Linux est-il prêt pour le grand public ?

13 mars 2008 à 17h26
0

La distribution Fedora 8



Si nous allons détailler Fedora 8 tout comme nous l'avons fait pour Mandriva, il est évident que certaines des explications concernant l'installation, par exemple, ne seront pas abordées de nouveau ici. Notez qu'une fois de plus, c'est KDE qui servira de support à notre test.

L'installation



Fedora 8 est le TGV de la distribution Linux ! Aucune question lors de l'utilisation du Live CD, 195 secondes d'installation avec seulement quelques questions à propos de la langue du clavier, du réseau, du fuseau horaire et du mot de passe administrateur. Même la question du partitionnement est vite écartée, le partitionnement automatique n'étant pas à l'ordre du jour. Là encore, le gestionnaire de démarrage nous a supprimé l'accès à Windows, pour les raisons que nous évoquions à la page précédente. Enfin, l'installation de Fedora se termine par l'activation d'un firewall sur les différents services, ce qui ne nous a pas semblé simplifier la tâche d'utilisateurs novices. Un exemple : parmi les services proposés, à savoir ssh, ftp, http, https, seul le serveur ssh est autorisé par le firewall. Cependant, l'utilisateur béotien aurait peut-être tendance à cocher le service http, sans savoir que ce n'est pas l'accès à l'extérieur qu'il configure, mais bien l'accès à son ordinateur.

012C000000964890-photo.jpg


Dernier défaut de la distribution : lors de notre première connexion, nous avons passé un certain temps avant de pouvoir accéder à KDE. La raison à cela : alors que nous avions bien sélectionné le type de clavier français, ce dernier était en Qwerty au moment de la saisie du mot de passe, ce qui ne facilitait pas les choses...

012C000000964776-photo.jpg
         
0124000000964780-photo.jpg

Tout comme sous Mandriva, l'édition de /boot/grub/menu.lst est une solution pour retrouver Windows...


Compatibilité matérielle



Parmi les différents périphériques et composants utilisés, lesquels fonctionnent sous Fedora 8 ? À peu près tous ceux que Mandriva avait reconnus, à savoir la carte son, le processeur, la souris et le clavier, la clé USB, les deux modules Bluetooth, la clé Wi-Fi d'Hercules, les deux disques durs Serial-ATA, le graveur de DVD et le lecteur de cartes mémoire.

00FA000000964800-photo.jpg
         
012C000000964836-photo.jpg

Une clé USB ou une carte mémoire et vos photos s'affichent très rapidement sur votre écran


L'iPhone, bien évidemment, la clé Wi-Fi Trendnet, la webcam et la carte graphique n'ont pas connu cette réussite. La gestion de cette dernière est par ailleurs pire que sous Mandriva, les pilotes n'étant clairement pas adaptés à notre carte. Autre déception, l'imprimante réseau que nous ne sommes pas parvenus à installer, ce qui ne signifie cependant pas que cette opération est impossible, seulement peut-être un peu compliquée pour un utilisateur non averti.

00FA000000964898-photo.jpg
         
012C000000964896-photo.jpg

Autre grosse évolution des distributions Linux : les réseaux Wi-Fi sont rapidement détectés et les connexions établies facilement


La suite logicielle



Quels sont les paquets inclus à l'installation de Fedora 8 version KDE ? Sensiblement les mêmes que sous Mandriva 2008, l'interface graphique similaire (KDE) y étant pour beaucoup. Notons toutefois l'absence de Firefox, celle du lecteur flash (qui s'installe toutefois facilement via le lien que Konqueror affiche lors de l'ouverture d'une page contenant du flash), et le remplacement de OpenOffice.org par KOffice, une suite bureautique dont l'ergonomie est, selon nous, un ton en dessous celle de son concurrent libre. En revanche, on note la présence d'un logiciel dont l'utilité est laissée à l'appréciation de chacun, KTorrent. Comme son nom l'indique, ce paquet vous servira à gérer les flux torrent.

0131000000964858-photo.jpg
         
012C000000964856-photo.jpg

Amarok et aKregator, pour lire vos fichiers audio et consulter les flux de vos sites préférés


Le menu « Multimédia » de Fedora est en tout point semblable à celui de Mandriva, alors qu'une rubrique « Jeux » fait son apparition. Enfin, notez la présence d'un programme de sauvegarde de données qui semble offrir quelques fonctionnalités intéressantes.

012C000000964778-photo.jpg
         
012C000000964882-photo.jpg

Le gestionnaire de thèmes KDE et le système de sauvegarde Conserve, un atout de poids pour Fedora


Dans la pratique



Qu'avons-nous retenu de notre brève incursion dans le monde de Fedora ? Si l'on compare cette distribution à Mandriva One 2008, nous notons que les deux distributions possèdent certaines lacunes communes (au niveau du gestionnaire de démarrage, par exemple), quelques bons points communs (la gestion du réseau Wi-Fi en est un), mais que globalement, Fedora 8 nous semble moins dirigée vers l'utilisateur novice que ne l'est Mandriva. Les redondances dans les menus, l'absence du Centre d'Administration présent sous Mandriva ou la nécessité de redémarrer l'ordinateur une fois les mises à jour installées (ce qui est rare pour un système Linux) nous donnent cette impression.

012C000000964788-photo.jpg
Le Centre de Contrôle Mandriva fait défaut sous Fedora, qui ne possède pas d'équivalent


Konqueror étant le seul navigateur installé, les sites tels que Clubic ou autres qui utilisent le flash ne peuvent être visités dans les meilleures conditions. Autre problème, plus gênant encore : l'absence de la langue française dans cette distribution, même s'il est possible de trouver sur le Net des versions de Fedora entièrement en français. De plus, notons que nous avons ici utilisé le Live CD, ce qui peut expliquer ce manque.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Salto, la réponse des chaînes TV françaises à Molotov et Netflix sera lancée début 2020
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
Un faux câble de charge iPhone permet de pirater le PC ou le Mac qui s'y connecte
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top