Les mini-baladeurs MP3

28 avril 2003 à 14h27
0
Apparus sur le marché fin d'année 2002, les mini-baladeurs MP3 pourraient bien être la clé de la démocratisation du lecteur MP3 et lui assurer un avenir prometteur. En effet, il faut savoir qu'actuellement les ventes de lecteurs MP3 sont faibles comparativement aux baladeurs CD traditionnels. Les raisons en sont un prix plus élevé ainsi qu'une utilisation plus délicate mais surtout un manque patant d'informations du public au sujet du format MP3.

Généralités

Mais revenons en à nos chers lecteurs MP3. Basés sur le système des clefs mémoire USB, les mini baladeurs MP3 en reprennent la fonction de base, celle de mini disque dur amovible. Il vous est ainsi possible de transporter vos fichiers n'importe où et de les transférer sur un PC à condition qu'il possède un port USB. Tous les atouts nécessaires à ce type d'utilisation sont ici réunis, à savoir, la capacité mémoire nettement supérieure à celle d'une disquette, la taille réduite assurant un transport aisé, l'absence d'installation de pilotes et le prix attractif.

Outre cette fonction de stockage de fichiers, on trouve leur deuxième caractéristique majeure qui est la lecture de fichiers audio. Les deux principaux formats reconnus sont le MP3 et le WMA.
Dans ce cadre, l'utilisation reste toujours aussi simple, le transfert des fichiers audio se faisant par un simple copier / coller sur votre baladeur préalablement détecté par Windows comme un périphérique de stockage amovible. La cohabitation de fichiers audio avec d'autres d'un format différent est possible, le baladeur se charge de détecter automatiquement les extensions des fichiers qu'il contient. L'intérêt de ce type de produit s'en trouve donc grandi.

Voilà l'essentiel du fonctionnement de ces mini-lecteurs MP3. Certains fabricants comme Additek, I-Bead ou Magic Star leur ont toutefois ajouté quelques fonctions supplémentaires afin de se démarquer de la concurrence. Ces fonctions, nous les détaillerons évidemment dans la suite de notre article.

02BC000000057749-photo-mini-baladeurs-usb.jpg

Avantages et inconvénients

Si les avantages d'un tel produit sont son extrême mobilité et ses multiples fonctions, son inconvénient majeur reste l'impossibilité d'étendre la capacité mémoire. Les modèles présents sur le marché proposent des capacités théoriques de 64Mo, 128Mo et 256Mo permettant de stocker respectivement 1 heure, 2 heures et 4 heures de musique au format MP3 en 128Kbits. Sachant qu'il est possible d'utiliser ces lecteurs pour stocker des fichiers qui n'ont rien à voir avec la musique, il convient de prendre avec précautions ces valeurs.

La quantité de musique stockable est évidemment largement inférieure si vous avez déjà copié un énorme rapport ! Une fois exposée, cette impossibilité d'extension mémoire est elle un réel handicap pour ces produits. Si l'on considère que leur utilisation se destine à des trajets sur de courtes distances comme le jogging ou les transports en commun, on se rend compte que ses capacités se révèlent suffisantes.

Le MuVo de Creative

Le MuVo est le premier mini baladeur MP3 à avoir débarqué dans notre contrée et a donc engendré un véritable déclic. Le baladeur de Creative est le plus petit des cinq modèles testés ici. Il est également le seul à se scinder en deux parties, le bloc d'alimentation de couleur bleue et le stick USB de couleur blanc cassé. Sur la partie blanc cassé, on trouve les touches de volume, de lecture en boucle, de lecture / pause ainsi que les touches d'avance et de retour rapide servant également aux sauts de piste.

Le MuVo est disponible dans le commerce en version 64 Mo et 128Mo. 64 Mo permettent de stocker environ une heure de musique au format MP3 128 Kbits. L'installation se déroule sans problème, le lecteur est détecté automatiquement sous Windows Me/2000/XP. Seul les utilisateurs de Windows 98SE devront au préalable installer un pilote.

Reconnu comme un périphérique de stockage amovible, le transfert des fichiers se déroule donc sans accroc et par un simple copier coller. Des logiciels pour la gestion des fichiers sont fournis sur un CD mais leur utilisation s'avère finalement inutile.

