Dix lecteurs MP3 à moins de 80 euros

27 avril 2009 à 11h23
0

Sony NWZ-E436F

Sony, en tant qu'inventeur du Walkman, est le pionnier de la musique mobile. Les cassettes ont été remplacées depuis longtemps par les MP3, le multimédia s'est développé, mais le concept reste le même. Focus sur le baladeur audio/vidéo Sony d'entrée de gamme : le NWZ-E436F !

012C000002025436-photo-sony-nwz-e436f.jpg


Prise en main et ergonomie

En matière de design et de finition, Sony déçoit rarement. Le NWZ-E436F, joli nom au passage, ne déroge pas à la règle. Boîtier en métal brossé et plastiques brillants, superbe écran de 2 pouces (240 x 320 pixels), pavé multidirectionnel serti de métal argenté... Bref, dans un style différent des Sansa Fuze et YP-S3, le E436F est tout aussi séduisant (et salissant...) ! Son gabarit est idéal : plus compact et avec un écran plus grand que ses compétiteurs. La prise en main est intuitive, grâce à des boutons bien placés et explicitement nommés. De part et d'autre du pavé central (quatre directions plus la touche lecture/pause au milieu), on trouve les boutons back et option, qui deviennent home et power off avec un appui long. Sur la tranche du baladeur, la commande de volume et le commutateur Hold pour verrouiller le baladeur, et c'est tout !

012C000002027970-photo-sony-e436f-pav.jpg
012C000002027972-photo-sony-e436f-tranche.jpg

Façade et tranche du baladeur


La navigation dans les menus, très bien conçus et agréables visuellement, se fait avec une grande aisance. On apprécie particulièrement la recherche de musique par tranches alphabétiques (A-E, F-J...) ou par chiffres (0-9). Le baladeur s'allume instantanément, la réactivité est irréprochable. Sauf quand il s'agit d'actualiser la bibliothèque après un transfert de musique, où il faut patienter une vingtaine de secondes... Mais dans l'ensemble, l'ergonomie du NWZ-E436F est exemplaire ! Notez par contre que Sony aussi utilise un câble USB propriétaire.

000000C802028028-photo-sony-e436f-interface.jpg
012C000002028030-photo-sony-e436f-connectique.jpg

Page d'accueil de l'interface et connectique propriétaire


Audio, transferts et autonomie

En matière de qualité sonore, Sony a bonne réputation. Toutefois là, le constructeur nippon a décidé de brider son baladeur pour marquer la différence avec ses autres modèles plus haut de gamme. Exit les technologies d'optimisation du son Clear Stereo, Clear Bass et DSEE. Pour en bénéficier, il faut taper dans la gamme au dessus, avec le S638F à environ 120 € les 8 Go. Du coup, on se retrouve avec les réglages audio basiques, cinq égaliseurs pré-réglés et deux modes personnalisables sur cinq bandes. Heureusement, Sony maîtrise bien ce domaine : on peut modifier manuellement le spectre de fréquences sans qu'un voile ne vienne atténuer le volume sonore, comme sur le YP-S3. Le son reste donc de bonne qualité. Par contre, le NWZ-E436F délivre un volume encore plus faible que le YP-S3 de Samsung : trop juste pour un casque évolué. C'est regrettable, surtout que Sony ne fournit pas une de ses bonnes paires d'écouteurs comme il sait les faire mais un modèle très standard, sans mousse et peu agréable à porter. Le son, plus cristallin qu'avec les écouteurs Sansa ou Samsung, manque par contre de basses. Un passage par l'égaliseur s'impose donc. Le rendu est assez neutre, un point positif.

012C000002028128-photo-sony-e436f-couteurs.jpg

Les écouteurs du NWZ-E436F


Le NWZ-E436F lit les fichiers audio MP3, WMA avec ou sans DRM, et AAC sans DRM. Les transferts de contenu se font par copier-coller, via l'explorateur ou le logiciel Content Transfer. Mais vous pouvez aussi utiliser le logiciel Media Manager pour synchroniser le baladeur. La copie des fichiers est assez lente par contre, avec un débit d'environ 1,66 Mo/s. Terminons sur une note positive : l'autonomie. Donnée à un gargantuesque 45 h selon le protocole de Sony, elle a tout de même tenu près de 40 h en suivant nos tests. Une performance de premier ordre !

Autres spécificités

Le baladeur Sony va à l'essentiel : musique, photo, vidéo et radio. Pas de dictaphone, de jeu ou d'autre fonctionnalité supplémentaire. On regrette par contre qu'il ne soit pas possible d'enregistrer la radio, comme sur les baladeurs concurrents. De même, le NWZ-E436F est dépourvu de RDS et vous ne pourrez pas non plus renommer les stations de radio. Côté multimédia, Sony s'est montré plutôt avare puisque le logiciel Media Manager, qu'il faut impérativement enregistrer en ligne avant utilisation, ne reconnait que les vidéos en 320 x 240 en MPEG-4/AVC ! Autrement dit, des vidéos qui n'ont pas besoin d'être ré-encodées... Pour bénéficier d'un vrai transcodeur, il faut passer à la version pro moyennant 9,95 € ! Le NWZ-E436F étant par ailleurs capable de lire des photos en résolution 4 000 x 4 000, le logiciel s'avère parfaitement inutile en l'état. Sauf si vous désirez l'utiliser comme lecteur multimédia, ce que nous ne vous conseillons pas. En résumé, c'est donc le baladeur qui a le plus bel écran du comparatif qui, faute de transcodeur, est le moins apte à lire des vidéos. Drôle de gâchis...

012C000002028394-photo-sony-e436f-logiciel.jpg
000000C802028396-photo-sony-e436f-content-transfer.jpg

Interface de Media Manager et Content Transfer


Conclusion

Ce baladeur Sony nous laisse un peu sur notre faim. Il a des bases solides pour faire un excellent Walkman MP3 mais Sony semble l'avoir volontairement bridé de sorte à ce qu'il ne marche pas sur les plates-bandes des modèles plus haut de gamme. Volume sonore insuffisant, traitements audio Clear Stereo, Clear Bass et DSEE absents, écouteurs peu péchus, vidéo quasi-inutilisable faute de transcodeur opérationnel... C'est frustrant parce qu'à côté de ça, l'ergonomie et l'autonomie sont excellentes.

Sony NWZ-E436F

Les plus
+ Ergonomie et autonomie excellentes
+ Superbe écran
+ Deux égaliseurs manuels effectifs
Les moins
- Volume sonore trop bas
- Ecouteurs un peu fades
- Absence des traitements audio Sony
- Pas d'enregistrement FM
Qualités audio
Ergonomie
Autonomie
Vitesse de transfert
2
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
Gears 5 : 640 jours de ban pour des ragequit à répétition...

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top