NVIDIA parle de ses prochaines GeForce: Kepler, Maxwell

Par
Le 21 septembre 2010
 0
000000e603573064-photo-nvidia-gtc-2010-jen-hsun-huang.jpg
C'est aujourd'hui que s'ouvre à San Jose l'édition 2010 de la GPU Technology Conference, un évènement organisé par NVIDIA pour promouvoir l'usage des puces graphiques notamment dans le domaine du GPGPU. Au terme d'un keynote d'un peu moins de deux heures sur lequel nous reviendrons un peu plus tard, Jen Hsun Huang, co-fondateur et directeur général de NVIDIA, a présenté la roadmap, ou feuille de route pour les prochaines puces graphiques de la firme au caméléon.

C'est ainsi que NVIDIA a présenté « Kepler », le nom de code de sa prochaine architecture graphique prévue pour l'année 2011 sur le procédé de fabrication en 28nm. Kepler serait commercialisé dans le courant du second semestre 2011 et offrirait des performances par watt 3 à 4 fois supérieures à la génération actuelle, à savoir Fermi (et donc les GeForce GTX 480). Entre-temps, et c'est lors de la conférence de presse organisée après le keynote, NVIDIA devrait proposer un rafraichissement de Fermi avec quelques petites améliorations (on notera que sur la roadmap Fermi est placé sur l'année 2009 alors qu'il est sorti réellement en 2010). On ne connaît pas les détails de ce refresh mais plus généralement, NVIDIA se dirige vers un modèle proche du tick-tock d'Intel. L'autre firme de Santa-Clara entend ainsi proposer une nouvelle architecture tous les deux ans avec entre deux générations, une version améliorée de l'architecture courante ce que Jen Hsun Huang a décrit comme un middle life kicker. Et Jen Sen de prédire une déclinaison rapide de l'architecture Kepler sur les divers segments du marché, trois mois après son lancement sur le créneau haut de gamme. On verra si la réalité lui donnera raison. En attendant le même Jen Sen a indiqué que NVIDIA serait vraisemblablement le premier à utiliser les capacités de production de TSMC en 28nm.

En 2013, NVIDIA prévoit une nouvelle architecture graphique connue sous le nom de code « Maxwell ». Celle-ci serait basée sur le procédé de fabrication en 22nm et offrirait des performances par watt 16 fois supérieures à l'architecture Tesla qui équipait les GeForce GTX de la série 200. Face à l'architecture Fermi, le gain offert par Maxwell serait, selon Jen Hsun Huang, de l'ordre de 10 à 12 fois supérieur.

0000014f03572914-photo-roadmap-nvidia-geforce.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top