On a testé la mise à jour 2.0 de l'iPhone et de l'iPod Touch d'Apple

0

Présentation générale de la mise à jour 2.0 de l'iPhone/iTouch

012C000001458364-photo-iphone-2-0.jpg
iPhone 2.0
Annoncée il y a quelques semaines à l'occasion de la Worldwide Developer Conference 2008 organisée par Apple aux Etats-Unis, la mise à jour 2.0 pour tous les iPhone et iPod Touch mis sur le marché (WiFi, EDGE ou 3G), sera disponible en téléchargement dans quelques heures.

Elle reste gratuite pour les possesseurs d'iPhone EDGE ou 3G et payante (7,99 euros TTC) pour les iPod Touch. Bonne nouvelle, la mise à jour 2.0 pour iPod Touch inclura les cinq applications premièrement réservées aux iPhone : Mail, Cartes, Notes, Météo et Bourse. Les premiers acquéreurs du baladeur WiFi avaient jusque là le choix d'en bénéficier pour 18 euros.

Concernant les nouveautés apportées par cette mise à jour logicielle du système Mac OS X Mobile des terminaux à écran tactile d'Apple, il est possible de citer la prise en charge des applications tierces (gratuites ou payantes) via le kiosque de logiciels « AppStore », la compatibilité avec les serveurs de messagerie Microsoft Exchange ActiveSync (Push emails, contacts, calendriers avec invitations à des réunions, effacement des données à distance, politique de sécurité) ou encore la prise en charge du système VPN IPSec de Cisco et des réseaux WiFi WPA/WPA2 Enterprise.

La mise à jour 2.0 propose également un outil permettant de configurer l'appareil suivant différents profils (pré intégration de certains paramètres ou applications) et une compatibilité avec le service « MobileMe », précédemment nommé « .Mac ». Celui-ci, facturé au prix de 79 euros par an, permet d'accéder à un service de Push Mail, de contacts ou de calendriers en plus d'un service de partage de signets. En plus de la corrections de simples bogues, elle apporte de plus d'autres innovations au niveau des applications déjà connues des possesseurs d'iPhone.

012C000001458366-photo-iphone-2-0.jpg
012C000001458372-photo-iphone-2-0.jpg

« Mise à jour 2.0 de l'iPhone d'Apple »

Il est possible de citer entre autres une mise à jour des applications Mail (suppression simultanée de multiples messages, prise en compte des documents PowerPoint et iWork, enregistrement des images en local), Contacts (recherche de contacts par nom ou société autorisée) et Calendrier (partage de rendez-vous, calendriers multiples). De même, la mise à jour 2.0 des iPhone permet d'importer des contacts depuis une carte SIM, propose une calculatrice scientifique (en mode paysage), dispose d'une fonction de contrôle parental, synchronise les contacts Google avec iTunes et permet enfin d'activer le WiFi en mode avion.

Client Mail et Push Mail sur l'iPhone 2.0 (serveur Microsoft Exchange)

L'une des nouveautés majeures de la mise à jour 2.0 de l'iPhone est de permettre d'utiliser le services de Push de mails, de contacts et de rendez-vous depuis un serveur Microsoft Exchange 2007, SP1 ou non. Via le programme intégré de configuration de courriers électroniques, une nouvelle option « Exchange » fait donc son apparition et laissant rentrer les paramètres de son serveur d'entreprises ou de services gratuits équivalents sur Internet sur mail2web ou Cortado.

Cette saisie est très simple, le programme interne des iPhone et iPod Touch vérifiant automatiquement les paramètres d'authentification avant de lancer son service de Push Mail en temps réel. Il est d'ailleurs possible de spécifier quels services devront être configurés. A noter un défaut dans ce programme. Dans le cas de la synchronisation distante des contacts, l'iPhone effacera purement et simplement tous les contacts stockés dans l'appareil pour enregistrer exclusivement ceux disponibles sur les serveurs Microsoft Exchange. Un défaut qui aurait pu être corrigé et qui n'est pas présent dans les services analogues de Nokia ou RIM (Blackberry).

