Philips eXpanium / Aiwa XP-MP3 / RioVolt

0
0131000000045002-photo-philips-expanium.jpg
S’il y a des produits qui ont la cote en ce moment dans le monde du MP3 ce sont bien les Discman nouvelle génération, compatibles avec le format MP3. Il faut dire que ces produits proposent un argument de taille pour s’imposer sur un marché en plein essor : leur capacité de stockage gigantesque. Avec ce nouveau type de produits vous pouvez écouter sur un CD bien remplis, plus de 10 heures de musique d’excellente qualité, non-stop.

Alors que ces Discman « New Generation » faisaient un ravage outre-atlantique, des constructeurs inattendus, loin d’être connus sur le marché de l’audionumérique (par exemple, le PV2000 est l'oeuvre d'un fabricant dont la principale activité est le jouet pour enfants !!) décident de lancer en France ce nouveau type de produits, qui transforment votre poche en un véritable Juke-Box.

Malgré la qualité moyenne des produits proposés le succès fut sans précédent. Tant et si bien qu'aujourd’hui les grandes marques de l’audionumérique, conscientes de leur retard dans ce domaine, ont décidé de réagir et en tête de liste, Philips.

La firme néerlandaise, bien implantée sur ce marché, a été la première grande enseigne à proposer un Discman MP3 nouvelle génération, connu sous le nom d’« eXpanium ». Aujourd'hui Philips n'est toutefois plus le seul "grand" à intervenir sur ce marché puisque AIWA a récemment introduit son XP-MP3 et SonicBlue l'un des pionniers du baladeur MP3, a lancé son RioVolt.

C'est donc pour nous le moment opportun de vous proposer un comparatif complet de ces trois nouveaux Discman MP3 classés "haut de gamme"... Que le match commence !

Présentation :

L'eXpanium : deux versions l'Exp101 et l'Exp103

006F000000046498-photo-expanium-voiture.jpg
Avant toutes choses il est important de vous faire savoir que l’eXpanium de Philips est proposé en deux versions : la première baptisée Exp101 est livrée avec une télécommande, reliée à l’Expanium cette dernière permet de contrôler le Discman sans le sortir de sa poche, c’est à cette version que nous allons nous intéresser.

La seconde déclinaison, baptisée Exp103, à la différence de la version 101 n’est pas livrée avec la télécommande mais avec un adaptateur autoradio qui prend la forme d’une cassette audio et qui permet d’exploiter l’eXpanium dans votre voiture. L’alimentation du lecteur se fait par un transformateur allume-cigare également fourni.

En bref, cet adaptateur vous permet de transformer votre autoradio cassette en un véritable autoradio CD MP3, malheureusement seule la version 101 est pour l’instant disponible en France et on espère qu'il en sera bientôt de même pour l’Exp103, afin que les automobilistes français puissent eux-aussi profiter de leurs MP3s sur la route !

Pour l'XP-MP3 et le RioVolt, AIWA et SonicBlue n'ont prévu qu'une seule et unique version de leur discman, une version classique, de poche.

Les accessoires :

Philips eXpanium :

00A7000000046499-photo-pack-expanium.jpg
Cette petite précision étant faite nous pouvons passer à la présentation des modèles ici testés, l’eXpanium dans sa version 101, qui comme nous venons de le voir, est livré avec une télécommande. Celle-ci, équipée d’une pince, vous permettra de contrôler l’Expanium sans avoir à toucher aux boutons de contrôle présents sur le couvercle du Discman. Cet accessoire de plus en plus incontournable, on le trouve désormais sur presque tous les MiniDisc ou Discman, est toutefois limité au contrôle de quatre fonctions : lecture/pause, piste suivante, stop et contrôle du volume.

Outre sa fonction de contrôle extérieur, cette télécommande permettra de faire le relais entre l’eXxpanium et le casque audio de marque Philips (logique !) et de type oreillettes, également livré en standard.

Pour en finir avec les accessoires qui accompagnent l’eXpanium, sachez qu’un adaptateur secteur de petite taille sera également livré. Les deux piles de type AA nécessaires pour exploiter l’appareil à l’extérieur ne sont, quant à elles, pas de la partie.

AIWA XP-MP3 :

Le modèle AIWA est beaucoup moins fourni, puisque le XP-MP3 n'est livré qu'avec les accessoires essentiels, qui sont les suivants :

  • Un casque audio de type oreillettes, équipé de petites gaines en caoutchouc qui permettent d'épouser facilement la forme de l'oreille.