0190000000054781-photo-creative-muvo.jpg

Point crucial de tous produits nomades : l'autonomie. Alimenté par une pile de type AAA, il vous sera possible d'utiliser votre baladeur entre 11 et 12 heures avec des fichiers MP3 encodés en 128Kbits, ce qui correspond aux chiffres donnés par Creative. A l'utilisation, le MuVo se révèle excellent. Nous n'avons rencontré aucun problème technique en trois mois d'utilisation.

Certains pourront critiquer l'absence d'écran LCD mais nous n'avons pas trouvé cela pénalisant. En l'absence de fonctions d'égaliseur ou de paramétrage, l'écran LCD n'aurait servi qu'à l'affichage des informations ID3. Or lorsque l'on a au maximum 15 ou 30 fichiers MP3, l'affichage du titre ou de l'interprète ne présente qu'un intérêt minime.

Le casque fournit avec le MuVo est de type oreillettes. Même si le rendu sonore n'est pas du niveau d'un casque HiFi, celui-ci est d'excellente facture et n'a pas du tout à rougir face aux produits du même type de chez Sony ou Sennheiser. C'est d'ailleurs le seul casque de ce comparatif à restituer correctement les basses.

Le réel inconvénient du MuVo reste son prix. Malgré une forte baisse, la version 64Mo peut se trouver au même prix que les modèles concurrents qui eux proposent deux fois plus de mémoire.


Creative MuVo

6

Les plus

  • - Simplicité d'utilisation
  • - Compact

Les moins

  • - Pas de version 256Mo
  • - Prix

Note globale8

Fonctionnalités6

Ergonomie9

Qualité audio8

Additek Digital Audio Player

00D4000000055953-photo-additek-digital-audio-player.jpg
Le produit Additek se révèle être une déception. Importé par le grossiste Morex, le Digital Audio Player intègre un chip de fabrication Sigmatel. Pour information Sigmatel produit la plupart des chips intégrés dans les produits SonicBlue.

Le Digital Audio Player est proposé en version 128 Mo à moins de 120 Euros. D'un poids similaire à celui du MuVo, il est cependant de taille un peu plus imposante à cause de son look bombé. Un design parfaitement réussi notamment par l'emploi de couleurs métalliques satinées qui inspirent confiance et ne lui donne pas cet aspect "toc" si fréquent pour ce genre de produits.

Bien qu'étant le plus riche en fonctionnalités, le nombre de boutons du modèle Additek est restreint grâce notamment à l'emploi d'une molette multifonctions et d'un écran LCD ce qui se révèle à l'usage très pratique. Ce dernier permet l'affichage des tags ID3 mais aussi la navigation dans les différents menus. Ces menus servent à gérer la fonction dictaphone, sélectionner les presets de l'égaliseur, effacer des fichiers, régler la durée de rétroéclairage et consulter l'état de la mémoire.

Petit inconvénient lors de l'installation, la version en notre possession n'a pas été détectée automatiquement et a nécessité l'emploi des pilotes fournit sur le CD. Sur ce point nous savons qu'une nouvelle révision a été commercialisée, version qui bien sûr règle le problème.

Une fois installé, tout se déroule sans le moindre problème. L'utilisation des différents logiciels inclus sur le CD est tout à fait facultatice dans la mesure où les fichiers peuvent être transférés beaucoup plus intuitivement, par simple copier / coller. Une seconde complication est cependant à noter et elle est nettement plus importante que la précédente. Dans certaines conditions il est possible de rendre inopérable le lecteur. Pour réactiver le produit, il suffit soit de le formater à l'aide d'un logiciel que l'on peut trouver sur le CD ou tout simplement en retirant puis remettant la pile. Rien d'infaisable bien sûr, mais cela pourrait à force exaspérer certains utilisateurs. Sur ce point, une mise à jour du firmware était attendue et n'est malheureusement toujours pas arrivé.

Alimenté par un seule pile de type AAA, l'Additek offre une autonomie à peu près équivalente à celle observée avec le MuVo. En mode lecture, on peut donc profiter d'environ 11-12 heures de musiques ininterrompue.