A noter également que le logiciel iTunes se chargera sur Mac de configurer automatiquement les serveurs de mails déjà enregistrés depuis le programme « Mail ». Mais cela ne fonctionnera pas avec un éventuel compte Microsoft Exchange sur le Mac. Au final, le service de Push Mail sur l'iPhone 2.0 fonctionne correctement mais aurait être nettement mieux optimisé pour être prévenu notamment via une alerte visuelle de la réception de nouveaux messages. Le programme interne de l'iPhone n'indique qu'un simple compteur de mails avec une notification sonore de réception de mails associée. Mais le compteur prend en compte tous les mails reçus, qu'il s'agisse de POP, d'IMAP ou de Push mail et ne permet pas précisément de savoir d'où provient le dernier message reçu.

Dernier détail, le client mail de l'iPhone est toujours assez lent à fonctionner, surtout dans le cas de la réception de plusieurs centaines de messages par jour, l'iPhone effaçant alors automatiquement les messages les plus anciens... même si vous n'avez pas eu le temps de les lire.

012C000001458414-photo-iphone-2-0.jpg
012C000001458416-photo-iphone-2-0.jpg

« Ajout d'un compte Microsoft Exchange »

012C000001458418-photo-iphone-2-0.jpg
012C000001458420-photo-iphone-2-0.jpg

« Gestion des certificats et des éléments à synchroniser »

012C000001458422-photo-iphone-2-0.jpg
012C000001458424-photo-iphone-2-0.jpg

« Configuration du compte et récupération des premiers messages »

012C000001458366-photo-iphone-2-0.jpg
012C000001458368-photo-iphone-2-0.jpg

« Gestion du Push mail avec possibilité de télécharger les mails manuellement »

Concernant les autres nouveautés du client Mail de l'iPhone 2.0, il est possible de citer la possibilité de supprimer ou déplacer plusieurs messages à la fois, la prise en compte des copies cachées de mails (champs CCI) ou la configuration simplifiée de comptes POP/IMAP. Le tout peut être configuré dans le menu paramètres / Mails pour afficher finement les éléments de son choix.

A noter que l'iPhone devient également compatible avec les documents Microsoft Powerpoint et iWork mais d'après nos tests, cela ne fonctionne pas avec tous les fichiers PPT. Le premier volumineux de 2,8 Mo a affiché une partie du texte seulement - sans les images - et a tout simplement redémarré inopinément le terminal ! La seconde fois, l'iPhone n'a même pas voulu l'afficher de nouveau. Pour des documents plus compacts, l'affichage depuis le logiciel Mail a en revanche été couronné de succès.

012C000001458426-photo-iphone-2-0.jpg
012C000001458428-photo-iphone-2-0.jpg

« Affichage des mails en HTML / Sélection multiple de mails »

012C000001458430-photo-iphone-2-0.jpg
012C000001458432-photo-iphone-2-0.jpg

« Suppression ou déplacement de nombreux mails »

012C000001458440-photo-iphone-2-0.jpg
012C000001458450-photo-iphone-2-0.jpg

« Autres paramètres de gestion du Push »

012C000001458468-photo-iphone-2-0.jpg
012C000001458472-photo-iphone-2-0.jpg

« Gestion des fichiers attachés des mails - ici un Powerpoint »

012C000001458474-photo-iphone-2-0.jpg
012C000001458476-photo-iphone-2-0.jpg

« Après téléchargement, le document ne s'affiche pas correctement »

012C000001458480-photo-iphone-2-0.jpg
012C000001458488-photo-iphone-2-0.jpg

« Et refuse même ensuite purement et simplement de s'afficher ! / Compteur de réception d'emails très simple »

A noter que l'application Mail gère désormais les champs d'adresses en copie cachée (CCI).

