Creative D.A.P Jukebox

10 janvier 2001 à 14h54
0
C’est indéniable le marché des périphériques MP3 est en plein essor, ainsi après l’arrivé des Baladeurs MP3, des téléphones MP3, des lecteurs CD MP3, Creative nous propose avec sous le nom de « D.A.P JUKEBOX », le premier JukeBox MP3 de poche. Réelle avancée technologique ou gadget d’un nouveau genre? Nous allons tenter de répondre à cette question à travers ce test complet.

Présentation :

00E5000000045118-photo-creative-dap-jukebox.jpg
Au premier abord le D.A.P (pour Digital Audio Player) JUKEBOX est souvent comparé à un Discman haut de gamme, mais il n’a rien à voir avec ce type produit puisque le JUKEBOX est un nouveau type de produit qui ne fait pas appel à un support externe pour stocker les données musicales mais à un disque dur de 2 pouces ½ intégré offrant une capacité de stockage de 6 Go qui lui permet de stocker plus de 100 heures de musiques au format MP3 128Kbs, rien que ça !

Outre cette capacité de stockage faramineuse, le JUKEBOX offre un design particulièrement réussi avec ses formes arrondies, ses couleurs chromées et sa face inférieure creusée.

0096000000047070-photo-jukebox.jpg
Le nombre de boutons et de connecteurs présents sur la bête ainsi que son large écran LCD rétro éclairé permet de l’associer directement à un produit hi-tech, et cette fois-ci les apparences ne sont pas trompeuses puisque le JUKEBOX offre un nombre de possibilités / fonctionnalités incroyables. Il est ainsi possible de relier le JUKEBOX à un système audio 4.1 grâce aux deux sorties jack présentes à l’arrière de l’appareil ou bien de relier le JUKEBOX à un autre appareil audio tel qu’un lecteur CD ou un MiniDisc grâce à l’éntrée audio, pour y enregistrer, sans passer par son PC quelques chansons sur les 6 Go d’espace de stockage offerts. Il est toutefois important de préciser que dans ce cas l’enregistrement ne se fait pas au format MP3, mais au format WAV (qui est environ 10 fois plus gourmand en espace disque).

A coté de ces différentes sorties/entrées audio on trouve le traditionnel connecteur USB qui servira à transférer les célèbres fichiers MP3, de son PC vers le JUKEBOX et le connecteur d’alimentation qui permettra au JUKEBOX de fonctionner sans pile ou bien de recharger 4 piles au lithium (qui sont nécessaires pour utiliser le JUKEBOX à l’extérieur) parmi les 8 fournies en standard avec le JUKEBOX.

Enfin sur la gauche et sur la droite on trouve respectivement un bouton « lock » qui permet bloquer l’utilisation des boutons de contrôle, ainsi que le traditionnel connecteur « casque ».

0096000000047071-photo-jukebox-2.jpg
Sur la façade du JUKEBOX les nombreux boutons permettent de naviguer dans les nombreux menus de l’appareil et de contrôler la lecture des différentes pistes, ont retrouve ainsi les traditionnels boutons : avance , retour, jouer, arrêt.

On notera également la présence d’un capteur infrarouge qui permettra d’exploiter des accessoires supplémentaires comme une télécommande ou pourquoi pas, l’échange de fichier MP3 avec les futurs baladeurs MP3 Creative.

Pour en finir avec cette présentation sachez que le JUKEBOX intègre un chip sonore similaire au EMU10K1 (qui équipe les cartes son Sound Blaster Live), ce qui permet au JUKEBOX d’offrir, comme nous le verrons plus tard dans le test, des effets sonores hors du commun pour ce type de produit.

Passons maintenant au test à proprement parler.