  • Un transformateur électrique pour une utilisation intérieur de l'AIWA XP-MP3 ou pour récharger les deux piles nécéssaires au bon fonctionnement de l'appareil (piles non fournies).

  • Une notice en français.

    Comme vous l'aurez remarqué on l'offre est bien plus maigre que celle proposée avec l'eXpanium, on regrettera surtout l'absence du jeu de piles rechargeable et de la télécommande.

    RioVolt :

    Le RioVolt est le discman qui offre le plus d'accessoires. Dans sa boite entièrement en plastique renferme :

  • Un casque audio de type oreillettes, accompagné d'une télécommande ronde équipée d'une attache en forme de pince.

  • Une notice et un dépliant de démarrage rapide en français.

  • Un transformateur électrique pour une utilisation intérieur ou pour récharger les deux piles nécéssaires au bon fonctionnement de l'appareil (piles non fournies).

  • Une pochette de couleur noire pour protéger le discman.

  • Le logiciel de gravure Easy-CD Creator dans sa version 4, pour graver vos compilations de fichiers MP3 au cas ou vous ne seriez déjà pas équipé d'un tel logiciel.

    Les Discman :

    Détaillons maintenant les Discman à proprement parler.

    Philips eXpanium :

    00D6000000046500-photo-expanium-2.jpg
    Commençons par l'eXpanium, pour lequel Philips a choisi un design de style plutôt futuriste avec une couleur chrome très dominante en surface. Ce style est également renforcé par l’utilisation des matériaux, car si la majeure partie du Discman est en plastique, on remarquera qu’une partie du couvercle, et plus particulièrement celle qui fait office de panneau de contrôle est en aluminium.

    Ce même panneau de contrôle est composé de six boutons : arrêt, marche, piste précédente, piste suivante, mode (lecture aléatoire, piste en boucle), program (mode de programmation des pistes). Juste au-dessus de ce panneau, on trouve un écran LCD de 4cm de largeur pour 1 cm de hauteur.

    Cet écran vous renseigne sur la chanson en cours de lecture en indiquant son numéro de piste, mais également sur l’état des piles que vous utilisez.

    Au niveau de ses mensurations l’eXpanium n’a pas à rougir, puisqu’il est légèrement plus petit que les autres Discman MP3 : 138mm (largeur) x 128 mm x 25 mm (épaisseur), son poids est également inférieur à la moyenne : 316 g (poids des piles compris).

    AIWA XP-MP3 :

    00A8000000046760-photo-aiwa-xpmp3.jpg
    Chez AIWA, le look de l'XP-MP3 est assez proche de celui de l'eXpanium puisqu'une fois de plus, les couleurs argentées dominent. On remarquera quand même la présence d'un bleu/violet métallisé au centre et sur les bords de l'appareil.

    Outre cette petite différence de couleurs, et contrairement à Philips, AIWA a opté pour une forme arrondie, plus classique. D'un point de vue général on peut dire que globalement le design de l'AIWA XP-MP3 est plus agréable à l'oeil que celui de l'eXpanium.

    Pour ce qui est de son panneau de contrôle, l'AIWA XP-MP3 est légérement plus complet que son concurrent puisqu'il offre pas moins de quatre boutons supplémentaires :

  • Le bouton E.A.S.S qui permet d'activer la protection anti-chocs (uniquement en mode CD-Audio).

  • Le bouton DSL qui permet d'activer le système d'amplification des basses fréquences.

  • les deux boutons ALBUM SKIP qui permettent de changer de répertoire / album très rapidement.

  • et enfin le bouton MP3 Mode qui permet justement d'alterner le classement des fichiers MP3 selon le nom de l'album ou le nom du répertoire dans lequel ils se trouvent.

    Concernant ses mensurations, l'AIWA est un peu moins large que l'eXpanium : 131 mm contre 138 mm, son épaisseur est toutefois beaucoup plus prononcée : 35 mm contre 25 mm pour l'eXpanium. Il faudra donc posséder de larges poches ou une sacoche de rangement pour emporter avec soi l'un de ces Discman MP3.
    En ce qui concerne le poids c'est un match nul puisque les deux Discman pèsent dans les 320 g (poids des piles compris).

    RioVolt :

    00E0000000047101-photo-riovolt-etown-www-etown-com.jpg
    L'esthétique du RioVolt est très appréciable et ce grâce à ses formes arrondies, une impression renforcée à l'aide de sa couleur argentée. Quant au large écran liquide, il orne accompagné de 7 boutons le centre du discman. Cet ensemble est entouré par deux cercles incomplets de couleur bleu.