012C000001458510-photo-iphone-2-0.jpg
Un Champ CCI dans le logiciel de Mail de l'iPhone

AppStore : l'iPhone s'ouvre aux applications tierces

L'une des plus grandes nouveautés du nouveau système d'exploitation embarqué dans l'iPhone est sans conteste l'AppStore, une fonctionnalité permettant d'installer des applications tierces sur ce qui devient de fait un « smartphone ». Accompagnant le nouveau firmware, embarqué par défaut dans l'iPhone 3G et disponible sous forme de mise à jour pour le modèle de première génération, le déploiement de l'AppStore a commencé. Plus de 500 applications sont disponibles. Parmi celles-ci, 90% coutent moins de 8 €, 1/4 sont gratuites et 1/3 sont des jeux. Le catalogue devrait s'enrichir rapidement.

Voici un petit récapitulatif des applications phares disponibles dès maintenant :

  • Du côté des réseaux sociaux, l'application de messagerie instantanée AIM d'AOL est gratuite, tout comme les clients pour Facebook, MySpace ou encore Twitter.
  • Le client RSS NetNewsWire lui aussi est gratuit, ainsi que l'application du New-York Times. Gageons qu'un grand nombre d'applications permettant d'accéder à des sites d'information suivront.
  • Le jeux vidéo Super Monkey Ball est facturé 7,99 €, Bomberman Touch est à 5,99 €.

Le « App Store » est à la fois disponible sur Itunes et en version mobile via un client pré installé dans l'iPhone. Côté prise en main, il faudra d'ailleurs obligatoirement s'authentifier sur l'iTunes Store depuis l'iPhone pour l'utiliser pleinement et pour télécharger ne serait-ce qu'une simple application gratuite. Une fois cette procédure terminée, tout se complique.

Le terminal, via son client « App Store » permet en effet de passer commande ou de demander à télécharger un ou plusieurs programmes. Chaque programme sera alors représentée par une icône... inactive sur la page d'accueil du smartphone. Il faudra synchroniser le terminal avec iTunes Mac ou PC - ou lancer le téléchargement depuis l'iPhone - pour que le téléchargement de l'application, gratuite ou payante, se lance. Une fois cette procédure terminée, une barre de progression indique le téléchargement de l'application en temps réel et s'installe. L'icône inactive du programme devient seulement après ces fastidieuses étapes utilisable. « App Store » est utilisable en EDGE ou en WiFi.

012C000001458382-photo-iphone-2-0.jpg
012C000001458482-photo-iphone-2-0.jpg

« Lancement de App store »

012C000001458484-photo-iphone-2-0.jpg
012C000001458486-photo-iphone-2-0.jpg

« Obligation de s'authentifier sur iTunes pour télécharger un programme... même gratuit »

012C000001458488-photo-iphone-2-0.jpg
012C000001458490-photo-iphone-2-0.jpg
« Une icône inactive s'affiche ensuite / interface de App Store »

012C000001458492-photo-iphone-2-0.jpg
012C000001458494-photo-iphone-2-0.jpg

« Classement des programmes populaires »

012C000001458496-photo-iphone-2-0.jpg
012C000001458498-photo-iphone-2-0.jpg

« Recherche de programmes et gestion des mises à jour »

012C000001458500-photo-iphone-2-0.jpg
012C000001458502-photo-iphone-2-0.jpg

« Informations associées à une fiche »

012C000001458504-photo-iphone-2-0.jpg
012C000001458506-photo-iphone-2-0.jpg

« Téléchargement et installation du programme »

012C000001458508-photo-iphone-2-0.jpg
012C000001458514-photo-iphone-2-0.jpg

« Seulement après les icônes deviennent exploitables »

