Lumix DMC-L1 : Panasonic a-t-il eu le bon reflex ?

05 septembre 2006 à 13h33
0

Quand Panasonic se met au reflex


L'année 2006 est une année riche pour ce qui est des nouveautés reflex. Les ténors du secteur ont annoncé plusieurs modèles venant renouveler et élargir leurs gammes : Nikon D80, Canon 30D et 400D, Pentax K110D et K100D, etc. D'autres acteurs, forts d'un partenariat, ont par ailleurs pu ces derniers mois faire leurs premiers pas dans ce domaine : c'est le cas de Samsung et de Panasonic. Une collaboration avec Olympus et Leica a permis à ce dernier de produire son premier reflex numérique, le Lumix DMC-L1. Sur le papier, ce reflex parait des plus atypiques. Qu'en est-il au moment de la prise en main ?

Panasonic aura savamment entretenu le suspens autour de ses débuts dans le petit monde du reflex. C'est seulement en février dernier, longtemps après les premières rumeurs autour de son partenariat avec Olympus, que Panasonic a dévoilé son premier reflex numérique, le Lumix DMC-L1. Dévoilement en deux temps, avec d'abord les grandes lignes (voir cette brève) puis les spécifications, prix et disponibilité (voir cette brève). Alors qu'il s'apprête à débuter son lancement commercial, l'occasion était belle de voir de plus près ce reflex « pas comme les autres » aux particularités si nombreuses : design inspiré de l'argentique, système de visée par l'écran arrière, capteur au format 4:3, dispositif anti-poussière... Nous revenons donc sur ces caractéristiques en vous offrant également quelques photos et explications destinées à faciliter la compréhension de cet appareil pas comme les autres. En effet, le L1 risque de dérouter, ceux qui viennent de l'argentique d'une part, par ses spécificités numériques comme la visée par l'écran arrière, et ceux qui viennent du numérique d'autre part par son ergonomie « Leicaiste ». Mais on peut aussi présenter les choses sous un autre angle, et dire que ces particularités pourront d'une part aider les adeptes de l'argentique à franchir le saut de numérique, et d'une autre d'amener en douceur les utilisateurs de compacts, adeptes de la visée par l'écran arrière, à franchir le pas du reflex. Le L1 est-il un appareil de transition ? Au final, qui saura se reconnaître en lui, et quelles barrières permettra-t-il à ses utilisateurs de franchir ?

 Panasonic Lumix DMC-L1
 
CapteurLive MOS, 17,3 x 13 mm de 7,5 MP, ratio 4:3
Objectif du kitZoom Leica 14-50 mm f/2,8-f/3,5 stabilisé
Ecran LCD / viseur2,5'' de 207 000 pixels / optique 95% - 0,93 x
AlimentationBatterie Lithium Ion
CartesSD / SDHC
VitesseDe 30 à 1/4 000 sec, Bulb
Sensibilité100 à 1 600 Iso
Dimensions 146 x 86 x 64 mm / 530 g sans batt.
Prix conseillé2 000 euros en kit
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
scroll top