Le transfert des fichiers et l’ergonomie :

Comme nous l’avons vu précédemment le transfert des fichiers se fait via le port USB à l’aide du logiciel «Creative Play Center 2.0 » qui est très simple d’emploi et qui peut-être pris en main en moins de 10 minutes. Ce logiciel permet de transférer les fichiers MP3 directement sur le JUKEBOX ou de transférer des pistes audio de CD qui seront extraites en WAV et préalablement compressées au format MP3 (grâce à l’algorithme de Fraunhofer inclut dans le PlayCenter 2.0) avec un bitrates variable allant de 32 à 320 kbps. Bien évidemment cette opération est bien plus longue à effectuer que le transfert direct des fichiers MP3 et la vitesse d’extraction et de compression est conditionnée par les performances de votre lecteur CD et de votre processeur.

01B6000000047072-photo-playcenter-2-0.jpg


Au niveau rapidité le transfert de fichiers se faisait par le port USB, nous avons mesuré que le D.A.P JUKEBOX mettait 2 minutes et 11 secondes pour transférer 50 Mo de MP3, il faudra donc environ 4 heures et 26 minutes pour remplir les 6 Go d’espace disque, si vous avez suffisamment de MP3 pour remplir le monstre.

0177000000047077-photo-jukebox-7.jpg
Une fois les fichiers transférés il vous reste à mettre au point votre ou vos « Playlist » pour cela il faudra vous rendre la librairie du JUKEBOX via le bouton « Lib ». Une fois dans cette librairie le JUKEBOX sur son écran large affiche les noms complets des chansons que vous avez transférées précédemment. Ces chansons sont classées et peuvent être triées par albums , par artistes ou par genres. Le classement est automatiquement fait par le JUKEBOX qui lors du transfert exploite le contenu des fiches ID3 de vos fichiers MP3 pour créer les répertoires correspondants. Pour les fichiers MP3 qui ne sont pas dotés d’une fiche ID3 complète un répertoire « Inconnu » est créé.

En vous baladant dans les différents répertoires il ne vous reste plus qu’à appuyer sur le bouton correspondant à la fonction « Queue » pour ajouter un fichier à votre « Playlist ». Creative conscient qu’avec 6 Go de MP3 il deviendrait difficile pour l’utilisateur de s’y retrouver, a également intégré dans le JUKEBOX un moteur de recherche qui fonctionne sur le même principe qu’un moteur de recherches Web tel que : vous entrez le nom ou une partie du nom de la chanson que vous cherchez, le JUKEBOX vous affiche les résultats de la recherche et vous n’avez plus qu’à faire votre choix.

Une fois votre « Playlist » terminée vous pouvez l’écouter mais également l’enregistrer sur le disque dur pour une utilisation ultérieure.

L’ensemble du système a l’avantage d’être rapide lorsque vous n’avez stocké sur le disque dur qu’une vingtaine de MP3, par contre une fois les 6 Go remplis le système commence à devenir vraiment contraignant. On en vient à regretter qu’il ne soit pas possible de créer directement à partir de son PC les Playlist pour les transférer ensuite sur le JUKEBOX.

Qualité et effets sonores :

00043466-photo-creative-environmental-audio.jpg
Nous avons pu tester le JUKEBOX avec un système 4.1 (4 enceintes + 1 caisson de basses) grâce aux deux sorties jack offertes, la qualité sonore offerte était excellente puisqu’elle était du même acabit que celle offerte par une carte son Sound Blaster Live !.

La qualité du son au niveau du casque est également excellente mais à condition d’utiliser un casque de qualité. Le casque livré en standard avec le JUKEBOX même s’il reste de qualité « honorable » ne correspond pas à ce que l’on en droit de trouver avec un produit audio haut de gamme vendu plus de 3000 FF. D’autant plus que ce casque semble être limité au niveau de sa puissance, il faudra ainsi pousser le volume du JUKEBOX quasiment à son maximum pour obtenir un volume satisfaisant.

Pour ce qui est des effets sonores, le JUKEBOX se détache vraiment de la concurrence grâce à son chip proche de l’EMU10K1 qui permet au JUKEBOX de proposer des effets d’ambiance EAX ceux mêmes utilisés par la célèbre Sound Blaster Live ou presque, le JUKEBOX, propose ainsi 9 effets d’ambiance différents : Ball room, Living room, Stone Room, Hall Way, Cave, Club, Concert Hall, Arena et City.

