Personnaliser Mac OS X Leopard : quelques astuces

Stéphane Ruscher
Spécialiste informatique
18 novembre 2007 à 17h48
0

Les trucs et astuces pour Leopard

Commençons par quelques astuces pour corriger certains défauts constatés sur le tout récent Leopard, un félin dont l'accueil a été globalement favorable, mais dont certains choix ergonomiques laissent perplexe. En l'absence de correctifs de la part d'Apple, on peut y remédier sans trop « fouiller sous le capot ».

Le dock : retour à la 2D et personnalisation

Le dock « 3D » de Leopard est pour le moins controversé. On a beau dire que c'est un détail, il faut se mettre à l'évidence : cette avalanche de reflets (fenêtres, icônes, pictogrammes signalant les fenêtres actives) nuit à la lisibilité, sans parler de l'impact sur les performances.

0190000000655202-photo-apple-mac-os-x-10-5-leopard-14.jpg
Le nouveau dock de Leopard n'est pas du goût de tout le monde


Heureusement, Apple a visiblement revu sa copie peu de temps avant la sortie de la version finale, et propose un dock alternatif en 2D lorsque l'on le déplace sur les côtés de l'écran. C'est nettement plus clair, et même indispensable sur le petit écran 13 pouces d'un Macbook. Mais il est également possible de bénéficier de ce dock « light » en bas de l'écran. Pour celà, il faut ouvrir le Terminal (qui se situe dans le sous dossier Utilitaires des applications, pour ceux qui n'auraient pas encore osé s'y aventurer), puis saisir la commande suivante :

defaults write com.apple.dock no-glass -boolean YES

La modification est prise en compte, mais il faut fermer la session pour en bénéficier, ou saisir la commande « killall Dock » dans le terminal. Revoilà votre dock 2D familier ! La manipulation inverse est également possible : vous pouvez revenir en arrière en saisisant la même commande mais en remplaçant YES par NO.

01F4000000670480-photo-leopard-dock-en-2d.jpg


Si toutefois vous n'avez pas envie de vous aventurer dans le terminal, une application vous simplifie encore la tâche : affiche deux boutons permettant de basculer entre les deux docks. Difficile de faire plus simple, même si on se demande encore pourquoi Apple n'a pas prévu de case à cocher dans les préférences du Dock, permettant pourtant de nombreuses personnalisations.

  • Télécharger DockRestore pour Mac OS X
012C000000657964-photo.jpg


On peut aller encore plus loin dans la personnalisation et apprécier l'apparence du dock en 3D tout en souhaitant l'améliorer ou le décorer. Là encore, c'est possible et il faut savoir que le dock de Leopard est entièrement constitué de fichiers PNG, assez bien cachés mais néanmoins accessibles. Pour celà, il faut se rendre dans le dossier suivant :

Macintosh HD > Système > Bibliothèque > Core Services

Vous y trouverez l'application Dock. Effectuez un clic droit (ou Ctrl et clic) et choisissez « Afficher le contenu du paquet ». Là, dans le dossier Ressources, vous trouverez tous les fichiers PNG qui composent le dock. Il est hautement recommandé d'en effectuer une copie. Puis, vous n'aurez qu'à remplacer les fichiers par ceux que vous trouverez par exemple sur le très bon site LeopardDocks.com. Le site propose même de télécharger une archive comprenant les fichiers originaux. Vous y trouverez de nombreuses apparences, parfois fantaisistes mais également plus lisibles que l'original.

012C000000670492-photo-leoparddocks-com.jpg
Le site LeopardDocks.com propose de nombreux skins


Barre de menu : sus à la transparence

Faisons entrer le deuxième accusé : la barre de menus translucide. Même si son opacité a été revue à la hausse depuis la version bêta de Leopard, le choix d'Apple peut s'avérer à la limite de l'illisible selon le fond d'écran utilisé. Généralement, on constate que les fonds affichant des différences de contraste assez nettes entre certaines zones passent mal. A la décharge d'Apple, l'effet peut s'avérer très réussi dans d'autres cas. Ironiquement, cette « fonctionnalité », qui nécessite une carte graphique compatible Core Image, est désactivée sur un nombre non négligeable de Macs équipés de G4 (notamment les Mac Mini équipés d'une ATI Radeon 9200). On pourrait donc dire que ces modèles d'entrée de gamme bénéficient d'une barre de menus plus lisible que celle des Macs dernier cri.

012C000000670540-photo-leopard-barre-de-menu-transparente.jpg
012C000000670536-photo-leopard-barre-de-menu-opaque.jpg


Si cette transparence vous donne des boutons, permet de l'éradiquer. Un double clic sur cette application vous permet de désactiver la transparence, et même de choisir la valeur du niveau de gris de celle ci. Une valeur de 1.00 vous donnera une barre entièrement blanche. Pour les maniaques, la valeur correspondant à la barre opaque telle qu'elle est affichée sur les Macs incompatibles avec Core Image serait, selon certains utilisateurs pointilleux, 0.63.

Télécharger OpaqueMenuBar
012C000000670532-photo.jpg


Des icônes pour les « stacks »

Les « stacks » ou piles sont une fonctionnalité plutôt agréable à l'usage mais qui souffre d'un défaut assez gênant : ces piles de fichiers qui se déplient à volonté ne sont pas représentées par l'icône d'un dossier mais par l'icône du premier fichier de ce dossier. Si vous disposez de plusieurs « stacks », les différencier peut alors s'avérer problématique. Il est totalement impossible d'assigner une icône à une pile. Heureusement, certains bloggueurs ne reculent devant rien pour arriver à leurs fins, et voici une méthode notamment vue sur le blog XD.

012C000000670498-photo-des-ic-nes-pour-les-stacks.jpg


L'idée est la suivante : par défaut, une pile affiche la première icône d'un dossier, mais aussi toutes les suivantes empilées. Yasushi Chida, un graphiste japonais, dont le site est accessible depuis cette page, a donc eu l'idée de créer des icônes en forme de tiroir, permettant de différencier les différentes piles. Mais comment faire pour les afficher au premier plan ? Rien de plus simple : il est possible d'afficher les icônes d'une pile par date. L'auteur de ces icônes a réglé cette date à 2010. Il vous suffit donc de déplacer chaque icône dans son dossier respectif (Applications, Documents, Téléchargements...).

  • Télécharger les DRAWERS icon de Yasushi Chida
0190000000670520-photo.jpg
Placez les icônes téléchargées dans les dossiers correspondants


Lorsque vous créez une pile avec ce dossier (en le déplaçant vers le dock), la première icône affichée sera ce tiroir si la pile est correctement configurée : si ce n'est pas le cas, dans le menu contextuel de la pile, sélectionnez « Date de modification » dans les options de tri.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

NVIDIA en discussion avancée pour le rachat d'ARM pour au moins 32 milliards
Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Renault annonce une perte record de près de 7,3 milliards d'euros
Elon Musk veut fournir des logiciels, des batteries et des moteurs à d'autres constructeurs
Pour Windows Defender, CCleaner est une app indésirable
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Rocambole : l'application est enfin de retour sur le Google Play Store !
Windows : le bug de recherche dans l'Explorateur bientôt réglé... Huit mois après
L'évasion Carlos Ghosn financée en Bitcoins
scroll top