Creative Muvo N200 et V200

30 décembre 2004 à 11h26
0
00054627-photo-logo-creative.jpg
Lorsque aujourd'hui il est question de baladeur MP3, de très nombreux utilisateurs pensent iPod. Le succès du produit d'Apple est tel qu'on en oublierait presque l'omniprésence des clefs USB / lecteur MP3. Ces appareils sont pourtant les véritables instigateurs de cette mode actuelle et leur marché, aujourd'hui encore, croît plus rapidement que celui des baladeurs disque dur.

En cette fin d'année et en attendant l'hypothétique produit d'Apple, c'est Creative qui nous rappelle aux bons souvenirs de sa gamme de clefs USB. La compagnie de Singapour n'a pas été l'un des précurseurs dans le domaine pour rien et relance donc deux nouveaux produits dans sa fameuse gamme MuVo : les N200 et V200... Revue de détails.


Toujours plus petit : le MuVo N200

Véritable successeur du MuVo Slim, le N200 représente la nouvelle offre « minimaliste » de la marque. Ce modèle effectivement surprend par ses dimensions vraiment réduites : il est à peine plus gros qu'un briquet avec ses mensurations de 3.4 x 1.3 x 6.6 cm et son poids de seulement 22 grammes. L'unique pile de type AAA nécessaire à son alimentation n'est toutefois pas comprise dans ce poids étonnant. Le N200 affiche un design tout en sobriété. Doté de jolis bords arrondis, il est disponible en de très nombreuses couleurs de par le monde (bleu foncé, bleu clair, rouge, jaune, orange, rose), mais hélas seulement semblent être parvenus jusqu'en France : le blanc et le noir. Sur la partie droite de l'appareil, on retrouve le classique écran 2.5 cm de la gamme MuVo. Rétro-éclairé de bleu, il est ici cerclé de gris et doté de quelques inscriptions. Il complète joliment le design cependant classique du MuVo N200. Passe-partout, ce design devrait convenir à de nombreux utilisateurs et on ne regrettera finalement que le côté plastique ressenti au touché du N200.

012C000000103930-photo-baladeur-mp3-multimedia-creative-muvo-n200.jpg


Au niveau des contrôles, le N200 reste également très proche des précédents modèles de la gamme. Il possède un bouton en façade qui assure de multiples tâches : mise sous tension, extinction, lecture et pause. Sur le côté droit du baladeur, on distingue deux boutons dédiés au volume (+ et -) et une petite molette qui permet de naviguer / valider un choix puisque cette dernière fait également office de bouton-poussoir... Rien de bien neuf donc. En ce qui concerne la connectique, le Muvo N200 est équipé d'une prise USB 2.0, d'une sortie casque et d'une entrée ligne. Un tuner FM et un microphone complète ce baladeur qui se trouve proposé en différentes versions : 128, 256, 512 et 1024 Mo (NDLR : nous avons pu tester ici la version 512 Mo). Le N200 est livré dans sa boîte avec une pile AAA (non-rechargeable), un CD d'installation (fourni avec des logiciels pour permettre l'encodage MP3/WMA de CD-audio par exemple), un manuel papier traduit en français, une prise jack-jack, un casque stéréo, une dragonne, une petite housse de protection en plastique mou avec attache ceinture et un câble USB 2.0.

012C000000113533-photo-muvo-n200.jpg


Plus classique, le V200 et sa clef USB

Le V200 est un modèle destiné à satisfaire les utilisateurs qui cherchent un baladeur audio numérique qui soit également capable d'assurer avec brio la fonction de module de stockage externe. Pour parvenir à marier les deux usages, Creative a depuis longtemps trouvé une façon forte élégante de procéder avec les MuVo, les MuVo NX et les MuVo TX. La gamme V200 se place ainsi en héritière de ces précédents produits et en reprend donc le concept de la clef USB détachable venant s'enficher sur une base contenant la pile au format AAA. Un peu plus gros que le N200 que nous venons de quitter, ce V200 mesure 36.5 x 74.5 x 15 mm pour un poids de 33 grammes sans pile ou de 45 grammes avec.