Le Digital Audio Player se différencie des autres produits de même type par la présence d'une fonction dictaphone. Il est possible d'enregistrer des séquences pouvant aller jusqu'à un total de dix heures. Une telle durée est obtenue par un taux de compression assez bas mais se révélant de bonne qualité pour des enregistrements de conversations. Le micro intégré se révèle également excellent et il est possible d'obtenir de bons résultats jusqu'à une distance de 4 mètres dans un milieu ambiant relativement bruyant.

La qualité audio de l'Additek est bonne à condition de ne pas utiliser le casque fournit avec le produit. Celui-ci marque une présence très forte des aigus et une quasi absence des basses. De plus, le fait de l'avoir associé au cordon pendentif le rend très peu pratique. Il faut donc passer une nouvelle fois au tiroir-caisse.


Additek Digital Audio Player

0

Les plus

  • Dictaphone
  • Egaliseur

Les moins

  • Bugs
  • Casque

Note globale5

Fonctionnalités7

Ergonomie9

Qualité audio5

Magic Star MP3 Player

00FA000000055954-photo-magic-star-mp3-player.jpg
Le Magic Star MP3 Player nous vient tout droit de Corée. Il est importé en France par la société NV2S déjà importatrice de la marque iRiver. Il est disponible en version 64, 128 et 256Mo dans une fourchette de prix allant de 110 à 220 Euros.

D'une forme semblable au modèle Additek, il est d'une épaisseur un peu plus importante mais d'un poids égal (30 grammes). Le design reste sobre mais donne un aspect massif au produit. On peut apprécier la présence d'un clip à l'arrière permettant de le fixer à la ceinture mais qui va à contre courant du casque pendentif livré. Le Magic Star est dépourvu d'écran LCD ce qui, comme pour le MuVo, n'est pas gênant. Un seul et unique bouton permet d'utiliser toutes les fonctions de l'appareil. Cela en étonnera plus d'un, mais se révèle très pratique à l'usage.

Lors de sa première connexion sur un PC, le pilote s'installe automatiquement et le lecteur est reconnu comme une unité de stockage amovible, ce qui nous dispense de l'utilisation de logiciels pour le transfert des fichiers. Le Magic Star est le seul des trois lecteurs testés ici à utiliser une batterie rechargeable de type lithium ion. Une batterie qui peut se recharger via un port USB. Si cette idée paraît séduisante, en pratique elle l'est moins compte tenu de l'anémie électrique des ports USB.

Si vous connectez le MP3 Player sur un hub passif avec un autre périphérique gourmand en ressources électriques, le dernier des deux qui sera connecté sera inopérant à cause du manque de puissance. Nous avons rencontré ce problème avec un simple pad à retour de force. L'utilisation d'un hub auto alimenté s'avère donc nécessaire. Le deuxième inconvénient de ce procédé est que le chargement de la batterie prend plusieurs heures. Enfin, pour boucler le tout, l'autonomie effective n'est comprise qu'entre 5 et 6 heures soit deux fois moins que les autres produits. L'emploi d'une simple pile aurait donc fait mieux l'affaire.

Le casque fournit avec l'appareil est de même type que celui proposé avec l'Additek. Les oreillettes sont directement greffées sur le pendentif qui sert à porter le lecteur autour du cou : pas pratique du tout. La qualité audio n'est pas meilleure et encore une fois les aigus sont bien trop présents. Les basses sont à peu près aussi discrètes et un changement de casque s'avère obligatoire. Seul problème : il s'agit d'un connecteur propriétaire de type Jack 2,5 mm et il est impossible de trouver un casque utilisant un tel connecteur dans le commerce !


