AMD Radeon HD 6950/6970: Nouveau haut de gamme DX11

15 décembre 2010 à 06h00
0
La note de la rédac

Au cœur de Cayman... une nouvelle architecture

Alors que les Barts, nom de code des Radeon HD 6850 et Radeon HD 6870, profitent d'une architecture très légèrement remaniée face aux anciennes Radeon HD 5800, les Cayman inaugurent pour leur part une architecture graphique repensée. Celle-ci part du constat que les anciennes unités de calcul présentes au sein des moteurs SIMD étaient difficilement exploitables à 100%. Du coup, AMD revisite l'agencement des unités : comme avec les Radeon HD 6850/6870, le cœur de la puce est toujours divisé en deux grands blocs comprenant chacun les unités d'exécution qui effectueront les traitements sur nos divers programmes de shading. Chacune de ses deux grappes est pilotée par un bloc répartissant les commandes, afin de maximiser l'utilisation des unités ; en cela on reste proche de ce qui se fait avec les Radeon HD 5000 et 6000.

0000011803833994-photo-amd-cayman-architecture-4.jpg


Mais si l'on remonte encore d'un niveau on s'aperçoit que chacun des dispatch processor (l'unité qui réparti les tâches) est relié à un moteur graphique indépendant. Les Radeon HD 6900 disposent donc, et c'est nouveau, de deux moteurs graphiques assurant les fonctionnalités notamment de rasterization, d'assemblage des vertex et de géométrie sans oublier de la tesselation. Ainsi, les Radeon HD 6900 disposent de ressources supplémentaires en matière de géométrie et peuvent donc travailler sur deux triangles par cycle d'horloge avec la possibilité de débiter 32 pixels par cycle d'horloge grâce à la double rasterisation. Du reste, chaque moteur graphique dispose d'une unité de tesselation de huitième génération. Celle-ci s'améliore encore pour délivrer des performances supérieures notamment grâce à la possibilité de mettre en mémoire tampon (hors de la puce) certaines données. Rappelons que les unités de tesselation ont en charge la subdivision de triangles : en partant d'un triangle calculé, l'unité peut subdiviser ce dernier à volonté et sans impact sur les performances ce qui in-fine créée plus de détails géométriques et donc une image plus riche. Si AMD dote ses dernières puces de deux unités de tesselation, il faut rappeler que sur le GeForce GTX 580, on dénombre 16 unités de tesselation.

0000011803833986-photo-amd-cayman-architecture-1.jpg


Le second changement dans l'architecture, et non des moindres, se situe au niveau des unités SIMD en elles-mêmes : ces unités qui renferment les processeurs d'exécution ou processeurs de flux. Alors que les Radeon HD 5800 utilisaient une architecture de type VLIW5 (Very Large Instruction Word) pour leurs processeurs de flux, les ingénieurs d'AMD basculent vers une architecture de type VLIW4. En clair, dans chaque processeur de flux, soit la plus petite unité de la puce travaillant sur nos programmes de shading, on retrouve non plus cinq unités mais quatre. Il est surprenant et peu commun de voir un tel changement, sorte de machine arrière, sur une nouvelle génération d'architecture. Toutefois si l'on perd effectivement une unité dans la bataille, les 4 unités proposées sont censées être plus efficaces alors qu'elles autorisent, selon AMD un meilleur rendement si l'on considère l'aspect performance par mm². Reste à savoir comment se comporte le compilateur utilisé par les pilotes pour cette nouvelle architecture : un point qui nous semble poser problème au vu des résultats relevés un peu plus loin dans le test.

0000011303833992-photo-amd-cayman-architecture-3.jpg


Avec un maximum de 24 unités SIMD, renfermant chacune 16 processeurs de flux, lui-même composé de quatre unités, on obtient un total de 1536 cœurs... si on voulait rapprocher les processeurs de flux AMD des fameux CUDA cores de NVIDIA.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vraiment efficace le toit solaire de Tesla ? Une famille fait le bilan après trois mois d'utilisation
Amazon : des hackers auraient réussi à contourner la double authentification
Les émissions de CO2 dues à l'automobile ont encore augmenté en 2019, la faute aux SUV
Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
Reddit bannit un forum pro-Trump, accusé de promouvoir la haine, Twitch suspend sa chaîne
Selon Epic Games, la PS5 est
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Pour Steve Sinofsky, ex boss de Windows, le Mac sous ARM sera
Airbus officialise la suppression de 5 000 emplois en France, 15 000 au total
scroll top