012C000000106060-photo-baladeur-mp3-multimedia-creative-muvo-v200-1go.jpg


Comme vous pouvez le voir sur les photos, le V200 est identique sur de très nombreux points au N200 : il en reprend ainsi l'écran ou l'interface de contrôle. Le V200 n'est toutefois pas équipé d'entrée ligne pour enregistrer n'importe quelle source audio externe au format MP3. Ce « détail » a permis à Creative de supprimer quelques accessoires de la boîte du V200 et l'acheteur potentiel pourra faire une croix sur le cordon jack-jack (inutile puisque le V200 ne dispose pas d'entrée ligne), la dragonne et le câble USB (inutile puisque le V200 fait office de clef USB). Ces quelques différences ont également réduit le coût de fabrication du V200 que Creative commercialise quelques euros de moins que son petit frère.

012C000000113534-photo-muvo-v200.jpg

Installation, vitesse de transfert et compatibilité

00FA000000113530-photo-briquet-muvo-n200-muvo-v200.jpg
L'installation de ces deux nouveaux baladeurs se fait le plus simplement du monde sous Windows 2000/XP. Pas besoin de pilote, il suffit de brancher le baladeur sur un port USB (2.0 de préférence, mais l'USB 1.1 est également pris en charge) pour qu'il soit directement reconnu et installé par Windows. Ensuite, le baladeur se manipule comme un véritable périphérique de stockage dans l'explorateur Windows. Les transferts se font de la même manière que sur un disque dur avec de simples copier/coller et la suppression n'est pas plus complexe. Sous Windows 98/Me ; la situation est un peu plus compliquée puisqu'il faudra passer par un pilote livré sur le CD d'installation de chacun des baladeurs.

Comme nous l'avons précisé auparavant, les baladeurs N200 et V200 sont compatibles avec la double norme USB 2.0, USB 1.1 afin d'assurer, en théorie, performances et compatibilité. Il ne faut toutefois pas oublier que la rapidité de ce type de baladeurs ne repose pas seulement sur l'interface : la qualité des puces mémoire employées a aussi son importance. C'est ainsi qu'avec les N200 et V200, on assez est loin d'atteindre des sommets. Nous avons en effet mesuré des taux de transfert respectifs de 2.26 et 1.97 Mo/sec (en écriture). Bien que moyens, ces débits n'ont toutefois pas de conséquences catastrophiques sur l'utilisation des baladeurs puisque les transferts ne dépasseront pas 1 Go de données et que, bien souvent, l'utilisateur ne renouvellera pas l'intégralité de la mémoire.

Du côté de la compatibilité, Creative reste ici très sage. Les N200 et V200 sont logés à la même enseigne et s'avèrent compatibles MP3 et WMA (avec ou sans DRM). Les puristes auraient certainement aimé trouver un support Ogg Vorbis, mais il faudra malheureusement faire sans. Plus regrettable, le support des playlists m3u n'est toujours pas implémenté et il faudra même se passe de listes de lecture puisqu'il est tout simplement impossible d'en créer une de quelque manière que ce soit. Nous regretterons que le nombre de fichiers supportés par répertoire soit limité à 137. Au-delà, il faudra utiliser plusieurs dossiers pour remplir la mémoire du baladeur : dommage sur des appareils de cette capacité.

Ergonomie et fonctionnalités

00FA000000113531-photo-briquet-muvo-n200-muvo-v200.jpg
Ces deux nouveaux baladeurs n'offrent pas de révolution dans le domaine de l'ergonomie qui reste la même que celle employée pour les modèles Muvo précédents. Les baladeurs se contrôlent au moyen de quelques touches et, surtout, avec quelques « coups » sur une molette simple et précise. Les N200 et V200 disposent de fait d'une ergonomie largement dans la moyenne que la plupart des utilisateurs devrait apprécier à sa juste valeur. La prise en main est rapide et nous apprécions tout particulièrement la séparation en deux boutons du changement du volume : pratique lorsqu'il s'agit de le régler « en aveugle ». Nous aurions cependant aimé trouver quelques petites nouveautés et notamment un bouton « verrouillage » directement intégré aux baladeurs.