Magic Star MP3 Player

2

Les plus

  • Simple d'utilisation

Les moins

  • Prise casque propriétaire
  • Casque
  • Autonomie

Note globale5

Fonctionnalités6

Ergonomie5

Qualité audio5


ISM Technologie I-Bead

012C000000057758-photo-ism-i-bead.jpg
L'I-Bead constitue une réelle surprise printanière. Ce mini baladeur fabriqué par une société coréenne et importé par ISM Technologie fait une entrée très remarquée et vous allez comprendre pourquoi.
L'I-Bead est disponible en versions 128 et 256 Mo ce qui représente un avantage par rapport aux modèles Creative et Additek qui ne dépassent pas les 128 Mo. Il est avec le MuVo l'un des plus compacts de la catégorie mais par rapport au produit Creative il présente beaucoup plus de fonctions.
De couleur argentée, son aspect général est plutôt flatteur malgré une forme peut être un peu trop carrée. La finition est excellente et sa conception solide tant et si bien qu'on n'a pas peur de le casser notamment lorsque l'on retire le capuchon protégeant le connecteur USB. L'I-Bead est doté d'un écran LCD avec rétro éclairage de couleur bleue. Cet écran est très pratique mais surtout indispensable vu le nombre de fonctions proposées.
Les boutons sont au nombre de quatre. On retrouve la très pratique molette multifonctions qui permet justement de réduire le nombre total de ces boutons.

Notre seul regret ira au casque pendentif qui est le même que celui des autres lecteurs de ce comparatif (sauf pour le MuVo). Ce casque est une nouvelle révision apportant un peu plus de basses mais sa forme de pendentif nous apparaît ne pas être fort pratique dans beaucoup de situations.
Outre le lecteur et le casque, on trouve dans la boite une rallonge USB pour ceux ne disposant pas de prise en façade ou ne désirant tout simplement pas se baisser pour connecter le baladeur. Enfin, un CD contenant les pilotes et une notice intégralement en français.

L'I-Bead propose quatre fonctionnalités majeures.
Il est tout d'abord un disque amovible servant à transporter des données d'un PC à l'autre.

Ensuite, tout comme l'Additek, on peut l'utiliser comme dictaphone mais avec l'avantage de proposer plusieurs fréquences d'échantillonnage. En choisissant la fréquence la plus basse il est possible d'enregistrer jusqu'à 18 heures. En augmentant cette fréquence, vous augmentez logiquement la qualité d'enregistrement mais diminuez sensiblement la durée. L'intérêt principal du choix de la fréquence viendra du fait que pour enregistrer une conversation, il n'est pas nécessaire d'avoir une très grande qualité pour avoir un rendu audible par contre les hautes fréquences seront nécessaires si vous choisissez d'enregistrer la radio.

La radio est l'une des autres fonctions de l'I-Bead. En effet, le baladeur intègre un tuner FM avec la possibilité de mémoriser jusqu'à 15 stations. La qualité de réception est excellente (testé en agglomération) et la fonction de recherche automatique facilite grandement le zapping. On regrettera par contre que lorsque le mode recherche automatique est activé, il est impossible de régler le volume sans avoir à repasser par le menu de configuration. Les deux fonctions utilisant le même bouton. On notera également l'absence de la fonction RDS qui permet d'afficher le nom des radios. Cette absence a toutefois deux raisons : la nécessité d'intégrer une puce dédiée et l'augmentation sensible du coût de fabrication.

La lecture de fichiers WMA et MP3 est la quatrième et dernière fonction de l'I-Bead et est certainement la principale raison de votre achat. Les WMA sont compatibles jusqu'à un échantillonnage en 192 Kbps et 320 Kbps pour les MP3. A noter que la lecture des MP3 est possible même pour les fichiers placés dans des dossiers et sous dossiers sur plusieurs niveaux ce qui est confortable plus particulièrement pour la version 256 Mo.
Lors de la lecture des fichiers audio vous pourrez, grâce à la compatibilité ID3 tags, voir le nom des morceaux avec un scrolling assez agréable. Les autres informations affichées lors de la lecture sont le temps de lecture (lecture en cours/durée totale), le nombre de fichiers (fichier en cours/nombre total de fichiers audio), le niveau de volume, la présélection de l'égaliseur et enfin l'état de la batterie.

Du côté des paramétrages généraux du baladeur on peut trouver différents réglages de confort et d'économie d'énergie. Ainsi il est possible de programmer la durée de rétro éclairage, d'extinction automatique et le contraste de l'affichage. Un égaliseur est également disponible avec une dizaine de préréglages et pour les plus pointus la possibilité de programmer un preset personnalisé sur 5 bandes.