    Comme sur l'AIWA XP-MP3 on compte sur la façade du RioVolt un total de 11 boutons de contrôles parmis lesquels :

  • 4 boutons de contrôle de piste (lecture, avance, retour, stop).
  • Un bouton de navigation pour changer le mode de navigation (classement normal ou affichage des favoris seulement).
  • Deux boutons (+ et -) pour modifier le volume.
  • Un bouton "Prog" qui permet de créer sa "playlist".
  • Un bouton "+10" qui permet d'avancer de 10 pistes avec une seule pression sur le bouton.
  • Le bouton "mode" qui permet de choisir entre la lecture aléatoire, la lecture en boucle ou la lecture simple.
  • Enfin le bouton "EQ" qui permet de choisir son type d'equalizer mais nous y reviendrons plus tard.

    Pour ce qui est des mensurations, le RioVolt reste très discret, surtout au niveau de son poids par rapport aux autres discman MP3 de sa catégorie, je vous laisse doc seul juge de ces informations : 147 x 130 x 30mm le tout pour environ 265g.

    Pour finir sachez que tous les Discman présentés auparavant y compris le RioVolt offrent une sortie casque et une sortie ligne.

    Les technologies utilisées :

    Philips Expanium :

    00FA000000027987-photo-disque-dur-quantum-75-go-ide-7200-trs-mn.jpg
    Au niveau de la protection anti-chocs l’Expanium est équipé de la fonction «Magic Electronic Skip Protection » qui offre 100 secondes de mémoire tampon, en lecture MP3 128 Kbps et 6 secondes en mode CD-Audio.

    On notera également la présence de la technologie DBB (Digital Bass Booster) de Philips qui comme son nom l’indique, permet d’amplifier les basses lors de la lecture aussi bien en mode MP3 qu’en mode CD-Audio.

    Enfin sachez qu’au niveau de la compatibilité l’eXpanium supporte aussi bien les CD-R que les CD-RW , audio ou MP3.

    AIWA XP-MP3 :

    Chez AIWA la technologie anti-chocs se nomme "E.A.S.S" pour Electronic Anti-Shock System et offre une mémoire tampon de 6 secondes de musiques en mode CD-Audio et 0 seconde en mode MP3... Oui, vous avez bien lu, 0 tout simplement parce que le système E.A.S.S ne supporte pas les fichiers MP3. Nous verrons dans notre test si cette absence de mémoire tampon en mode MP3 est vraiment importante.

    On notera également la présence de la technologie DSL pour Dynamic Super Linear, qui permet d'amplifier la présence des basses fréquences, nous reviendrons sur cette technologie dans notre partie "qualité d'écoute".

    RioVolt :

    Pour le RioVolt aucuns noms marketing ne désignent les différentes technologies utilisées dans ce discman MP3 qui offre tout de même une mémoire anti-chocs de 120 secondes en mode MP3 et de 10 ou 40 secondes (au choix) en mode CD-Audio. C'est donc ce qui se fait de mieux en ce moment.

    Pas davantage de nom pour désigner la technologie qui permet d'amplifier les basses si ce n'est "l'equalizer", qui offre de nombreux modes d'amplifications et qui est entièrement configurable comme nous le verrons plus tard.

    Le test :

    L'ergonomie et fonctionnalités :

    Philips eXpanium :

    00B2000000046496-photo-expanium-article.jpg
    Rien à dire sur l’ergonomie de l’eXpanium qui est vraiment excellente. Que ce soit au niveau de la télécommande ou au niveau du Discman lui-même, les boutons sont facilement accessibles, sauf peut-être la molette de contrôle de volume présente sur la télécommande.

    La prise en main de l’appareil est, quant à elle, très simplifiée, même si on aurait quand même préféré trouver un écran LCD plus large pour faciliter la navigation par répertoire qui aurait pu être représentée sous la forme d’une arborescence plutôt que sous la forme de chiffres, qui correspondent en fait à l’ordre d’apparition des répertoires sur le CD MP3.

    Un écran LCD plus large aurait également pu permettre d’afficher grâce aux ID3 Tag que l’on trouve dans les fichiers MP3, le nom et l’interprète du morceau en cours de lecture, mieux encore un mini-écran LCD retro éclairé directement incrusté sur la télécommande (comme sur certaines télécommande de MiniDisc) aurait rendu l’ergonomie de l’Expanium parfaite.

