🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Les dirigeants du G7 s’accordent sur la nécessité de réglementer les crypto-monnaies

09 décembre 2020 à 16h19
13
G7

En début de semaine, les dirigeants du G7 ont discuté des réponses réglementaires à apporter au développement des crypto-monnaies et des stablecoins.

La réunion a rassemblé les gouverneurs des banques centrales du G7 et les responsables du Conseil de stabilité financière, du FMI et de la Banque mondiale.

Une réglementation nécessaire

Les participants ont discuté des réponses à apporter au paysage en constante évolution des crypto-monnaies ainsi que des efforts des gouvernements à fournir pour endiguer leur utilisation à des fins illégales.

Nous pouvons lire dans le résumé de la réunion : « Il existe un fort soutien au sein du G7 quant à la nécessité de réglementer les crypto-monnaies. »

L’annonce du changement de nom de l’association Libra de Facebook a tout de suite eu un impact important sur la scène mondiale. Les régulateurs et les gouvernements du monde entier s’empressent d’adopter des réglementations appropriées avant son lancement.

Après cette réunion, le ministre allemand des Finances, Olaf Sholz, a déclaré à propos de ce changement de nom : « Un loup déguisé en agneau reste un loup. Il est clair pour moi que l’Allemagne et l’Europe ne peuvent pas et ne veulent pas accepter son entrée sur le marché tant que les risques réglementaires ne sont pas suffisamment pris en compte. »

Enfin, il a expliqué que l’Europe devait tout faire pour que le monopole des devises reste entre les mains des États.

Les stablecoins dans le collimateur

Le G7 a également discuté des moyens d’empêcher l’utilisation des crypto-monnaies à des fins illégales, réaffirmant ses déclarations d’octobre. Ces déclarations reconnaissaient le potentiel positif des paiements numériques, mais avertissait qu’aucun stablecoin mondial ne devait être émis avant la mise en place d’une réglementation.

Le G7 a longtemps mis en garde contre les risques liés aux crypto-monnaies. L’Union européenne a déjà publié un rapport en 2019 sur les risques systémiques associés aux stablecoins tels que le blanchiment d’argent.

Cette réunion du G7 intervient peu après un nouveau projet de loi américain visant à réglementer les stablecoins. Le projet de loi baptisé « STABLE » souhaite modifier la législation actuelle et exigerait que les émetteurs de « stablecoin » soient réglementés comme des banques.

Lors de l'annonce du projet de loi, un membre du Congrès a mentionné spécifiquement le Diem de Facebook et d’autres propositions de stablecoins de JP Morgan, Apple et PayPal.

