Nomatec Monolith

Par Vincent Ramarques
le 18 juillet 2004 à 19h18
0
00C8000000081418-photo-nomatec-lecteur-mp3-monolith-mx-7010.jpg
C'est une évidence, depuis l'arrivée du premier baladeur numérique MP3 sur le marché en 1999, l'engouement pour ce genre de produit n'a jamais cessé de croître. Ce qui était autrefois considéré comme un appareil réservé aux fanas d'informatique est devenu un véritable produit grand public, aussi populaire que le walkman en son temps et les fabricants n'ont d'ailleurs pas laissé passer l'aubaine. Ils sont de plus en plus nombreux à lancer chaque trimestre, à grand renfort de communiqués de presse, leurs nouveaux Baladeurs MP3, à tel point qu'il devient difficile de se démarquer sur ce marché.

Certains comme iRiver ou y arrivent toutefois grâce à des produits séduisants et bien pensés qui apportent leur petite touche d'originalité. Nomatec qui débarque aujourd'hui sur le marché français avec son balateur MP3 à mémoire "Monolith", peut-il en fait autant ? Peut-il se hisser au-dessus des innombrables baladeurs "classiques" déjà disponibles ?


Présentation et spécifications



Le Monolith se présente sous la forme d'un petit bloc assez proche de la taille d'un briquet ou d'une clé USB. Pour être tout à fait précis, ses dimensions sont de 79 x 40 x 15 mm, pour un poids de seulement 65 grammes. Rien n'est à ajouter à ces mensurations, puisque le Monolith ne nécessite pas de pile et utilise sa propre batterie intégrée. La première chose qui saute aux yeux lorsque l'on sort le baladeur de sa boîte, outre sa petite taille, est son design très réussi : à la fois classe et moderne ! Le Monolith arbore ainsi une très jolie coque aluminium légèrement striée en vertical. La façade de cette coque est frappée du logo Monolith et de sa référence "MX-7010". Sur sa partie de supérieure, la façade et son revêtement alluminium est interrompue pour laisser la place à un écran de type OLED (Organic Light Emitting Diode) d'une taille de diagonale de 4.1 cm (mais seuls 2.5 cm sont réellement utilisés pour l'affichage). L'arrière du baladeur est doté du même habillage que la façade, on trouve dessus un logo Nomatec et quatre petits "coussinets" en caoutchouc pour poser le baladeur sans l'abîmer. Les quatre côtés du baladeur sont par contre différents et affichent chacun une petite plaque en plastique noir ou sont placés différents boutons et quelques connecteurs.

012C000000094254-photo-monolith-disquette-biais.jpg


Sur le côté gauche se trouvent "seulement" trois boutons. Le premier permet d'allumer et d'éteindre le baladeur, le second permet de lancer les enregistrements audio (via l'entrée ligne ou le microphone intégré) et pour terminer le troisième est un bouton glissière "Hold" qui peut verrouiller l'utilisation de n'importe quel bouton sur l'appareil. Le côté droit de l'appareil est pour sa part bien plus fourni. On y distingue, un bouton "Menu" permettant d'accéder à diverses fonctionnalités, une molette pour la navigation et le réglage du volume, une glissière surmontée d'un bouton pour la lecture et les changements de morceaux, un bouton tempo pour enregistrer des passages à répéter dans une chanson et le bouton "Bmark" pour "marquer" un ou plusieurs fichiers afin de faire une liste de lecture. Au sommet du baladeur on peut noter la présence de la sortie casque, de l'entrée ligne (pour les enregistrements) et une petite grille qui recouvre le microphone intégré. A l'autre extrémité se trouve le connecteur USB recouvert par une petite plaque en plastique qui se déplie et un petit loquet "Reset" qui permet de restaurer les paramètres par défaut du baladeur.

0118000000094257-photo-monolith-et-module-usb.jpg
0118000000094255-photo-monolith-disquette.jpg


Pour ce qui est de la partie technique, le Monolith tel qu'il est vendu en France, propose une capacité mémoire de 256 Mo, de quoi stocker près de 4 heures de musique avec une qualité proche de celle du CD. Comme la plupart des autres baladeurs, le Monolith ne supporte que les formats de fichiers MP3 et WMA mais on peut également signaler que ce produit intègre un Tuner FM. Les transferts du PC vers le baladeur se font via l'USB qui n'est malheureusement supporté qu'en version 1.1. Dans sa boîte, le Monolith est livré avec un CD d'application, une notice en français, un câble USB, un collier, un casque stéréo, un câble jack/jack (pour l'entrée ligne), une petite housse de protection transparente et avec un adaptateur USB, très pratique pour transformer le Monolith en véritable clef USB sans pour autant se promener toujours avec le câble USB sur soi ...
Modifié le 18/09/2018 à 14h00
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Ouya : la console stoppée pour de bon le 25 juin
Free va supprimer une partie de son offre mobile
Alpha Two : des infos dévoilées sur le taxi volant autonome d'Airbus
Jeff Bezos refuse de répondre à la lettre publique pour le climat de ses employés
L'éditeur de Firewatch lance Playdate, sa console de jeux indé de poche
La dégringolade continue : Panasonic aussi lâche Huawei
Atari : voici le joystick et la manette de la console néo-rétro Atari VCS
HP Omen lance sa gamme de périphériques gaming
Epic Games bloque les comptes d'utilisateurs ayant acheté trop de jeux pendant les soldes
WWDC 2019 : Apple donnera sa keynote le lundi 3 juin
scroll top