    Au bout de quelques heures d’utilisation on reproche également à l’Expanium d’être dépourvu de certaines fonctions pourtant standard, comme par exemple la possibilité d’avancer ou de reculer rapidement au sein d’un morceau MP3 (cette fonctionnalité est possible avec les CD-Audio uniquement).

    On peut également dire que la présence d’une touche piste précédente sur la télécommande n’aurait pas représentée un luxe.

    AIWA XP-MP3 :

    00A8000000046760-photo-aiwa-xpmp3.jpg
    Malgré ses 11 boutons en façade, l'ergonomie de l'AIWA XP-MP3 n'a rien à envier aux autres discman MP3 de ce comparatif, d'autant plus que 4 boutons sont spécialement dédiés à la navigation pour nous simplifier la vie, deux servent à naviguer dans les différents répertoires et deux autres permettent de changer de fichier MP3.

    La navigation est d'autant plus simplifiée que l'AIWA XP-MP3 contrairement à l'eXpanium supporte les Tags ID-3, ainsi le titre de chaque chanson est affichée clairement sur l'écran à cristaux liquides du discman.

    Toutefois on regrettera que l'ensemble de cette ergonomie jugée quasi-parfaite soit gâchée par l'absence d'une télécommande disponible seulement en option.

    En ce qui concerne les fonctionnalités de l'AIWA XP-MP3 on reste dans le classique : avance rapide, modification du volume, amplification des basses.

    RioVolt :

    Le RioVolt propose comme l'AIWA XP-MP3 un modèle de navigation très aisé, basé les Tags ID-3 qui permettent d'afficher le titre et le nom de l'artiste sur l'écran du discman.

    Toutes les fonctions que l'on est en droit d'attendre sur ce genre d'appareil sont également présentes : avance rapide, programmation des pistes, retro-éclairage et même un bouton "+10" qui permet d'avancer de 10 pistes d'un seul coup.

    Cerise sur le gateau, une télécommande bien utile vient compléter ce discman à l'ergonomie très complète. Dommage cependant que le bouton "+10" ne soit pas présent sur cette télécommande.


    Compatibilité :

    0050000000045001-photo-cd-vierge.jpg
    Ici inutile de faire du cas par cas puisque tous les baladeurs supportent à la fois CD-Audio, CD-R et CD-RW en offrant une qualité sensiblement identique. Ainsi, à l'insertion d'un CD-R MP3 quelques secondes suffissaient à l'ensemble des baladeurs pour commencer la lecture.

    Toutefois cette remarque n'est pas valable pour les CD-RW puisque les trois baladeurs eXpanium, AIWA XP-MP et RioVolt ont respectivement mis 30, 39 et 27 secondes pour lancer une première chanson après l'insertion du CD-RW.
    00D6000000046500-photo-expanium-2.jpg
    Un temps de latence qui pourrait agacer les plus impatients d’entre-vous.

    Afin de vérifier au maximum la compatibilité des différents baladeurs, nous avons utilisé plusieurs CD-R pleins à craquer de répertoires et de MP3 : nous avons gravé un CD contenant 120 MP3, répartis à la fois dans la racine du CD et dans 20 sous-répertoires, le test a été concluant puisque aucun des baladeurs n’a rencontré le moindre problème à restituer la structure du CD et des MP3 qu’il contenait.

    Nous avons également cherché à savoir si les lentilles de lecture qui équipent les différents baladeurs étaient capricieuses avec les CD rayés, pour cela nous avons inséré un CD-Audio et CD-MP3 franchement abimés, une fois de plus notre trio s'est montré à la hauteur.

    En bref, il est difficile de départager nos trois concurrents sur le plan de la compatibilité. On peut toutefois adresser une mention spéciale au RioVolt pour sa rapidité à lancer un CD-RW et sa compatibilité avec les fichiers encodés au format WMA (format Microsoft) en plus de l'évidente compatibilité MP3.

    Qualité sonore :

    La qualité du casque, un facteur déterminant :

    004E000000046497-photo-expanium-casque.jpg
    La qualité sonore issue directement des différents appareils est globalement la même, mais bien sûr celle-ci est soumise à la qualité des accessoires (en l'occurence des écouteurs) et des fonctionnalités offertes par chaque Discman.

    En ce qui concerne l'eXpanium, Philips a fournis des écouteurs tout à fait corrects. De moindre qualité que ceux qui équipent les MiniDisc ou les Discman "de luxe", ils restent globalement au-dessus de ce qu'offre l'entrée de gamme.