Source : CoinDesk

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
13
11
Sans_Plot
Pas sur que ça enlève l’intérêt de la cryptomonnaie. L’intérêt est surtout d’avoir une (vrai) monnaie numérique (D’ailleurs l’Europe se penche déjà sur la création d’un Euro numérique il me semble)<br /> ça éviterais de continuer a gérer tout l’argent actuelle comme de la mer*e<br /> Après je suis pas un pro sur le sujet si ça se trouve je fais fausse route ^^’
yalefeu
je suis un peu perdu .<br /> Qu’est ce qu’un stablecoin ?
Sylvio84
Une crypto-monnaie dont le cours suit celui du dollar généralement, ou de l’euro pour certaines ou d’un panier de devise international.<br /> Bref leurs cours est du coup «&nbsp;stable&nbsp;» contrairement à bon nombre de cryptos qui ont un cours hyper volatile.
dom_dilan
Le bitcoin et autres crypto ont été crée après la crise de 2008 pour eviter de voir l’épargne des gens fondent comme neige au soleil avec une inflation (creation de monnaie par les banques centrales) en hausse.<br /> Bref les etats veulent faire rembourser la crise du covid au épargnant en faisant de l’enflation a 2 ou 3 % par ans. Au bout de 10 % ca revient a perdre 30 % de son epargne.<br /> Les cryptos sont une épine dans cette politique puisqu’elle ne sont pas contrôlé par les etats et pourrait être une porte de sortie au épargnant pour eviter cette inflation.<br /> Si les états voudraient vraiment contrôlé l’argent sale, il mettrait sous embargo tout ces micro états qui servent de lessiveuse (Bahamas, Luxembourg, Panama …) comme il le font avec Cuba ou l’Iran.
cirdan
En même temps imaginer de l’argent qui s’échange instantanément à travers les frontières, sans limite et sans contrôle sérieux, ça laisse songeur sur les dérives que ça peut entraîner. Difficile de leur donner tort sur ce coup-là.
Sylvio84
Ah parce qu’il y’a des contrôles sur les milliards qui partent dans les paradis fiscaux ? Et argent voyage par bateaux jusqu’au Bahamas ? Et toute la corruption qu’on subit , quid des contrôles ? Hyprocrisie étatique…<br /> Par contre je vois que ces monnaies seraient hyper salutaires pour des populations injustement sous embargo (cuba, venezuela), des populations de pays en voie de développement dont la monnaie d’effondre, ou des pays comme le Liban en ce moment.
cirdan
Sylvio84:<br /> Ah parce qu’il y’a des contrôles sur les milliards qui partent dans les paradis fiscaux ? Et argent voyage par bateaux jusqu’au Bahamas ?<br /> Ca n’est pas une raison pour inventer un système qui rende toutes ces magouilles encore plus faciles.<br /> Sylvio84:<br /> des populations de pays en voie de développement dont la monnaie d’effondre, ou des pays comme le Liban en ce moment.<br /> Croire qu’une crypto-monnaie soit la solution à la déconfiture économique de pays en voie de développement c’est du domaine du fantasme.<br /> Le Liban paie des décennies de gabegie politique et économique, il n’échappera pas à une inflation monstrueuse en autorisant une crypto-monnaie. Les choses ont un coût, les salaires aussi, comme les soins médicaux ! Il faut arrêter de crier au miracle avec ces monnaies numériques.
dapoussin
Les États vont se battre bec et ongles pour défendre leur monopole sur les monnaies, mais je pense qu’ils ont déjà perdu la guerre. Bitcoin et Ethereum (entre autres) ont largement prouvé leur utilité et leur valeur, c’est l’arme ultime pour redonner au peuple le contrôle de son argent.
k33ple4rn1ng
Internet, ce n’est que pour les pédophiles et en plus ça consomme autant d’électricité que le Danemark… ah non pardon, nous sommes en 2020… Bha vous remplacez Internet par Bitcoin et les pédophiles par des dealers, c’est le même discours… par les mêmes gens…
kroman
En espérant que ça provoque la fin du Bitcoin et toutes les cryptomonaies basées sur le proof of work. Il est temps de mettre fin à cet immense gaspillage énergétique !
k33ple4rn1ng
Bitcoin ne va pas sauver le monde. Mais ceux qui ont des Bitcoin vont plus facilement se protéger de la crise probable qui sera engendrée par l’impression massive d’argent que les banques centrales font depuis 2008 et qui s’est fort accélérée avec la crise liée au COVID19.<br /> L’alternative, c’est l’or (physique). Mais de plus en plus d’experts s’accordent à dire que le statut de valeur refuge de l’or se fait petit à petit manger par l’intérêt de la masse pour le Bitcoin.<br /> Je ne sais pas de quoi l’avenir est fait et je me trompe peut-être. Mais avec ma connaissance technique sur le Bitcoin, mes études d’économie, mon expérience professionnelle dans des institutions financières, mon expertise dans celui du paiement (essentiellement dans l’eCommerce) et les innovations technologiques liées, je ne vois pas comment Bitcoin pourrait échouer.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Spider-Man Miles Morales : la nouvelle mise à jour permet de jouer en 60 fps avec ray-tracing !
Profitez de 30% de réduction immédiate sur ces écouteurs Soundcore Life P2 sur Amazon
Promo sur la carte microSDXC SanDisk Extreme 256 Go en ce moment sur Amazon
Google : les requêtes les plus populaires en France en 2020
Pour Noël, RED by SFR lance une offre 100 Go à 14€/mois !
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Mini critique Truth Seekers (S01)
Mini critique The Mandalorian (S02E01)
Mini critique Moonbase 8 (S01E01)
Les meilleures séries d'anthologie
Haut de page