Microsoft veut son antivirus sur iOS et Android avant la fin de l'année

20 février 2020 à 18h49
0
Microsoft Defender ATP
© Microsoft

La solution Microsoft Defender ATP, déjà disponible sur macOS, va connaître une déclinaison sur mobile. C'est ce qu'a annoncé l'entreprise américaine, sans toutefois véritablement dévoiler les contours de cet antivirus, qui différera nécessairement de la version pour ordinateur.

Vous connaissez certainement Windows Defender, l'antivirus intégré au système d'exploitation de Microsoft. Ces derniers temps, la société dirigée par Satya Nadella a cherché à faire évoluer son logiciel de protection, afin de ne plus restreindre sa clientèle aux seuls utilisateurs de PC.


Déjà disponible sur Linux

Le mouvement a commencé l'an dernier, avec l'apparition de Microsoft Defender ATP (Advanced Threat Protection) pour macOS. Une version enrichie au machine learning, uniquement à destination des professionnels utilisant des ordinateurs Apple.

Mais la firme de Redmond ne semble pas vouloir s'arrêter là. Dans un article de blog, elle a d'abord annoncé un portage sur Linux, via le lancement d'une preview publique. Mais surtout, elle a évoqué l'arrivée prochaine de sa solution sur mobile, avec une sortie prévue sur iOS et Android.


Uniquement pour les professionnels

Reste à savoir comment « l'antivirus » fonctionnera sur les smartphones. Car ce qui est réalisable sur un ordinateur ne l'est pas forcément sur un téléphone. Par exemple, iOS ne permet pas à un logiciel tiers de rechercher des malwares sur un iPhone. Sur Android, la donne semble différente, dans la mesure où il existe déjà des solutions de protection.

Il faut toutefois noter que le développement de cet antivirus mobile entre dans le champ de la plateforme de protection de Microsoft contre les menaces (Microsoft Threat Protection). C'est-à-dire une suite logicielle dédiée à la protection des entreprises. En conséquence, rien ne dit que la solution finira par être accessible aux particuliers.

D'après les premières informations, un des objectifs principaux de Microsoft Defender pour iOS et Android serait d'ailleurs de prévenir le phishing, qui touche particulièrement les professionnels. Mais de quelle manière ? Le mystère reste entier. De premiers éléments devraient être communiqués la semaine prochaine, lors de la RSA Conference.

Source : The Verge
Modifié le 21/02/2020 à 09h21
5
6
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
scroll top