On pourrait considérer ces effets d’ambiance comme des gadgets mais ils permettent parfois de renforcer certains instruments pour le plus grand plaisir de nos oreilles. On notera également la présence d’un Equalizer complet qui permet de modifier le niveau des basses et des aigus.

Utilisation courante :

0177000000047077-photo-jukebox-7.jpg
Pour une utilisation en intérieur, le Jukebox est, grâce à sa capacité de stockage et à sa qualité sonore, la solution idéale pour accompagner votre Chaîne HiFi.

En utilisation courante extérieure le résultat est un peu plus mitigé, les habitués des Discman n’auront certainement pas de mal à s’adapter aux Jukebox. Au contraire ceux qui ont pour habitude d’utiliser des appareils audio de petites tailles trouveront certainement l’utilisation du Jukebox en extérieur contraignante à cause de sa taille et de son poids (400 g), et l’absence d’une télécommande-casque n’arrangera certainement pas les choses.

Reste que pour les longs voyages en train ou en avion le JUKEBOX est une petite perle, même si son autonomie de 3 heures et 50 minutes (autonomie relevée lors de notre test) n’est pas extraordinaire.

Un point positif important doit toutefois être précisé : contrairement à un Discman le son du Jukebox ne «sautera » certainement jamais puisque son disque dur de 6 Go est accompagné d’un cache de 8 Mo, vous pourrez donc le secouer à loisir sans souffrir de la moindre coupure de son.


Un produit qui évolue avec de simple mise à jour logiciel :

00C8000000047078-photo-jukebox-8.jpg
Le JUKEBOX, comme les autres Baladeurs MP3 est équipé d’un firmware, il s’agit d’une partie logicielle contenue dans une puce de mémoire qui peut-être mise à jour à l’aide d’un simple fichier que l’on télécharge sur le site du constructeur.
Creative a d’ores et déjà démontré que la mise à jour du firmware du JUKEBOX lui permet d’ajouter des fonctions qui ne sont pas dépourvues d’intérêt, par exemple le dernier firmware disponible permet d’ajouter le support des fichiers audio compressé au format WMA (Microsoft) et lui ajoute une fonction lui permettant d’avancer ou de reculer rapidement pendant la lecture d’une musique.

Creative Labs est donc en mesure d’offrir à l’avenir d’autres fonctions importantes via la mise à jour de ce firmware comme le support AAC, MP3PRO ou pourquoi pas d’autres effets d’ambiances.

Conclusion :

00DC000000047073-photo-jukebox-3.jpg
Vendu environ 3500 FF TTC, le Jukebox est l’appareil idéal pour les amoureux de musiques qui sont souvent en déplacement ou qui souhaitent disposer d’un réel Jukebox à la maison.
Il est toutefois dommage qu’un appareil de cette gamme de prix ne soit pas totalement dépourvu de défauts, qui auront plus ou moins d’importance selon les differents types d'utilisateurs.

Pour finir il important de rajouter quelques lignes a propos de la nouvelle loi « Buisson » qui vise à taxer les supports numériques enregistrables. Si cette taxe est appliquée au Jukebox (chose qui n’a pas encore été confirmée) le prix de ce dernier devrait passer de 3500 FF à plus de 3900 FF, une hausse de prix qui risque de rendre le Jukebox encore un peu plus difficile d’accès pour la majorité des budgets...

01D7000000047069-photo-tableau-jukebox.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Myst III prévu pour le 9 avril
Prix du TDK VeloCD 16/10/40
Un accord entre ATI et Intel
Yahoo Europe progresse, Yahoo USA regresse.
Pascal DESAINT :
Rapport d'incidents de virus
Les nouveaux processeurs mobiles arrivent
Démos technologiques 3dfx
L'Asus CUV266 dit au revoir à la SDRAM...
ABIT offre le Dolby Digital a votre notebook
Haut de page