Creative reste en effet fidèle à son habitude du verrouillage des boutons de contrôle au travers de l'interface des N200 / V200. Puisque nous en sommes aux doléances, il nous faut parler de la petite taille d'écran. Celui-ci n'offre pas une visibilité très importante et à mesure que la taille de la mémoire augmente, ce défaut devient de plus en plus gênant : nous ne pouvons pas profiter d'un système de navigation « à la Windows » où tous les fichiers sont listés et il faudra au contraire « jouer longuement de la molette » pour atteindre le morceau recherché. Le changement de répertoire, heureusement peu fréquent, est encore un peu plus déroutant puisqu'il faut cette fois passer par un menu spécial qui ne liste pas tous les répertoires. Si vous avez plusieurs répertoires, il faudra donc là encore « jouer de la molette » pour passer d'un dossier à un autre.

Les fonctionnalités audio offertes par ces deux nouveaux modèles sont plus ou moins classiques. On trouve ainsi différents modes de lecture (aléatoire, continu, lecture répétée d'un répertoire, lecture d'un segment A-B d'un morceau défini par l'utilisateur, normal ...) et quelques égalisations (normal, rock, jazz, classic, pop et personnalisé). Il nous faut également citer la présence d'un menu permettant d'accéder au tuner FM à partir duquel on peut enregistrer jusqu'à 32 présélections. Il est en outre possible d'enregistrer la radio, tout comme il est possible de lancer des enregistrements vocaux grâce au microphone intégré. À noter que les enregistrements ne sont pas au format MP3, mais en WAV ! Une icône présente dans l'interface du baladeur permet d'accéder directement aux enregistrements effectués. Le modèle N200 permet enfin d'acquérir n'importe quelle source grâce à son entrée ligne externe qui encode au format MP3 en temps réel.

012C000000113535-photo-muvo-v200.jpg


Hors du domaine audio, les N200 et V200 proposent quelques petits réglages supplémentaires que les utilisateurs pourront apprécier, il est ainsi possible d'effacer un fichier directement à partir du baladeur. On peut également changer l'orientation de l'affichage (pratique pour les gauchers), le contraste, le temps d'activité du rétroéclairage, la période de mise en veille... Les deux modèles peuvent stocker n'importe quel type de fichier, mais pour assurer la fonction de « périphérique de stockage » on préférera, bien sûr, le modèle V200 qui fait également office de clef USB.

Autonomie et la qualité de restitution

Comme nous l'avons précisé auparavant, les Muvo N200 et V200 utilisent une simple pile AAA pour être alimentés. Avec cette simple pile, Creative annonce une autonomie théorique de 15 heures. En pratique, la donnée annoncée par le fabricant a été respectée puisque nous avons pu faire fonctionner ces deux baladeurs pendant plus de 15 heures en lisant des fichiers MP3 en boucle avec une pile Alkaline Sony. Le volume sonore était à la moyenne et nous avions, pour ce test, employé une l'égalisation « rock ». Pour ce qui est de la qualité de restitution, on apprécie les égalisations présentes sur ces deux modèles d'autant qu'elles pourront être affinées par l'utilisateur via l'égaliseur personnalisable. Le tout permettant d'adapter assez précisément l'écoute à ses goûts musicaux. Le casque Creative, fourni avec le N200 et le V200, offre une qualité de restitution très correcte, supérieure à ce que peuvent offrir les casques livrés avec des modèles bas de gamme ou no-name. On reste cependant encore bien loin d'un casque haut de gamme à 50 euros et une nette tendance « métallique » se fait ainsi sentir.

012C000000113538-photo-muvo-n200-casque.jpg


Utilisation courante

Au quotidien, le N200 et le V200 ne posent pas de problème. La petite molette de navigation s'avère très pratique pour changer de morceau et les boutons pour le volume peuvent être maniés facilement, même lorsque le baladeur se trouve dans une poche. La fonction radio est la bienvenue lorsque vous avez fait le tour de vos morceaux ou que vous souhaitez écouter éventuellement les informations dans les transports. Certains utilisateurs apprécieront aussi la présence du dictaphone qui peut rendre service même s'il faut être assez proche du micro pour enregistrer quelque chose. Grâce à leur petite taille et à leur mémoire intégrée, les deux nouveaux nés de la gamme Muvo savent se faire discrets, voir complètement oublier et il ne faudra pas oublier d'ôter le baladeur de sa poche avant de passer votre pantalon à la machine à laver... Creative n'ayant pas pensé à les rendre étanches ;-). Ils offrent ainsi une possibilité d'écoute adaptée à n'importe quelle activité : marche, transport, voyage, sport (footing)...