Pour tester plus en détail le « App Store », nous avons acheté une application, à savoir le jeu « Super Monkey Ball ». Pour cela, il suffit de cliquer sur le kiosque de téléchargement de logiciels, de rechercher le jeu dans la liste, de cliquer sur « acheter » et de valider son choix avec « installer ». Il faut ensuite synchroniser l'iPhone avec le PC ou le Mac pour que son téléchargement commence (et que son compte soit débité). Premier point négatif, il n'est pas possible de connaître précisément la taille du fichier téléchargé. Le jeu peut faire plusieurs centaines de méga-octets, nous n'en serions même pas au courant. En l'occurrence, pour le jeu de Sega, le téléchargement est effectivement et son installation encore plus. Il faut compter près de 3 à 5 minutes entre le clic sur « acheter » sur le « App Store » et son premier lancement. Une fois cette étape terminée, le jeu se lance immédiatement et fonctionne sans saccades fort heureusement.

00C8000001458516-photo-iphone-2-0.jpg
00C8000001458518-photo-iphone-2-0.jpg
00C8000001458520-photo-iphone-2-0.jpg

« Lancement de Super Monkey Ball »

00C8000001458522-photo-iphone-2-0.jpg
00C8000001458524-photo-iphone-2-0.jpg
00C8000001458528-photo-iphone-2-0.jpg

« Un jeu très intuitif »

A noter quelques problèmes techniques qui peuvent parfois survenir pendant le téléchargement d'une application. Il faudra alors déconnecter l'iPhone d'iTunes et le reconnecter pour que le téléchargement redémarre.

012C000001458512-photo-iphone-2-0.jpg

« Le App Store est loin d'être parfait »

Le navigateur Safari Mobile et ses nouveautés

Safari Mobile est mis à jour sur l'iPhone 2.0 mais également sur l'iPod Touch 2.0. Le navigateur web de prédilection des mobinautes permet désormais de télécharger des images de sites en local et possède un support assez étrange du streaming des vidéos. Certes le programme dispose d'une version mobile de YouTube mais certaines captures d'écran de la mise à jour étaient censées permettre de gérer des plugins Flash de vidéos YouTube de certains sites ou de certains blogs. Il devait même être possible d'afficher les vidéos de YouTube directement depuis la page d'accueil du site. Dans les faits, il n'en est rien.

Il sera obligatoire de passer par la version mobile de YouTube (m.youtube.com) ou par le client intégré de l'iPhone pour en profiter en streaming via son lecteur vidéo. Détail étrange, un clic d'une vidéo depuis le moteur de recherche de Google lancera automatiquement sa version mobile sur l'iPhone alors que depuis la page YouTube.com cela n'est pas possible. A noter que l'iPhone ne gère toujours pas les fichiers Flash, DailyMotion ne permettant pas par défaut de fonctionner. Heureusement, une adresse web optimisée pour l'iPhone est disponible : iphone.dailymotion.com. Enfin, une fois n'est pas coutume, une fois le clavier virtuel affiché en mode paysage, il ne basculera pas automatiquement en mode portrait en tourant l'iPhone. Dommage. il faudra fermer le clavier, tourner l'iPhone et ouvrir de nouveau le clavier pour changer de mode manuellement ou presque.

012C000001458386-photo-iphone-2-0.jpg
012C000001458388-photo-iphone-2-0.jpg

« Des favoris enregistrés par défaut / Affichage de YouTube pour tous les mobiles »

012C000001458390-photo-iphone-2-0.jpg
012C000001458392-photo-iphone-2-0.jpg

« Les vidéos en Flash de YouTube ne sont toujour pas gérées »

012C000001458394-photo-iphone-2-0.jpg
012C000001458396-photo-iphone-2-0.jpg

« En revanche m.youtube.com fonctionne »

012C000001458398-photo-iphone-2-0.jpg
012C000001458400-photo-iphone-2-0.jpg

« DailyMotion.com ne fonctionne pas »

012C000001458402-photo-iphone-2-0.jpg
012C000001458404-photo-iphone-2-0.jpg

« Le plugin YouTube pour Blog n'est pas géré / Enregistrement d'une image en local »

Un contrôle parental intégré aux iPhone/iTouch

Pour les parents soucieux de gérer les services mobiles qui pourront être utilisés par leurs enfants, Apple a ajouté une nouvelle option nommée « Restrictions » qui permet de bloquer certains logiciels natifs. Il est possible notamment d'empêcher la lecture de certaines musiques qui contiennent des paroles pour adultes ou de bloquer les logiciels comme Safari, YouTube ou iTunes.

