Un malware capable de détourner les cryptomonnaies par copier-coller découvert sur Google Play

Bastien Contreras Contributeur
12 février 2019 à 19h32
0
cryptomonnaie

Des chercheurs en sécurité ont détecté un logiciel malveillant d'un genre particulier sur Google Play, appelé « clipper ». Déjà connu sur Windows, il permet aux hackers de remplacer le contenu du presse-papier par l'adresse de leur propre portefeuille de cryptomonnaies.

Une adresse de cryptomonnaie, telle que pour le bitcoin, est composée d'une suite complexe de caractères. Par conséquent, les utilisateurs ont fréquemment recours au copier-coller, dans le cadre de leurs opérations. et depuis quelques années, un nouveau malware a vu le jour, pour tirer profit de ce procédé.

Copier-voler

Baptisé « clipper », il consiste à « pirater » le contenu du presse-papier et à y insérer un texte frauduleux. Par exemple, pour une transaction de cryptomonnaie, le hacker peut remplacer l'adresse de portefeuille de l'utilisateur par la sienne, pour recevoir les fonds, sans que la victime n'y prête attention.

Jusqu'à présent, les clippers n'avaient été repérés que sur Windows et certaines boutiques d'applications non-officielles d'Android. Mais il y a quelques jours, des chercheurs du site WeLiveSecurity ont détecté un malware de ce type dans Google Play.

Une fausse application officielle

Pour masquer sa véritable intention, le logiciel se fait passer pour une application mobile légitime, en l'occurrence MetaMask : il s'agit d'un service permettant de lancer l'application Ethereum dans un navigateur. Cependant, si cet outil existe véritablement, il n'est aujourd'hui disponible qu'en add-on pour Chrome ou Firefox, et non sur mobile.

En téléchargeant l'application MetaMask sur Google Play, l'utilisateur se retrouvait en réalité avec le malware « Android/Clipper.C ». Ce dernier est capable à la fois d'agir comme un clipper et de voler les identifiants de sa cible. Heureusement, l'application a depuis été retirée de Google Play, l'entreprise ayant été alertée par les auteurs de la découverte.

Pour éviter de se faire piéger, les spécialistes en cybersécurité recommandent généralement de maintenir son OS à jour et de s'en tenir aux boutiques d'applications officielles. Un conseil insuffisant dans ce cas, puisque l'application était disponible sur Google Play. Il convient donc de redoubler de vigilance et de consulter le site officiel du développeur, pour vérifier les informations.

0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Un chercheur lance une pétition pour rendre gratuits les articles liés au réchauffement climatique
Linky : une étude de l'ANFR ne relève aucune exposition anormale aux ondes radioélectriques
Des équipes d'Amazon chargées de scruter les images des caméras de surveillance de la marque
Pour Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019, l'humanité ne migrera pas sur d'autres planètes
Blizzard demande leur carte d'identité aux pro-manifestants de Hong Kong pour supprimer leur compte
LDLC.com à nouveau élu Service Client de l'Année 2020
Xavier Niel défend le projet Libra... dans lequel il a investi
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Dyson laisse tomber son projet de voiture électrique
À Los Angeles, un robot policier ignore une femme qui demandait de l'aide

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top