NVIDIA admet une limitation à 50 ips sur certains jeux pour les membres « prioritaires » de GeForce Now

14 novembre 2021 à 16h47
11

Une contrainte technique qui gagnerait toutefois à être davantage visible sur les offres d'abonnement.

NVIDIA n'est pas peu fier de la réussite de son système de cloud gaming GeForce Now. Le géant de la carte graphique est ainsi le seul à permettre le jeu – en streaming – dans une définition de 1 440p à 120 images par seconde depuis l'introduction de sa dernière formule baptisée « 3080 » .

Une douzaine de jeux « limités »

Sans surprise, le ticket d'entrée pour la formule « 3080 » est le plus élevé des trois disponibles : 99,99 euros pour une durée d'abonnement de six mois. Un chiffre à comparer aux 49,99 euros du semestre de la formule « Prioritaire » et à l'accès libre de la formule « Gratuite ».

La qualité d'image, la vitesse de l'animation, la longueur des sessions de jeu ou l'activation des fonctions RTX comptent parmi les éléments mis en avant par NVIDIA pour justifier une différence de « qualité de service » entre les trois offres. Jusqu'ici, rien que de très normal.

Là où les choses sont peut-être moins « normales », c'est que NVIDIA n'a pas été transparent sur un point. Suite aux remarques d'abonnés ayant pris contact avec le service technique de la marque, nos confrères de Videocardz ont mis en lumière une valeur dite « optimale » (OPS) par NVIDIA pour la vitesse d'animation de certains jeux.

NVIDIA n'a pas cherché à noyer le poisson et en réponse à ces questions, il explique :

« Pour nos membres Prioritaires, le rendu est fixé à 60, ou plus, sur la plupart des 1 100+ jeux que avons nous intégrés à ce jour. Il existe des exceptions qui, selon nous, ne fonctionnent pas bien à 60 ips sur les GPU utilisés par les abonnés Prioritaires. Pour ces jeux spécifiques, il n'est pas possible de débloquer l'OPS. Cela permet de garantir à tous les membres une expérience de jeu de qualité ».

Une limite qui ne concerne pas les membres « 3080 » et touche donc seulement les « Prioritaires ». Cela n'enlève rien à l'intérêt de la plateforme GeForce Now, il est simplement regrettable que des utilisateurs aient été contraints de demander des précisions pour que NVIDIA publie une liste précise des jeux concernés par ces limitations.

Source : Videocardz

Voir les 11 commentaires sur le site

Articles récents