérieur au GeForce GTX 560 de référence. A ses fréquences de base la GeForce GTX 560 OC de Gigabyte est à peine plus rapide que le modèle de référence, en revanche le modèle SO offre un gain de performances de 10%.

Batman Arkham Asylum - v1.1

04378616-photo-benchs-geforce-gtx-560-batman-aa.jpg

L'homme à la chauve souris dresse un constat légèrement différent de 3DMark. C'est ainsi que notre GeForce GTX 560 est 8% plus rapide qu'un Radeon HD 6850. Du reste la version Super Overclock de Gigabyte dépasse les performances du Radeon HD 6870. Ce dernier, à ses fréquences de base, se montre 7% plus rapide que le GeForce GTX 560 (lui aussi à ses fréquences de référence). Quant au Radeon HD 6950 1 Go il est en tête, largement.

Call Of Duty Black Ops

04378618-photo-benchs-geforce-gtx-560-cod-bo.jpg

Le dernier jeu de tir à succès d'Activision semble moins sensible à l'écart de performances entre GeForce GTX 560 et GeForce GTX 560 Ti : seulement 8% en 1920x1200. Face au GeForce GTX 460 1024 Mo, on gagne tout de même 30% ! Étrangeté, le premier modèle overclocké de Gigabyte affiche des performances un tantinet en retrait par rapport au modèle de référence dans les résolutions de 1920x1200 et 2560x1600. Dans tous les cas et alors que le modèle Super Overclock de Gigabyte talonne le GeForce GTX 560 Ti, le Radeon HD 6870 demeure plus véloce que le GeForce GTX 560, du moins en 2560x1600. Dans une résolution inférieure comme le 1920x1200, les deux cartes font jeu égal.

Crysis Warhead

04378622-photo-benchs-geforce-gtx-560-crysis-warhead.jpg

Retour sous Crysis Warhead dans sa version DirectX 10. En tête, le Radeon HD 6950 1 Go ne laisse place à aucune contestation. Le Radeon HD 6870 est ici 7% plus rapide que le GeForce GTX 560 de base alors que les modèles overclockés, et plus particulièrement l'édition Super Overclock de Gigabyte, réduisent évidemment cet écart. Face au GeForce GTX 460 1024 Mo, le GeForce GTX 560 est 16% plus rapide.

Dirt 3

04378626-photo-benchs-geforce-gtx-560-dirt-3.jpg

Le jeu de courses Dirt 3 place nos deux GeForce GTX 560 overclockés au dessus du Radeon HD 6870. Le GeForce GTX 560 Ti conserve un avantage de 15% sur le GeForce GTX 560 de base. Ce dernier demeure 18% plus rapide que le GeForce GTX 460 1024 Mo. En tête nous retrouvons logiquement le Radeon HD 6950 dans sa version 1 Go.

Mafia II

04378630-photo-benchs-geforce-gtx-560-mafia-ii.jpg

Pas de grande surprise sous Mafia II. Dans les résolutions usuelles, 1680x1050 et 1920x1200, le Radeon HD 6870 est à peine plus rapide que notre GeForce GTX 560 de référence, les modèles overclockés prenant l'avantage. Le Radeon HD 6950 1 Go reste number one, devant le GeForce GTX 560 Ti. Ce dernier offre des performances 14% supérieures au GeForce GTX 560.

Mafia II - 4+16x

04378636-photo-benchs-geforce-gtx-560-mafia-ii-4-16x.jpg

Retour sous Mafia II en activant cette fois-ci les fonctions de filtrage. Le Radeon HD 6870 semble ici tirer son épingle du jeu, puisqu'il se hisse à la deuxième position. Le GeForce GTX 560 est à peine 5% plus rapide que le Radeon HD 6850 à ses fréquences de base. Le modèle OC de Gigabyte offre des performances 3% supérieures au modèle de référence alors que le modèle SO est 8% plus performant. Quant à l'écart avec le GeForce GTX 460 1024 Mo il est ici de 16%.

Metro 2033 - DirectX 11

04378638-photo-benchs-geforce-gtx-560-metro-2033.jpg

Les performances relevées sous Metro 2033 sont intéressantes. Nous ne nous attarderons pas sur les scores obtenus en 2560x1600 tant ils montrent les limites de nos cartes. En 1920x1200, le Radeon HD 6950 1 Go est champion devant le Radeon HD 6870. Ce dernier se révèle 12% plus rapide que le GeForce GTX 560 à ses fréquences de référence. L'overclocking du modèle SO de Gigabyte permet de gagner 8% de performance, hissant quasiment la carte au niveau d'une GeForce GTX 560 Ti.

STALKER - DirectX 11 - Call Of Pripyat

04378640-photo-benchs-geforce-gtx-560-stalker.jpg

Sous STALKER, Radeon HD 6950 et GeForce GTX 560 Ti mènent la danse. Le Radeon HD 6870 est ici en retrait ! Le GeForce GTX 560 de base est 5% plus rapide, à ses fréquences de référence donc. Face au GeForce GTX 560 de référence, le GeForce GTX 560 Ti est 13% plus rapide. La carte Super Overclock de Gigabyte est quant à elle 10% plus rapide que le modèle de référence.

