Logitech Wireless Boombox : 8 HP portables

Aurélien Audy
13 juillet 2012 à 16h38
0

Logitech Wireless Boombox

Logitech propose dans sa gamme deux modèles d'enceinte portable, sous la bannière Boombox : la Mini et, aux antipodes, la Wireless. C'est de cette dernière référence dont il est question ici. La Wireless Boombox est la plus volumineuse de notre sélection, mais aussi une des plus prometteuses. Et pour cause, elle embarque huit transducteurs, comme le dock S715i de la marque, la prise dock étant ici remplacée par le Bluetooth.

0190000005290748-photo-logitech-wireless-boombox.jpg


Présentation et ergonomie

Avec 38,5 cm de large, la Wireless Boombox est la plus imposante de notre comparatif. Mais comme elle n'est ni trop haute, ni trop épaisse (12,8 x 6,0 cm), le kilo cent de l'engin se transporte aisément dans un sac à dos. Le coffre en plastique et la grille métallique frontale révèlent une finition assez classique, mais néanmoins sérieuse. L'objet est dense : rien ne branle, pas même l'astucieuse patte rétractable, qui se déploie d'un coup sec sur une pression du bouton orange. Très bon point au passage : la batterie est accessible et donc remplaçable. Il s'agit en l'état de trois accus de 1 800 mAh pièce regroupés dans un pack (soit 5 400 mAh).

00C8000005290752-photo-logitech-wireless-boombox3.jpg
00C8000005290754-photo-logitech-wireless-boombox4.jpg
00C8000005290820-photo-logitech-wireless-boombox-accus.jpg
Logitech a conçu une astucieuse patte rétractable, qui se déplie quand on presse le bouton orange. Sous cette patte, une trappe donne accès à la batterie


Côté interface, la Wireless Boombox se montre on ne peut plus instinctive : un bouton de mise en route, deux touches pour le volume et une troisième pour effectuer le pairage du Bluetooth (profile A2DP stéréo, mais pas d'indication sur la version de BT). À l'arrière de l'appareil, nous découvrons la prise d'alimentation (recharge de l'appareil ou fonctionnement secteur) et une entrée mini jack, que Logitech a habillement dissimulées sous un cache en caoutchouc.

012C000005290750-photo-logitech-wireless-boombox2.jpg
012C000005290758-photo-logitech-wireless-boombox6.jpg
Les commandes en façade et la connectique arrière


Seul petit bémol à formuler : Logitech ne fournit pas de housse pour transporter son enceinte. Attention, la portion en plastique brillant autour des touches se raye facilement !

Autonomie et qualité audio

La Wireless Boombox devait tenir 6 h, elle a résisté 9h10, soit une autonomie un peu au-dessus de la moyenne. C'est assez étonnant, mais pour la plupart des produits que nous avons testés, y compris celui-là, les constructeurs ont plutôt tendance à sous-estimer les chiffres annoncés. Nous n'allons pas nous en plaindre ! Une LED en façade passe du vert à l'orange puis au rouge pour indiquer à la louche l'état de la batterie.

05297446-photo-autonomies.jpg
Les autonomies comparées en minutes


Que donne la Wireless Boombox en matière de son ? Logitech ne livre aucune information sur la puissance de l'appareil, mais on sait et voit qu'il n'intègre pas moins de 8 transducteurs dont 4 actifs : 2 pièces medium de 7,6 cm, 2 tweeters de 1,3 cm et 4 radiateurs passifs de 5 cm (dont 2 sortent vers l'arrière)

0190000005290760-photo-logitech-wireless-boombox7.jpg
Les radiateurs passifs à l'arrière


Tout ce beau monde délivre un son clair, avec des aigus très présents (parfois presque trop), des medium propres et bien étagés, des basses assez présentes si tant est qu'on monte un peu le volume (une caractéristique des radiateurs passifs). Un peu, mais pas trop, parce que l'enceinte de Logitech tient moyennement la montée en puissance : sur les 92 dB obtenus à fond de course, seuls 82 à 84 dB sont utilisables sans distorsion, ou au moins sans que celle-ci devienne inacceptable. Attention, notre morceau de test, Kid A de Radiohead, est particulièrement compliqué à reproduire : sur des morceaux moins exigeants l'enceinte saturera plus tard, voire pas du tout.

05297448-photo-puissances-max.jpg
Les volumes maximum mesurés par notre sonomètre à 1 m des enceintes, sur le même morceau de test (Kid A de Radiohead)


05297450-photo-puissances-max-avant-disto.jpg
Même chose, mais en baissant les volumes pour chaque enceinte jusqu'à faire disparaître la saturation


La stéréo est correcte, mais aurait pu mieux faire. En effet la Wireless Boombox ne tire pas vraiment profit de l'écartement supérieur de ses voix. Et en l'absence de traitement sonore particulier, il n'y a que les tweeters qui donnent un peu de relief. Ça n'est déjà pas si mal, et les autres enceintes ne font guère mieux.

Quand on passe en filaire, la perte de volume depuis un iPhone 4 est conséquente, et la qualité audio pas meilleure (Logitech gérant très bien son Bluetooth). Bref, sans égaler le SoundLink de Bose ou la Big Jambox de Jawbone, la Wireless Boombox offre une prestation largement satisfaisante, pour un prix presque deux fois inférieur !

Conclusion

Logitech s'est ici concentré sur l'essentiel : qualité audio et simplicité. La Wireless Boombox est certes la plus encombrante de toutes, mais elle reste encore facilement transportable dans un sac à dos. Elle délivre un son propre et assez détaillé. Il faudra éviter de la pousser dans ses derniers retranchements si on ne veut pas de distorsion, mais la puissance reste tout à fait décente pour ce gabarit d'enceinte. L'autonomie de plus de 9h constitue également un bon atout. Le clou du spectacle restant le tarif, qui pour ce type de produit, demeure très attrayant. Bref, un produit bien réalisé !

Logitech Wireless Boombox

8

Les plus

  • 8 HP / audio satisfaisant
  • Bonne autonomie / batterie amovible
  • Finition sérieuse / patte rétractable
  • Simplicité / prix

Les moins

  • Enceinte assez encombrante
  • Aigus un peu élevés
  • Basses nécessitent du volume pour sonner
  • Pas de housse de transport

Qualité sonore8

Autonomie8

Finition7





UE Boom : découvrez des offres à bas prix sur notre comparateur de prix !
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top