Apple a même prévu d'empêcher toute installation de nouvelle application sur l'iPhone ! Pour configurer le service, il suffit d'entrer deux fois un mot de passe et cocher ou décocher les services qui devront être invisibles par l'utilisateur. Ce dernier ne pourra ensuite purement et simplement pas trouver l'icône pour l'exploiter, ne soupçonnant ainsi même qu'il ait pu exister. Pour désactiver ou modifier les paramètres du contrôle parental, il suffit d'entrer à nouveau son mot de passe et de cliquer sur l'icône pour restaurer les paramètres d'origine.

012C000001458374-photo-iphone-2-0.jpg
012C000001458378-photo-iphone-2-0.jpg

« Un contrôle parental ajouté à l'iPhone 2.0 »

012C000001458380-photo-iphone-2-0.jpg
012C000001458382-photo-iphone-2-0.jpg

« On entre un mot de passe pour... supprimer l'accès à Safari »

Calculatrice, Photos, WiFi et autres mises à jour 2.0

Dans la catégorie des autres nouveautés apportés par la mise à jour 2.0 des iPhone et iPod Touch, il est possible de citer notamment la prise en compte de plus nombreux langages et méthodes de saisie (pour la Chine entre autres) ou ecore la possibilité de géo tagger ses photos. Bien évidemment, cela pourra fonctionner le plus facilement sur l'iPhone 3G et GPS mais cela fonctionnera également sur l'iPhone EDGE. Ceci est possible via la fonction de géolocalisation via les cellules GPS et WiFi. Mais l'intégration des photos géo taggées sur l'iPhone est inexistante.

012C000001458376-photo-iphone-2-0.jpg
012C000001458384-photo-iphone-2-0.jpg

« Meilleure localisation et photo géotaggée »

Oui, un paramètre de plus, l'endroit d'où la photo a été prise, est intégrée à l'image mais l'iPhone ne pourra pas la gérer. Il sera impossible d'afficher dans Google Maps sa position par exemple. Le seul moyen de l'exploiter et de la transférer sur un PC ou un Mac et de la transférer ensuite sur un service en ligne comme FlickR. On a connu plus simple comme méthode.

012C000001458408-photo-iphone-2-0.jpg
012C000001458412-photo-iphone-2-0.jpg

« Importation des contacts de la carte SIM »

012C000001458410-photo-iphone-2-0.jpg
012C000001458438-photo-iphone-2-0.jpg

« Gestion des calendriers / On ne peux rien faire à avec une photo géotaggée ! »

Autres nouveautés, la possibilité d'importer des contacts depuis sa carte SIM et la possibilité de gérer plusieurs calendriers, personnels et professionnels. Le tout est configurable en un clic et fonctionne très bien. Aucun défaut à noter. La calculatrice bascule également automatiquement désormais en mode paysage. Il est étrange qu'il soit obligé de passer en mode paysage uniquement pour activer la fonction scientifique...

012C000001458434-photo-iphone-2-0.jpg
012C000001458436-photo-iphone-2-0.jpg

« Une calculatrice qui fonctionne différemment suivant l'inclinaison de l'iPhone »

Le gestionnaire de contacts de l'iPhone a également évolué, étant désormais possible de chercher des contacts via leur nom ou leur société. Le programme dispose d'un mode de complétion automatique des données. Il suffira alors d'entrer les premières lettres d'un contact pour que tous ceux qui les exploitent s'affichent en temps réel à l'écran. La recherche est rapide, même avec plusieurs centaines de contacts stockés en interne.