    Il est toutefois important de signaler que la forme des écouteurs de l’eXpanium ne semble pas convenir à toutes les oreilles puisque après une dizaine de minutes d’écoute, j’ai ressenti quelques douleurs.

    Pour le discman de chez AIWA, le XP-MP3 les écouteurs fournissent une qualité sonore quasi-équivalente à celle offerte par ceux de l'eXpanium, mais on donnera un léger avantage aux oreillettes AIWA pour leur rendu des basses très légèrement supérieur et surtout pour leur système "Air Fit" qui permet d'adapter les oreillettes à tout le monde grâce à une petite jante remplie d'air qui entoure chaque oreillette.

    Le meilleur a bien sûr été gardé pour le fin. Les écouteurs du RioVolt sont, contrairement à ceux livrés avec les autres produits MP3 de la marque (Rio600 ...), de très bonne qualité avec des basses de très haute tenue. Le rendu général est supérieur aux modèles AIWA ou Philips, et ce casque ne semble pas accuser le contre-coup d'une augmentation du volume sonore !

    Si le modèle équipant le RioVolt est donc sans conteste notre vainqueur, il reste regrettable que l'on n'arrive jamais au niveau de ce que l'on peut trouver avec les MiniDisc haut de gamme. Les plus exigeant devront donc sans aucun doute investir dans un casque de meilleure qualité s'ils ne veulent pas être déçu.

    Les fonctions d'amplifications :

    La qualité du casque, bien que déterminante dans la restitution du son, n'est pas le seul facteur à prendre en compte pour évaluer la qualité sonore de nos discman MP3. Ils offrent effectivement tous un ou plusieurs fonctions chargées d'améliorer ce rendu. Nous n'avons évidemment pas manqué l'occasion d'évaluer les fonctions proposées par chaque discnman.

    Philips eXpanium :

    Pour ce qui est des fonctions d'amplification l’eXpanium offre une technologie baptisée «Digital Bass Booster », qui a pour but d’amplifier le rendu des basses fréquences et d'améliorer considérablement la qualité générale. Si bien qu’on se demande pourquoi Philips propose un bouton pour désactiver cette fonction dont-il est difficile de se passer une fois qu'on y a goûté.

    Au niveau du volume sachez également qu’il sera difficile de saturer l’eXpanium qui procure un son clair sans parasites à moins bien sûr de le mettre au maximum... Mais personne n'utilise ce genre d'appareil le volume sonore à fond ;)

    AIWA XP-MP3 :

    0096000000049109-photo-aiwa-xp-mp3.jpg
    Le produit de chez AIWA propose une fonction très similaire à celle de l'eXpanium baptisée "DSL" qui permet également d'amplifier le rendu des basses pour un résultat optimal. Cette fonction offre un plus non négligeable lors de l'écoute mais la qualité reste malgré tout légèrement inférieure à l'eXpanium.

    En ce qui concerne le volume, les remarques valables pour l'eXpanium s'appliquent également à l'AIWA XP-MP3, ainsi il faudra éviter de placer le potentiomètre du volume à son maximum.

    RioVolt :

    00B6000000049111-photo-riovolt-big.jpg
    Pour ce qui est des fonctions d'amplifications le RioVolt se distingue de façon significative de ses concurrents. En effet, alors que l'eXpanium et l'AIWA XP-MP3 ne proposent qu'une fonction d'amplification des basses, le RioVolt offre plusieurs ambiances sonores (ultra bass, normal, rock, jazz et classic).

    Le résultat est vraiment à la hauteur de nos espérances et le mode "Ultra Bass" procure un niveau de basses très apréciable lors de l'écoute.

    Le RioVolt offre également grâce à une mise à jour du firmware (sur lequel nous reviendrons plus tard) une personnalisation de l'équalizer, vous pouvez ainsi amplifier ou non les fréquences comme bon vous semble.

    Utilisation courante et autonomie :

    0131000000045002-photo-philips-expanium.jpg
    L’utilisation des Discman MP3 à l’extérieur est vraiment très aisée, leur poids et leur taille ne sont pas réellement de gros handicapes même si bien sûr, les MiniDisc et les Baladeurs MP3 traditionnels procurent une aisance plus accrue.

    Cependant, une fois de plus nos 3 baladeurs n'offrent pas tous la même aisance lors d'une utilisation courante en extérieur, voici donc notre jugement concernant l'utilisation de ces discman en milieu extérieur.

