Déclaration d’impôts : méfiez-vous des arnaques qui sévissent par e-mail et téléphone

Stéphane Ficca
Spécialiste hardware & gaming
15 avril 2022 à 11h40
0
Impots © Sharaf Maksumov / Shutterstock.com
© Sharaf Maksumov / Shutterstock.com

De nombreux contribuables sont visés par diverses arnaques concernant la déclaration de leurs revenus.

Comme chaque année, la période de la déclaration d'impôts est une aubaine pour les escrocs.

Gare aux arnaques aux déclarations d'impôts

Depuis quelques jours, des millions de Français sont invités à valider leur déclaration de revenus. Comme toujours, la période est propice pour les escrocs, qui tentent de tromper la vigilance de certains contribuables pour leur dérober de précieuses informations personnelles.

Ces arnaques sont plutôt bien réalisées d'ailleurs, puisque les malfrats mettent en place un faux site web ressemblant trait pour trait au site web officiel. L'URL est subtilement modifiée (en « impots.gouv.app » par exemple, à la place de « impots.gouv.fr ») afin de tromper la vigilance des victimes. L'utilisateur renseigne alors ses données personnelles, et les escrocs n'ont plus qu'à subtiliser ces dernières.

Le site officiel d'assistance aux victimes de cybermalveillance évoque également des arnaques qui renvoient les contribuables vers des numéros frauduleux et surtaxés (en 0899, 0891…), contrairement à un véritable appel à la DGFiP qui est gratuit. Le fisc met également en garde contre des escroqueries par courriel, avec parfois de faux formulaires en pièce jointe, usurpant les adresses électroniques de la DGFiP et qui visent particulièrement les entreprises.

Source : France TV

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Lectures liées

Découvrez comment votre carte SIM pourrait protéger vos données des hackers
Attention à ce malware qui se propage et menace votre navigateur
Découvrez Proton, la toute nouvelle identité visuelle de ProtonMail
Opera VPN Pro est désormais disponible sur Windows et macOS
Zoom sur Fronton, le botnet russe qui multiplie les fake news sur les réseaux
YouTube retire 70 000 vidéos de désinformation pour contrecarrer la propagande russe sur la guerre en Ukraine
Face au malware XorDdos, Microsoft recommande son navigateur Edge aux utilisateurs de Linux
Ce bug dans PayPal permet à un hacker de manipuler les transactions
Attention, ce malware se cache dans un ficher Word vérolé, lui-même caché dans un PDF
Les Anonymous déclarent la cyberguerre à Killnet, un groupe de hackers pro-russes
Haut de page