Des malwares exploitant Spectre et Meltdown vont bientôt attaquer

05 février 2018 à 11h00
0
Les pirates informatiques ont bien compris que les chercheurs spécialisés dans la découverte de failles les aidaient : lorsque les ShadowBrokers avaient dévoilé la faille EternalBlue ils ont créé les attaques WannaCry et NotPetya. Ils n'allaient pas laisser passer l'occasion d'attaquer la quasi-intégralité des ordinateurs du monde en passant par les failles Meltdown et Spectre.

AV-Test, spécialiste de la cybersécurité, a dévoilé le 30 janvier 2018 le nombre de nouveaux malwares qui semblent utiliser les deux failles comme point d'approche pour attaquer des systèmes.

Les pirates informatiques tentent de mettre à profit les deux failles

Ce n'est pas réellement étonnant que les pirates informatiques du monde entier soient en train de développer des malwares basés sur les failles Spectre et Meltdown. Ces dernières, présentes dans les CPU, ont été identifiées sur les processeurs Intel, AMD et même ARM ce qui fait que la grande majorité des ordinateurs et des téléphones portables sont vulnérables. Les premiers patchs ont été distribués mais leur succès a été plus que mitigé puisque certains, notamment chez Intel, ont provoqué des bugs sur les ordinateurs.

Les pirates, en outre, peuvent bénéficier d'une aide précieuse : la manière par laquelle ils peuvent obtenir des données confidentielles en exploitant les failles en question a été rendue publique, ce qui leur facilite grandement la tâche. Il leur suffit de recréer l'attaque et de la modifier pour arriver à leurs fins. C'est d'ailleurs ce qu'ils sont en train de faire, selon Fortinet et AV-Test.




Plus de 139 nouveaux malwares identifiés en moins d'un mois

Depuis que les deux failles ont été rendues publiques, le 7 janvier 2018, l'allemande AV-Test a suivi l'évolution du nombre de malwares qui l'utilisent. Au 22 janvier 2018, ce n'était pas moins de 139 nouveaux malwares utilisant ces deux failles qui ont été identifiés par la firme bien que cette dernière ne confirme pas que des attaques ont déjà eu lieu.

Un résultat similaire a été trouvé par Fortinet qui a analysé les 119 exemples de malwares sur lesquels elle a pu mettre la main, soit 83% du total. Tous utilisent comme base la « preuve de concept  » (« Proof of Concept » en anglais) de l'attaque.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Consommation de
Sans enquête antitrust, Windows Mobile aurait dominé Android... selon Bill Gates
Débat | YouTube change-t-il pour le pire ?
La Chine lutte contre l'addiction au jeu en imposant un couvre feu et une limite de temps quotidienne
Pick-up Tesla : cochez la date, le concurrent du Rivian R1S présenté dans deux semaines
Le Samsung Galaxy Fold en rupture de stock en cinq petites minutes en Chine
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
Un bouton sur Netflix pour passer les blagues sur Donald Trump pendant un spectacle
Edge basé sur Chromium, aka Chredge, sera bien disponible sur Linux

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top