Unigine 2.1 - Heaven - High - AF 16x

04378642-photo-benchs-geforce-gtx-560-unigine.jpg

On termine avec Unigine qui met à contribution les unités de tesselation de nos puces graphiques DirectX 11. Le GeForce GTX 560 à ses fréquences de référence est 17% plus rapide que le GeForce GTX 460 1024 Mo et le modèle Super Overclock de Gigabyte délivre des performances 9% supérieures. Face au Radeon HD 6870, le GeForce GTX 560 se montre 18% plus rapide en 1920x1200. En haut du podium nous retrouvons sans surprise le Radeon HD 6950 1024 Mo suivi du GeForce GTX 560 Ti. Ce dernier demeure 13% plus performant que le GeForce GTX 560 dans sa version la plus basique. A noter que l'édition Super Overclock de Gigabyte se rapproche des performances du GeForce GTX 560 Ti sans toutefois les égaler.

Consommation

La mesure de la consommation électrique de nos cartes graphiques est un passage imposé. Nous l'avons vérifiée pour l'ensemble des cartes retenues, en procédant à deux mesures : au repos, sur le bureau Windows, puis en charge avec un 3DMark 11, préréglage Extrême, s'exécutant en 2560x1600. La mesure est effectuée à la prise, au moyen d'un wattmètre. Il s'agit donc de la consommation électrique globale de notre machine de test.

04380710-photo-nvidia-geforce-gtx-560-consommation.jpg


Comme souvent, la consommation au repos de nos GPU est identique. On s'aperçoit que le GeForce GTX 560, à ses fréquences de référence, consomme un peu plus que le GeForce GTX 550, de l'ordre d'une trentaine de Watts. Face au Radeon HD 6870, le GeForce GTX 560 consomme plus, de l'ordre d'une dizaine de Watts. Le modèle overclocké OC de Gigabyte affiche une consommation proche du modèle de référence. Le modèle Super Overclock voit lui sa consommation s'envoler d'une quarantaine de watts ! Avec un GV-N56GSO-1GI consommant 287 Watts, Gigabyte dépasse la consommation maximale du Radeon HD 6950 1 Go qui s'avère pourtant la carte la plus rapide dans l'ensemble des tests.

Conclusion

En commercialisant la GeForce GTX 560, NVIDIA ne prétendait aucunement révolutionner le marché de la carte graphique. Force est de constater en effet que la GeForce GTX 560 incarne simplement un nouveau positionnement pour la firme au caméléon qui dispose dorénavant d'une alternative au Radeon HD 6870.

L'alternative incarnée par la GeForce GTX 560 semble plutôt solide puisque les deux cartes se révèlent finalement assez proche en terme de performances. D'un point de vue tarifaire, le prix d'introduction du GeForce GTX 560 nous paraît un tantinet élevé d'autant que le Radeon HD 6870, disponible depuis plus de six mois, est maintenant sensiblement mieux positionné. Si les premiers prix en GeForce GTX 560 tournent autour des 170 euros, il est possible aujourd'hui de trouver des Radeon HD 6870 à 140 euros. Si cet écart de prix venait à se maintenir, notre préférence ira logiquement au Radeon HD 6870.

0000014004378298-photo-cartes-gigabyte-gtx-560-2.jpg


Nous ne reviendrons pas sur l'absence de carte de référence pour ce lancement, même si nous le déplorons éminemment... Préférant nous concentrer sur les deux cartes proposées par Gigabyte. A première vue le modèle GOC ne nous séduisait guère, son overclocking d'usine étant ridiculement bas et ne pouvant un seul instant justifier un quelconque surcoût. Oui mais voilà c'était sans compter sur la capacité d'overclocking de la carte ! De 830 MHz à 900 MHz c'est plutôt bienvenu d'autant qu'à ses fréquences la carte reste stable.

Du coup le modèle Super Overclock en pâtit ! Notre overclocking maximum est certes intéressant mais inférieur à 10% face aux fréquences de base de la carte sortie de la boîte (900 MHz ici). Pas sûr que cela se justifie donc. Et du reste nous ne comprenons pas pourquoi l'utilitaire OC Guru de Gigabyte ne fonctionne pas avec cette carte. En bref le modèle Super Overclock ne nous convainc pas des masses à l'inverse de la version OC plus modeste mais aussi plus intelligente à notre avis.

NVIDIA GeForce GTX 560

6

Les plus

  • Bonnes performances
  • DirectX 11, PhysX et CUDA

Les moins

  • Prix trop élevé

Performances7

Fonctionnalités7

Qualité/prix6



Gigabyte GV-N56GOC-1GI

8

Les plus

  • Système de refroidissement silencieux
  • Bonnes aptitudes en OC

Les moins

  • OC d'usine ridicule

Performances8

Fonctionnalités7

Qualité/prix8



Gigabyte GV-N56GSO-1GI

6

Les plus

  • Fréquences de fonctionnement élevées
  • Performances en rapport

Les moins

  • Potentiel overclocking moyen
  • Utilité des LED d'alimentation ?
  • Logiciel OC Guru non fonctionnel (sur notre version)

Performances8

Fonctionnalités8

Qualité/prix7

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

µTorrent 3.0 : le micro client s'enrichit pour devenir plus abordable
Jabra Speak 410 : un périphérique dédié aux conférences Skype
S20, un disque dur externe portable au look futuriste chez Silicon Power
Asus : un tout-en-un compact de 15,6 pouces et un autre sous AMD Brazos
Clubic Week 2.0 : révolution en approche chez Apple
Paypal : $10 millions en paiement mobile chaque jour
Guerre des brevets : Apple étend sa plainte contre Samsung en Corée du Sud
Mozilla : des outils pour le développement des extensions à Firefox
Hotmail : l'ergonomie d'un véritable logiciel grâce au HTML5
HTC Glamor, des smartphones qui draguent les femmes ?
Haut de page