Alimenté par une batterie interne en Lithium Polymère, l'I-Bead a une très bonne autonomie qui dans notre cas a été de 10 heures. Mais cette autonomie dépend de beaucoup de paramètres d'utilisation et elle pourra donc varier d'un utilisateur à un autre. La batterie se recharge par le port USB de votre PCC Le temps de recharge est d'environ trois heures à condition de ne pas utiliser d'autres périphériques USB en même temps ce qui aura pour effet de rallonger le temps de recharge global. L'inconvénient de ce système est que lors de vos déplacements, si vous n'avez pas de PC sous la main, il vous faudra acquérir un chargeur autonome proposé en option et venant donc corsé l'addition.

De manière générale nous n'avons rencontré aucun problème particulier lors de l'utilisation de l'I-Bead. Il est reconnu automatiquement dès son branchement sur le port USB et ceci aussi bien sous Windows Me/XP/2000 que Linux (Les dernières version de Linux reconnaissent automatiquement les clefs USB)

Nous allons conclure sur le prix de vente. Ne souffrant d'aucune vraie concurrence au niveau des fonctionnalités (les produits iRiver étant atypiques) l'I-Bead avec ses 150 Euros environs pour la version 128Mo (220 Euros la version 256Mo) est une réelle affaire, voire même le produit incontournable de la catégorie.

ISM Technologie I-Bead

8

Les plus

  • - Tuner FM
  • - Dictaphone
  • - Ecran LCD
  • - Prix

Les moins

  • - Gestion du volume en mode tuner FM
  • - Casque

Note globale9

Fonctionnalités9

Ergonomie6

Qualité audio7


A-Max NAPA PA24

00FA000000057751-photo-a-max-napa-pa24.jpg
A-Max est une marque bien connue dans le monde du MP3. Sa réputation est due à toute une gamme de baladeurs de qualité proposée à des prix somme toute très agressif.
En tant que pionnier dans ce domaine des Baladeurs MP3, A-Max ne pouvait rester absent de la gamme des minis baladeurs MP3 et c'est avec le PA24 qu'ils font leur entrée.

Le PA24 se place en concurrent direct du MuVo . En effet, sa forme est aussi compacte et il est également dépourvu d'écran LCD. Son allure générale est très réussie et nous avons beaucoup aimé sa matière plastique avec un touché "peau de pêche" lui conférant une allure plutôt hi-tech. Comme toujours chez A-Max, la finition globale du produit est parfaite et ne souffre d'aucune bavure ou autre imperfection.

Les fonctionnalités du PA24 se limitent à celles de lecteur WMA/MP3 et disque dur amovible. Basique, mais la plupart d'entre nous se satisferont de celles-ci.

Le PA24 n'est disponible pour l'instant qu'en version 128 Mo mais on ne peut qu'espérer que l'importateur commercialise la version 256 Mo en France. Mais 128 Mo permet tout de même de disposer de deux heures de fichiers MP3.

Lors de sa connexion au PC (directement ou par l'intermédiaire de la rallonge fournie), le baladeur est automatiquement reconnu comme une unité de stockage amovible et le transfert des fichiers audio ou autres se fait par un simple copier/coller.

Le point faible du PA24 est certainement son autonomie. Annoncée à 5 heures par son fabricant, nous sommes toutefois arrivés à 6h30 ce qui est raisonnable mais en dessous de tous ses concurrents (sauf le Magic Star). L'alimentation du baladeur est assurée par une batterie interne qui se recharge soit une fois connectée sur un port USB du PC soit par l'intermédiaire du chargeur externe livré dans la boite.

Bon, avouons le honnêtement, le baladeur d'A-Max a un second point faible puisqu'il est également livré avec le fameux casque pendentif (je soupçonne un monopole sur ce domaine en Asie ;) ). Il s'agit toutefois de la seconde version proposant de meilleures basses mais toujours peu pratique à l'emploi.

Côté prix, le PA24 est tout simplement le moins cher des mini baladeurs 128Mo. En effet, on peut le trouver le Comparateur de prix de Clubic.com à moins de 90 Euros soit quasiment le même prix que le MuVo 64Mo.

A-Max NAPA PA24

8

Les plus

  • - Prix
  • - Design
  • - Ergonomie

Les moins

  • - Pas de version 256 Mo
  • - Casque
  • - Pas d'écran LCD
  • - Autonomie

Note globale9

Fonctionnalités6

Ergonomie9

Qualité audio7



D'autres modèles disponibles ou à venir !

