La Russie pourrait accepter le paiement de son gaz en Bitcoin (non, ce n'est pas une blague)

Vincent Touveneau
Cryptomonnaies
28 mars 2022 à 17h05
14
Cryptomonnaie Russie

Dans le monde de Poutine, il y a les pays amis et les autres. Les premiers auront peut-être un jour la possibilité de payer leurs contrats de gaz et de pétrole avec du Bitcoin. Cette proposition surprenante a été faite par Pavel Zavalny, le président de la Commission de l'énergie du Parlement russe, la Douma.

Depuis l’invasion de l’Ukraine, l’actif numérique est utilisé par la Russie pour contourner les nombreuses sanctions auxquelles elle fait face. L’objectif de l’opération serait de redonner de la force au rouble et de maintenir à flot l'économie russe, très affectée par la guerre.

La Chine et la Turquie, des pays « amis » invités à payer en Bitcoin

La Russie fait une fleur à ses alliés, notamment la Turquie et la Chine, en ce qui concerne ses exportations de pétrole et de gaz. Dans un communiqué datant du 24 mars, Pavel Zavalny a annoncé que le gouvernement russe invitait ces pays à payer pour ses ressources avec du Bitcoin. Il y a une semaine, la Russie tapait sur les doigts des États opposés à la guerre en leur annonçant qu’ils devraient payer en rouble, pour contrecarrer les nombreuses sanctions à son encontre.

Cette option de paiement en Bitcoin est seulement suggérée pour l’instant. « S’ils veulent faire des affaires avec du Bitcoin, ils pourront faire des affaires avec du Bitcoin », souligne ainsi Zavalny dans une conférence de presse. La question demeure épineuse, car un changement de monnaie constitue une violation des contrats établis. Cela ne semble pourtant pas chagriner Poutine, qui reconnaît de la valeur au Bitcoin. Cependant, l’échange de crypto-actifs contre des ressources naturelles n’est pas encore décidé, et cette annonce récente ne garantit en rien que la mesure sera mise en place.

Le malheur du rouble fait le bonheur du Bitcoin

Le rouble a perdu près de 25 % de sa valeur depuis le début de l’invasion de l’Ukraine, et le Kremlin cherche donc des solutions pour contrer cette dévaluation qui bouleverse profondément le quotidien des citoyens russes. La relation du gouvernement russe avec les crypto-monnaies est passée d’hostile à très intéressée en un minimum de temps. Les Russes ont acheté plus de 20 millions d’euros en Bitcoin dès les premiers jours de la guerre, et certains oligarques ont profité de l’intraçabilité théorique des devises numériques pour acheter des appartements luxueux à Dubaï.

La Russie a donc tout intérêt à composer avec le Bitcoin, et certains experts envisagent la création future de « pétrobitcoin » qui pourrait changer la face des contrats d’export de ressources naturelles. En attendant, le BTC jouit d’une belle remontée qui le propulse à plus de 43 000 euros, après plusieurs mois de marché baissier.

Source : Bitcoin Magazine

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
14
13
ar-s
« « La question demeure épineuse, car un changement de monnaie constitue une violation des contrats établis. » »<br /> Le mec envahi un pays souverain OKLM… Alors violer un contrat…
dapoussin
Si les deux parties sont d’accord pour changer de moyen de paiement, il suffit d’amender le contrat non ?<br /> C’est une bonne nouvelle pour Bitcoin mais aussi pour les défenseurs de la liberté.
Paul_Hewson
« Si les deux parties sont d’accord pour changer de moyen de paiement, il suffit d’amender le contrat non ? »<br /> Effectivement, ça s’appelle un avenant au contrat et ça ne pose aucun problème.
spip74
Cela montre à quel point leur monnaie ne vaut déjà plus rien. Et ce n’est que le début…
avandoorine
Et de l’autre côté om y a juste deux mois ils bannissaient les crypto…
ybrasseleur
Mauvaise idée, la Chine a interdit les cryptomonnaie, si les usa s’y mettent, c’est la fin du bitcoin.
yam103
Pas vraiment. La panique est terminée. Le rouble n’a perdu moins de 20% par rapport au début de l’opération militaire.<br /> Screenshot_20220328-204120_11957×1019 52.5 KB<br />
Roster1
Le bitcoin est trop rare et trop précieux pour l’échanger à ce prix contre du gaz
bmustang
un niet de payer en rouble des européens, c’est pas en bitcoin que la facture sera réglé
Maspriborintorg
C’est l’occident qui a changé la donne: Payer le gaz en US$ ou en Euro pour se voir saisi le payement ne rapporte rien à la Russie. Donc si l’occident ne paye pas en rouble, alors pas de gaz. A part les usages énergétiques du gaz (chauffage et centrale thermiques), le gaz naturel composé de méthane CH4 est la matière première (à cause de ses atomes d’hydrogène) pour fabriquer l’ammoniac lui même servant à produire le nitrate d’ammonium, l’engrais azoté indispensable à l’agriculture. Donc sans gaz à prix raisonnable (donc pas du GNL), la production d’engrais azoté n’est pas possible. Donc les rendements agricoles vont s’effondrer.
Maspriborintorg
Si vous regardez les cours, après une chute, le rouble est remonté à sa valeur précédent l’intervention en Ukraine.
pecore
Le rouble était déjà bas depuis l’invasion de la Crimée et il a perdu encore cette fois-ci. Qu’il soit remonté après une grosse chute n’a rien d’anormal, il y a toujours un effet yoyo du fait de la spéculation mais il n’est pas revenu à son cours habituel de ± 1.17€ et on peut s’attendre après une grosse remontée à ce qu’il rebaisse de nouveau.<br /> Le simple fait que la Russie propose de payer en BTC est un signe du manque de confiance en sa propre monnaie.
Blackalf
pecore:<br /> il n’est pas revenu à son cours habituel de ± 1.17€<br /> 1 rouble = 0,011 €.
pecore
Oups, j’ai mal lu mon graphique . Heureusement cela n’impacte pas le raisonnement, enfin je crois. Merci pour la rectification.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Coinbase devient la première plateforme crypto à entrer dans le club très fermé des Fortune 500
Pour le créateur du DogeCoin, 95% des crypto sont des arnaques
The Merge : le plus gros événement sur la blockchain Ethereum aura lieu en août
Les crypto-monnaies sont
Pour le PDG de la plateforme d'échange crypto FTX, le bitcoin est dans une impasse
Effondrement des crypto Terra et Luna : le fondateur risque-t-il une peine de prison ?
Le Bitcoin tombe sous les 30 000 dollars, faut-il s'inquiéter pour de bon ?
Ces 200 applications Android vous espionnent et volent vos données, supprimez-les d'urgence !
Le Salvador accueille un sommet international pour le bitcoin et la finance décentralisée
Cryptoqueen : découvrez l'histoire de cette arnaqueuse crypto recherchée par Europol
Haut de page