Android encore ciblé par les hackers friands de cryptomonnaies

14 février 2018 à 09h25
0
Même si le boom des cryptomonnaies de 2017 semble désormais passé, celle que certains ont appelé une bulle spéculative ayant en partie explosé, les hackers continuent de cibler les appareils pour miner Monero (XMR), l'une des seules cryptomonnaies qui peut se miner sur le CPU (contrairement au bitcoin qui se mine grâce aux cartes graphiques).

MalwareBytes, spécialiste des logiciels malveillants et qui propose le logiciel AdwCleaner par exemple, a découvert en janvier 2018 une nouvelle campagne massive ciblant, comme souvent, les smarpthones Android partout dans le monde.

Une attaque massive lancée en novembre 2017



MalwareBytes, qui publie un post sur le sujet le 13 février 2018, n'a découvert cette nouvelle campagne de minage de Monero qu'en janvier 2018 mais il semblerait qu'elle ait été lancée en novembre 2017. Elle aurait, selon l'entreprise, ciblé plusieurs millions de smartphones Android et utilise la technique de la redirection forcée pour piéger les utilisateurs.

Les deux principaux noms de domaines utilisés par les hackers, même si MalwareBytes estime qu'il pourrait y en avoir encore plus, ont reçu plus de 60 millions de visites entre novembre 2017 et janvier 2018 et plus de 95 % d'entre elles proviennent de smartphones. La campagne, encore active, ne devrait toutefois rapporter que quelques millions de dollars par mois selon MalwareBytes.

01F4000008591066-photo-hacker-darknet-pirate.jpg


Un CAPTCHA pour prouver que vous n'êtes pas un robot



Cette campagne est un peu particulière, car elle offre la possibilité aux victimes de mettre un terme au minage de Monero : lors de la redirection vers la page piégée, redirection forcée cachée dans un script, les utilisateurs ont la possibilité d'insérer un CAPTCHA et d'appuyer sur le bouton « continuer ». Ainsi faisant, ils sont renvoyés vers la page d'accueil de Google. Le CAPTCHA est toutefois statique, le code étant toujours w3FaSO5R, ce qui prouve qu'il ne s'agit pas d'un réel CAPTCHA.

Le minage de Monero n'est actif que durant cette période : entre le moment de la redirection et celui de l'insertion et de la validation du faux CAPTCHA. L'attaque est donc moins sournoise et moins dangereuse que les attaques traditionnelles, qui tendent à miner à l'insu des victimes et à les empêcher de stopper ce minage en cachant le script.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top