012C000000113536-photo-muvo-v200-protection.jpg


La fonction clef USB du V200 peut rendre de précieux services aux utilisateurs qui ont pour habitude de transporter avec eux des fichiers de données. Une fonction de module de stockage externe que le N200 propose aussi, mais uniquement en utilisant son « encombrant » câble USB. On peut toutefois préciser que le câble utilisé n'a rien de propriétaire et que la prise permettant de connecter le N200 reste identique à celle employée sur de nombreux autres périphériques PC (appareil photo numérique, certaines webcams...).

Sennheiser Momentum : découvrez des offres à bas prix sur notre comparateur de prix !

Conclusion

Loin de révolutionner le monde des baladeurs, les deux nouveaux baladeurs Creative viennent rafraîchir une vieillissante gamme MuVo. Le design légèrement remanié, la généralisation du tuner FM, l'amélioration de l'autonomie ou la présence d'une entrée ligne (sur le N200) sont autant de petites nouveautés qui permettent d'apprécier davantage ces deux nouveaux venus. Nous aurions tout de même aimé trouver des changements et des innovations un peu plus prononcés, par exemple un écran plus généreux, une véritable prise en charge des listes de lecture ou bien encore une compatibilité étendue au format Ogg Vorbis. Malgré ces manques, les MuVo N200 et MuVo V200 restent de bons baladeurs. Le premier se destine plutôt aux amateurs d'appareils toujours plus petits, alors que le second, plus polyvalent, saura convaincre du fait de sa fonction « clef USB ».

012C000000113532-photo-briquet-muvo-n200-muvo-v200.jpg


Creative pratique pour l'occasion des prix relativement raisonnables et il sera ainsi possible de dénicher le N200 entre 83 € TTC (128 Mo) et 179 € TTC (1 Go), alors que le V200 se négocie un tout petit peu moins cher de 79 € TTC (128 Mo) à 174 € TTC (1 Go). Les nouveaux baladeurs USB miniatures de Creative constituent donc une offre qualité pour tous les amateurs de mini baladeurs USB.

Creative Muvo N200

6

Les plus

  • Taille / poids
  • Autonomie
  • Entrée ligne
  • Prix

Les moins

  • Peu de nouveautés
  • Petit écran

0

Qualité audio7

Fonctionnalités8

Ergonomie7



Creative Muvo V200

6

Les plus

  • Taille / poids
  • Autonomie
  • Fonction clé USB
  • Prix

Les moins

  • Peu de nouveautés
  • Petit écran

0

Qualité audio7

Fonctionnalités8

Ergonomie7



Ces produits vous intéresse ? Retrouvez les dans le comparateur de prix de Clubic.com
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix des baladeurs Creative Muvo N200 et Muvo V200

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

RED by SFR explose les volumes de data sur ses forfaits mobiles BIG RED
Chute de prix pour les écouteurs Apple AirPods 2 (2ème génération)
Brave, Minds, Filecoin... Les blockchains et les crypto-monnaies comme alternatives aux GAFA ?
Test Intel Rocket Lake-S :  le Core i5-11600K s'en sort très bien, le i9-11900K un peu moins
Les tweets de Trump en vente sous forme de NFT pour des bonnes causes (qu'il détestait)
Les meilleures applications Twitter pour Android
Test Samsung Galaxy S21 : peu de nouveautés, mais un smartphone très abouti
Les messageries décentralisées, de vraies alternatives à WhatsApp ?
Forfait mobile : quels sont les offres les plus compétitives du moment ?
Bookeen Notéa VS Likebook P10 : duel au sommet pour la lecture grand format
Haut de page