Les clés pour monter ou rendre un PC silencieux

Par Frédéric Cuvelier
le 18 mars 2009 à 11h55
0
0078000001306690-photo-refroidissement-noctua-nf-b9-1600.jpg
Si votre ordinateur est aussi votre outil de travail, si vous souhaitez monter un mediacenter, si votre PC est proche de votre lit, ou tout simplement si vous aimez le confort du silence, diminuer au maximum les nuisances sonores de votre machine peut avoir un intérêt certain et parfois même se transformer en véritable quête.

Notre dossier s'articule sur les conseils pour monter un ordinateur silencieux, mais que ceux qui possèdent déjà une configuration se rassurent : les conseils distillés tout au long de ce dossier peuvent leur permettre d'améliorer leur machine, et ce, sans parfois dépenser un centime.

Afin de pouvoir appréhender le pourquoi des modifications que nous vous conseillerons, il vous faut d'abord vous familiariser avec ce qu'est une nuisance sonore : d'où provient-elle ou comment la mesure-t-on sont des questions auxquelles nous répondrons dans cette introduction. Puis, élément par élément, nous tenterons de vous apporter quelques conseils afin que vous puissiez faire le bon choix le moment venu. Et lorsque cela sera nécessaire, nous donnerons un éclairage différent selon les envies de chacun, car monter un PC pour joueur ou un mediacenter ne requiert pas la même attention sur chaque élément.

Mais d'où vient ce bruit ?



Avant de se lancer dans la quête des éléments les plus silencieux pour monter votre ordinateur, il convient d'identifier les composants générateurs de bruit... et ils ne manquent pas ! Commençons par tous les éléments qui sont équipés d'un système de ventilation, à savoir l'alimentation, la carte graphique, le boîtier et le radiateur du processeur. Pour ceux qui voudraient rendre leur machine silencieuse et qui ne sont pas dans l'optique d'en acquérir une nouvelle, le meilleur moyen d'identifier la plus importante source de bruit est probablement de brancher les ventilateurs les uns après les autres afin d'entendre à l'oreille lequel se fait le plus entendre.

Les nuisances sonores peuvent également provenir des vibrations du disque dur ou de l'alimentation. Les mouvements rapides des plateaux de l'unité de stockage ou ceux du ventilateur du bloc d'alimentation se propagent à la structure du boîtier et peuvent produire un bruit sourd assez désagréable. Dans le pire des cas, le boîtier peut même entrer en résonance et le bruit devient fortement gênant.
00C8000001922836-photo-disque-dur-hitachi-deskstar-p7k500-250go-sata-ii-8mo.jpg
Les éléments métalliques d'un disque dur sont souvent à l'origine de nuisances sonores


Flux d'air et choix des ventilateurs



L'air chaud s'élève au-dessus de l'air plus frais. De ce constat simple nait la façon dont doit être construite votre machine : l'air frais doit être injecté depuis le bas de la tour, tandis que l'air réchauffé par les composants doit être expulsé à l'arrière du boîtier, dans sa partie haute. Pour créer ce flux d'air, une ventilation est nécessaire. Celle-ci s'accompagne inévitablement de nuisances sonores. Car même si les constructeurs rivalisent d'ingéniosité pour diminuer les nuisances sonores issues du rotor de leur ventilateur, il n'en reste pas moins qu'un déplacement d'air crée une pression acoustique qui se propage inévitablement jusqu'à vos oreilles. D'où l'importance du choix des ventilateurs.

012C000001983818-photo-flux-d-air.jpg
Exemple de flux d'air dans un boîtier classique


La plupart des constructeurs utilisent deux types de données : les dB, pour décibels, sont une mesure absolue qui ne tient pas compte de la physionomie humaine, et en particulier de la sensibilité de nos oreilles à certaines fréquences. C'est pourquoi l'autre donnée la plus couramment apportée est fournie dans une unité pondérée, le dB(A), construite autour d'un son perçu à un niveau de 40 dB pour une fréquence de 1 kHz. De fait, vous pouvez parfois lire - à tort - que le seuil audible pour l'homme se situe à 40 dB. Si ce sont les décibels qui sont utilisés, sachez que 3 dB supplémentaires doublent en réalité le « bruit ».

Deux éléments caractérisent un ventilateur et expliquent son niveau de silence : sa vitesse et son débit, sa capacité de refroidissement en somme, donné en CFM (1 CFM équivaut à environ 1,7 mètre cube par heure). Plus un ventilateur tourne vite, plus il génère de nuisances sonores. Les ventilateurs les plus intéressants sont ceux qui possèdent une vitesse de rotation assez faible et un débit assez élevé : de manière générale, plus le ventilateur est grand, plus il sera à même d'offrir ces deux caractéristiques. Enfin, pensez toujours que les nuisances sonores engendrées par les ventilateurs ne s'additionnent pas, et qu'il vaut mieux utiliser deux ventilateurs tournant à vitesse réduite qu'un seul fonctionnant plus rapidement.

012C000001917942-photo-cooler-master-haf-932-15.jpg
Le boîtier Cooler Master HAF 932 possède trois ventilateurs de 230 mm !
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés :
Boitier PC
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

La mémoire informatique universelle pourrait révolutionner la consommation des data centers
Google Duo permet désormais de partager des photos dans ses messages
Le Bitcoin continue sa course folle et dépasse les 10 000$
Flight Simulator supportera le contenu créé par la communauté
Airbnb organise un hackathon à Paris pour recruter les meilleurs développeurs
Gears 5 : Microsoft fait la démo du mode construction et confirme l’absence de season pass
🔥 Soldes 2019 : les meilleurs bons plans, réductions et promotions chaque jour !
Test : Inokim Light 1, une trottinette robuste et fiable, mais trop chère
Une cyberattaque américaine aurait paralysé des dispositifs de contrôle militaires iraniens
Le patron de Foxconn pousse Apple à transférer sa production à Taiwan
scroll top