    Pour l'eXpanium et le Riovolt la longueur de cable offerte par la conjugaison de la télécommande et du casque permet d’installer ces deux appareils ou vous le souhaitez : dans la poche de votre pantalon, dans votre manteau ou bien encore dans la poche d’un sac à dos. Un avantage que l'AIWA XP-MP3 ne présente malheureusement pas puisqu'il est dépourvu de télécommande ! Un gros point noir pour l'AIWA XP-MP3 puisque une fois rangé si vous souhaitez changer de piste ou modifier le volume, il faudra (sans mauvais jeu de mots) mettre la main à la poche et pour toucher les bons boutons au bon endroit c'est généralement au petit bonheur la chance ...

    Départager les télécommandes fournies avec l'eXpanium et le RioVolt est très difficile tant elles se valent.

    Sur celle de l'eXpanium on regrettera que la petite molette placée sur le côté de la télécommande ne soit pas vraiment précise, ni facilement accéssible, tandis qu'on reprochera à celle du RioVolt sa forme ronde, très petite. Ca la rend peu maniable et nous fait appuyer par erreur sur certains boutons.

    0068000000049110-photo-telecommande-riovolt.jpg
    Pour ce qui est de la protection anti-chocs elle est vraiment à la hauteur dans la plupart des situations sur l'eXpanium et le RioVolt, du moins en mode MP3, car en mode CD-Audio des secousses prolongées entraîneront forcément des coupures, hormis en mode "40 secondes" sur le RioVolt.

    Sur l'AIWA XP-MP3, autant être clair, la protection anti-chocs E.A.S.S ne s'appliquant qu'aux CD-Audio, l'écoute de fichiers MP3 en mouvement est une véritable horreur. La moindre secousse un tant soit peu prononcée provoque une coupure directe. Un très gros point noir pour l'AIWA XP-MP3.

    Au niveau de l’autonomie Philips annonce que l’eXpanium peut lire 10 heures de musiques au format MP3 en continu avec la protection anti-chocs activée, nos tests ont été moins concluants puisque nous n'avons pu faire fonctionner l’eXpanium que pendant 8 heures avec un volume d’écoute normale ainsi qu'avec la fonction DBB activée.

    Dans des conditions équivalente le RioVolt s'est montré plus efficace et a tenu le coup pendant 12 heures (les test ont été effectués avec des piles alcalines de grande marque). Une fois de plus l'AIWA XP-MP3 est à la traine avec une autonomie de "seulement" 5 heures 30 minutes, face aux 8 heures et 12 heures de ses deux concurrents, forcément ça fait mal ...

    Conclusion :

    00045739-photo-minidisc-mz-r70dpc.jpg
    Nous arrivons à la conclusion de ce comparatif et il est temps pour nous de faire un choix.

    Commençons donc par éliminer l'AIWA XP-MP3 qui aurait pu être un excellent produit si, et seulement si sa protection anti-chocs auvait été compatible avec les fichiers MP3. Malheureusement elle se limite aux seuls CD-Audio, et de ce fait la lecture de fichiers MP3 "en mouvement" est une vraie calamité.
    Vendu 1500 FF TTC environ, il reste évidemment trop cher et il semble plus logique de se tourner vers un modèle d'entrée de gamme NAPA ou Provideo vendus aux alentours des 1000 francs.

    Pour ce qui est de l'eXpanium et du RioVolt cela reste difficile de vraiment les départager, à vous donc de faire votre choix en fonction de votre budget et de vos exigeances.

    Si votre budget est assez limité mais que vous souhaitez malgré tout un discman ayant une bonne ergonomie et une bonne autonomie je vous conseille l'eXpanium qui devrait vous ravir pour environ 1500 FF TTC.

    Si par contre votre budget est un peu plus large et que vous êtes un acheteur exigeant, n'hésitez pas à vous tourner vers le RioVolt c'est un discman très complet, rapide, assez discret et vraiment performant.

    00EE000000049112-photo-riovolt-ecran.jpg
    N'oublions pas son côté évolutif qui permettra d'améliorer ce discman grâce à la mise à jour de sa mémoire flash. Un simple fichier "firmware" à télécharger sur le site de Rio, une gravure sr un CD puis la lecture de ce CD sur le RioVolt et le tour est joué !

    Enfin, gardez bien à l'esprit que le principal intérêt de ces discman MP3, est de faire bénéficier l'utilisateur de longues heures de musiques (une dizaine environ). Si cette capacité n'est pas le critère principal, investissez plutôt dans un discman ou un simple baladeur MP3 qui seront plus adaptés à vos besoins.
  • Haut de page
    Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

    Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

    S'inscrire

    Commentaires