Beaucoup de modèles sont apparus dans les rayons depuis la mise en ligne de la première édition de cet article. Beaucoup sont distribués de manière aléatoire et donc difficilement trouvables, c'est pourquoi nous ne nous sommes pas attardés dessus. D'ailleurs ces produits risquent de souffrir du même problème que l'Additek, à savoir un cruel manque de suivi technique et en plus un SAV peut-être aléatoire.
Les produits iRiver de la gamme iFP sont très séduisants et surtout d'une qualité technique et audio très haut de gamme. Toutefois ils ne sont pas utilisables comme disques amovibles USB d'où leur absence de ce comparatif. De plus, leur prix assez élevé les réserve à des amateurs fortunés.
L'avenir nous réserver de bonnes surprises avec l'apparition d'un nouveau MuVo assez haut de gamme et d'une version 256 Mo de l'actuel. Creative connait un énorme succés avec ce produit notamment dans les points de vente comme la FNAC.


Conclusion : quel choix difficile !

Si le classement final a beaucoup changé par rapport au précédent, le choix final reste toujours aussi difficile. Notre préférence va vers deux produits : l'A-MAX PA24 et L'I-Bead qui se retrouvent ex-aequo à la première place.

L'A-Max PA24 est un excellent produit proposé à un prix très agressif du fait de l'absence de fonctions comme le dictaphone ou le tuner FM. Il conviendra parfaitement à l'utilisateur ne recherchant pas ces deux petits plus. L'absence d'écran LCD peut aussi être un élément de choix qui pour notre part à peu d'importance pour des capacités mémoire si peu importantes. Côté technique le produit est fiable et le SAV effectué par le grossiste Bacata est impeccable, ce qui est rassurant. Pour finir, son design lui vaut notre coup de coeur.

L'I-Bead importé par ISM Technologie est également une valeur sûre. Les personnes favorisant plutôt les fonctions audios se tourneront vers lui sans hésiter. Le tuner FM est un plus indéniable sans parler de la fonction dictaphone qui intéressera d'éventuels utilisateurs professionnels ou étudiants (pour enregistrer les cours). Bon marché, il ne peut laisser indifférent malgré un design simpliste et un peu trop carré.
Le SAV et le suivi du produit sont aussi l'un de ses atouts grâce notamment au site internet en français (non officiel).

Derrière ces deux baladeurs on retrouve le MuVo de Creative. Il paie sa position de pionnier sur le secteur et ne possède plus d'atouts pour le différencier nettement de ses concurrents. Il reste toutefois une valeur sûre. Seul son prix, malgré une baisse significative, reste assez élevé. Du côté du SAV, il n'y a rien à redire mais le principal atout du MuVo est son excellente distribution puisqu'il est possible de le trouver un peu partout. Vivement le MuVo 2 ;)

En dernière place on va trouver le Magic Star qui paie sa faible autonomie et sa prise jack propriétaire. De plus il n'est pas vendu moins chers que les autres produits. Egalement dernier, l'Additek qui nous avait pourtant enchanté. Ses problèmes techniques valent bien des prises de têtes à ses utilisateurs et le manque de suivi au niveau des firmwares pénalise grandement le produit à tel point que nous le déconseillons vivement.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Comparatif des meilleurs VPN (2021)
Meilleurs jeux mobiles gratuits : découvrez notre Top 10
Bon plan gaming : le casque filaire HyperX Cloud Alpha S disponible à moins de 100€
Genshin Impact : la version PS5 arrive le 28 avril avec plusieurs améliorations
Acer Nitro 5 : un PC portable gaming 17.3
Votre nouvelle Smart TV Samsung à moins de 30€ avec la fibre Bouygues Telecom
Mercedes dévoile EQS, sa berline électrique de luxe et ses 770 km d'autonomie
L'excellent casque Bose 700 profite d'une promo immanquable chez Cdiscount
Bon plan VPN : Top des bons plans à saisir chez CyberGhost, NordVPN et Surfshark
Amazon revendique 200 millions d'abonnés à Prime
Haut de page