Du GPU vers le CPU : NVIDIA porterait Optimus sur les PC de bureau

01 juin 2018 à 15h36
0
NVIDIA aurait, selon le site VR-Zone, l'intention d'annoncer prochainement la transposition de sa technologie Optimus, qui sur un ordinateur portable permet aujourd'hui de désactiver la carte graphique dédiée au profit d'un contrôleur intégré, dans l'univers des PC de bureau.

Initialement conçue pour les ordinateurs portables, la technologie Optimus permet pour mémoire de basculer automatiquement d'une carte graphique dédiée NVIDIA vers le contrôleur graphique intégré (IGP) au processeur ou à la carte mère de la machine. L'objectif, ici, est de réserver l'emploi du GPU aux applications qui en ont réellement besoin (3D, calculs massivement parallèles), en laissant l'IGP se charger des opérations courantes telles que l'affichage d'un bureau en deux dimensions, de façon à minimiser la consommation électrique de l'ensemble. Lancée sur les PC portables début 2010, Optimus fonctionne essentiellement de façon logicielle. Rien ne s'oppose donc à ce que cette technologie soit transposée vers les PC desktop.

0190000004207092-photo-slide-vr-zone-synergy-nvidia.jpg

D'après VR-Zone, NVIDIA pourrait annoncer cette évolution de la technologie Optimus début juin, à l'occasion du salon Computex. Sur PC fixe, elle adopterait un nouveau nom : Synergy. Opérant là encore de façon logicielle (par l'intermédiaire des pilotes), elle permettrait de basculer automatiquement de l'affichage assuré par le contrôleur intégré aux derniers processeurs Sandy Bridge d'Intel à la carte graphique dédiée à la volée, sans intervention manuelle de l'utilisateur et sans que la machine ait besoin d'un redémarrage. Le GPU NVIDIA ne serait donc activé que pour les opérations tirant spécifiquement parti des interfaces de programmation CUDA ou pour l'affichage de scènes en 3D. Le CPU conserverait la main pour le reste, et notamment pour l'encodage vidéo, dopé par l'intégration de Quick Sync aux derniers Sandy Bridge.

Si l'information est confirmée, cette implémentation sera relativement proche de ce que propose la société israélienne Lucid avec son logiciel Virtu. La bonne nouvelle, côté Synergy, résiderait dans le fait que NVIDIA proposerait cette technologie gratuitement aux fabricants de cartes mères, sans que ces derniers aient à s'acquitter d'une licence. D'après VR-Zone, les cartes mères munies d'un chipset H61, H67 ou Z68 seraient susceptibles de faire fonctionner Synergy à l'aide d'un simple BIOS adapté et, bien sûr, des pilotes fournis par NVIDIA.

Bien que le besoin d'économiser l'énergie consommée par un GPU se fasse moins pressant sur un PC de bureau que sur un portable, NVIDIA voit vraisemblablement dans cette solution un argument susceptible de pousser les fabricants de cartes mères à conseiller l'utilisation de ses cartes graphiques GeForce.

Pour aller plus loin :

- NVIDIA Optimus: maximiser l'autonomie des portables
- Virtu GPU : bascule logicielle entre Sandy Bridge et carte graphique
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

HTC One A9 : le faux jumeau de l'iPhone 6
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
Black Friday : elle achète un iPhone 6 et se retrouve avec des patates
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Infos US de la nuit : incertitudes sur la date de lancement de l'iPhone 6
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Test Internet Explorer 9 : un navigateur en net progrès
Test de Mozilla Firefox 4.0 : de retour au top ?
Haut de page