Dix lecteurs MP3 à moins de 80 euros

27 avril 2009 à 11h23
0

Sandisk Sansa Fuze

Le spécialiste américain des solutions de stockage flash, très connu pour ses cartes mémoire d'appareil photo, conçoit également des baladeurs depuis 2004 avec la ligne de produits Sansa.

012C000002025434-photo-sandisk-sansa-fuze.jpg


Prise en main et ergonomie

Le Fuze dispose d'un format très pratique : ultra fin (7,5 mm) et doté d'un écran de 1,9 pouce de bonne qualité qui occupe quasiment la moitié du baladeur, l'autre moitié étant réservé aux commandes. Sandisk a choisi deux matériaux différents pour le boîtier : un métal au toucher caoutchouc pour la coque arrière, et une surface brillante en plastique pour l'avant. La prise en main est donc agréable, même s'il faut encore une fois préciser que la surface brillante est très salissante et exposée aux rayures. Le Fuze se manipule via une molette, à la fois rotative et pavé multidirectionnel, avec un bouton de validation en son centre. Un bouton avec un logo en forme de maison sert à revenir à la page d'accueil. Sur la tranche droite de l'appareil, on trouve un commutateur pour allumer le baladeur ou activer le blocage des touches, la fameuse fonction hold. Petit détail, la molette, très douce au contact, est bordée d'un anneau de lumière bleue.

012C000002025992-photo-sansa-fuze-molette.jpg
012C000002026014-photo-sansa-fuze-bouton-hold.jpg

Molette rotative et commutateur ON/OFF - Hold


L'ergonomie, à défaut d'être totalement instinctive, s'avère très bonne après un court moment d'adaptation. On fait défiler les choix en tournant la molette avec une grande fluidité et on se balade transversalement dans le menu en cliquant à droite ou gauche. En cours de lecture, un clic en bas et vous faites apparaître le menu contextuel. Ce dernier permet d'ajouter la chanson à une liste de lecture ou encore de paramétrer les réglages sonores et les modes de lecture. Le bouton central lui propose différentes options d'affichage : barre de progression du temps, égaliseurs graphique, chanson suivante ou pochette en plein écran. Les autres directions du pavé, haut, gauche et droite, servent à la navigation : pause/lecture, retour rapide/chanson précédente et avance rapide/chanson suivante. Le tout s'effectue avec une réactivité instantanée. Pas de reproche particulier à formuler donc, si ce n'est l'apparence des menus, un peu vieillotte, ou la connectique USB qui nécessite le câble propriétaire fourni (mais commun à tous les baladeurs SanDisk).

012C000002026128-photo-sansa-fuze-connectique.jpg
012C000002026762-photo-sansa-fuze-connectique-2.jpg

La connectique propriétaire du Fuze


Audio, transferts et autonomie

Sur ce point de la première importance, le Fuze s'en sort bien. Déjà, le baladeur délivre un volume sonore élevé, et ce sans la saturation qu'on atteignait rapidement avec les modèles plus anciens de la marque. Cela autorise une utilisation de casques audio tiers dans de bonnes conditions. Faut-il absolument envisager l'achat d'un casque ou d'écouteurs plus haut de gamme ? Ce sera comme toujours préférable, même si les écouteurs fournis avec le baladeur sont convenables. Ces derniers restituent un bon début de basses, une aptitude plutôt rare pour des auriculaires standards, mais manquent un peu de précision dans les aigus. Le rendu sonore est plutôt chaud (fréquences centrales rehaussées).

012C000002026260-photo-sansa-fuze-couteurs.jpg

Les écouteurs du Fuze


Côté réglages sonores, vous aurez le choix entre dix égaliseurs prédéfinis (normal, rock, pop, jazz...) ou une configuration personnalisable sur cinq bandes. Là aussi, le Fuze donne satisfaction, notamment en mode normal où le son bénéficie d'un rendu tout à fait équilibré. Les ajustements manuels, précis et dont l'effet s'applique en temps réel, sont rudement efficaces, même s'ils engendrent une très légère diminution du volume. Le Sansa Fuze lit sinon la plupart des formats audio, MP3, WAV, WMA, protégé ou pas, Ogg et Flac. Les transferts de musique se font par simple copier/coller à une vitesse moyenne de 3,77 Mo/s. Comparé aux autres modèles c'est très correct, cependant on serait en droit d'attendre mieux de la norme USB 2.0... Dès qu'un transfert est effectué, le Fuze actualise sa bibliothèque rapidement. En matière d'autonomie enfin, le constructeur annoncait 24 h et nous avons obtenu 24 h. Un très bon score !

Autres spécificités

Le Sansa Fuze intègre un tuner FM (40 stations mémorisables), avec possibilité d'enregistrer la radio. Comme d'habitude, c'est le câble des écouteurs qui sert d'antenne. La réception est bonne mais on regrettera par contre l'absence de RDS et également le fait qu'il ne soit pas possible de renommer les présélections. Il faudra faire sans les noms de radio et retenir les fréquences par cœur. Le Fuze se rattrape par ailleurs avec sa fonction dictaphone, qui capture une très bonne qualité de son (WAV PCM à 24 KHz sur 16 bits). Ou encore grâce à son port micro SD / SDHC qui permet une extension de mémoire confortable : jusqu'à 16 Go supplémentaires !

015E000002026476-photo-sansa-fuze-port-sd.jpg

Le port micro SD/SDHC et le micro


Enfin, le Sansa Fuze peut lire photos et vidéos, une fois le contenu adapté au baladeur via le logiciel Sansa Media Converter (à télécharger sur www.sansa.com/support). Les photos sont redimmensionnées à la taille de l'écran (220 pixels de large) et enregistrées en BMP tandis que les vidéos sont converties en AVI (MPEG-4 Visual, 20 ips). Le logiciel est un simple transcodeur : on apprécie que Sandisk ne cherche pas à imposer un énième lecteur multimédia. Ultra simple à utiliser, car aucune option à paramétrer, le logiciel semble toutefois refuser toute vidéo de long métrage. Etrange et plutôt frustrant... Nous avons contacté l'assistance technique mais sans réponse.

012C000002026502-photo-sansa-fuze-media-converter.jpg

Sansa Media Converter


Conclusion

Vendu à partir de 63 € pour une capacité de 4 Go, le Sansa Fuze représente un excellent rapport qualité/prix. Sandisk s'est appliqué dans la conception du triptyque performances audio - vitesse de transfert - autonomie. Et c'est le seul du comparatif à intégrer un port d'extension de mémoire. Son ergonomie, bien que fonctionnelle, mériterait cependant une interface logicielle un peu moins austère.

Sandisk Sansa Fuze

Les plus
+ Son puissant et de qualité
+ Bonne autonomie et réactivité
+ Dictaphone et radio FM
+ Port micro SD/SDHC
Les moins
- Interface un peu austère
- Câble propriétaire
- Gestion des réglages FM à revoir
Qualités audio
Ergonomie
Autonomie
Vitesse de transfert
4
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla
Radars tronçons : le ministère de l'Intérieur mis en demeure par la CNIL
La Banque de France va tester une monnaie numérique nationale en 2020
Depuis la démocratisation des smartphones les gens ont plus d'accident dus à leur téléphone #SansDec
Certains MacBook Pro récents s'éteignent
Cyberharcèlement, usurpation d'identité : une Française vivant aux USA condamnée à de la prison
L'arrivée du « premier contraceptif masculin » en 2020 ?
BMW profite de la sortie de son SUV pour montrer à Tesla ce qu'est un véhicule blindé

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top