012C000001458442-photo-iphone-2-0.jpg
012C000001458448-photo-iphone-2-0.jpg

« Enfin une recherche dans les contacts »

A noter une légère déception concernant le programme Google Maps Mobile qui n'a guère évolué. Exit les fonctions d'informations trafic non disponibles en France ou exit le suivi en temps réel de ses déplacements sur la carte grâce à la fonction « MyLocation » en GSM/WiFi de Google. Ces fonctions ne sont tout simplement pas présentes dans la mise à jour 2.0 de l'iPhone et de l'iPod Touch. Dommage.

00C8000001458452-photo-iphone-2-0.jpg
00C8000001458454-photo-iphone-2-0.jpg
00C8000001458456-photo-iphone-2-0.jpg

00C8000001458458-photo-iphone-2-0.jpg
00C8000001458460-photo-iphone-2-0.jpg
00C8000001458462-photo-iphone-2-0.jpg

00C8000001458464-photo-iphone-2-0.jpg
00C8000001458466-photo-iphone-2-0.jpg

« Google Maps Mobile n'a guère évolué dans l'iPhone 2.0 »

Pour terminer, il est possible de noter qu'en mode avion, le WiFi peut désormais être activé. Bon à savoir ?

012C000001458478-photo-iphone-2-0.jpg
012C000001458374-photo-iphone-2-0.jpg

« WiFi et mode avion font bon ménage / gestion du géotagging et des réseaux »

L'avis de la rédaction

00C8000001457916-photo-iphone-3g-affichant-appstore.jpg
Apple propose ce qui sera sans doute la dernière mise à jour destinée à être appliquée sur la première génération d'iPhone lancée il y a maintenant plus d'un an. Six millions de possesseurs du terminal peuvent effectivement appliquer cette mise à jour 2.0 qui apporte un grand nombre de nouveautés logicielles intéressantes dont la prise en compte d'applications tierces depuis le « App Store » ou la compatibilité avec les services de Push (contacts, emails, rendez-vous) des serveurs de messagerie Microsoft Exchange - service « MobileMe » d'Apple y compris -.

De même, quelques mises à jour cosmétiques ou mineures sont proposées comme un contrôle parental, un navigateur web Safari Mobile qui dispose de plus d'options paramétrables ou encore un client Mail certes plus évolué (suppression de multiples emails simultanément, gestion des documents Powerpoint) mais qui peinera encore à gérer plusieurs centaines de mails reçus quotidiennement.

La mise à jour 2.0 des iPhone et iPod Touch est de plus loin d'être parfaite, à commencer par la baisse à vue d'oeil du niveau de la batterie du terminal dès lors que le mode de Push mail est activé. Ou encore le kiosque de téléchargement de logiciels qui encourage le mobinaute à se connecter à iTunes PC ou Mac pour lancer le téléchargement d'applications, gratuites ou payantes (car la taille des applications mobiles n'est pas précisée). Voire la gestion parfois assez limitée des fichiers attachés ou des documents Microsoft Office, faisant parfois redémarrer inopinément le smartphone.

Mais proposée gratuitement en téléchargement sur les iPhone, cette mise à jour sera appliquée directement sur les prochains iPhone 3G ce qui permettra à toute la communauté des utilisateurs des baladeurs GSM/WiFi de la firme à la pomme de disposer des mêmes innovations. Et il est rare qu'un constructeur de mobiles propose des mises à jour, même sur des produits qui ne sont à ce jour plus commercialisés.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

  ArmA 2  : images et infos sur PC / Xbox 360
Lyon a choisi Google pour numériser ses livres
Les boss et créatures de  Numen  s'illustrent
Disque dur : Seagate passe à 1,5 To
Last.fm lance son 'artist royalty program' pour indépendants
Portrait d’Entreprenaute : Alain Llorens, Xiti
NBC se renforce sur le Web avec l'achat de Weather Channel
Attaque de systèmes : l'Europe prend des risques ?
  Call Of Duty 5  , une preview pacifique !
Vignette ajoute la gestion des vidéos à son CMS
Haut de page