La mémoire DDR3 bientôt plus abordable ?

28 janvier 2008 à 17h02
0
0118000000631372-photo-m-moire-crucial-kit-4go-ddr3-pc8500-cas7.jpg
Actuellement poussée principalement par Intel, la mémoire DDR3 reste bien plus chère que la mémoire DDR2, si bien que très peu de machines en sont dotées en standard, d'autant qu'au niveau performances il n'y a pas vraiment de quoi appâter le chaland...

Toutefois, comme aux prémices de la DDR2, Intel semble bien décidé à pousser jusqu'au bout la démocratisation de la DDR3. Par conséquent la firme de Santa-Clara, en partenariat avec les principaux fabricants de mémoire, va chercher à réduire cette année les prix de cette nouvelle génération de mémoire. A ce sujet, l'augmentation des volumes produits devrait normalement permettre de réduire l'écart de prix entre une barrette de DDR2 et une barrette de DDR3 à seulement 10% pendant le second semestre 2008 si tout va bien.

D'ici la fin 2008, la mémoire DDR3 pourrait donc commencer à prendre sérieusement son envol. Ainsi, d'après une étude récente, environ 30% des PC vendus pendant le quatrième trimestre 2008 devraient être équipés en DDR3. Reste qu'il faudra certainement attendre 2009/2010 avant que cette mémoire soit totalement démocratisée. Aux dernières nouvelles, AMD devrait commencer à adopter la DDR3 en 2009.
Modifié le 18/09/2018 à 15h11
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Le World Rally Championship adopte les carburants
Cookies walls : la bourse ou la vie (privée) ?
Comparatif des meilleurs casques gamer sans fil (2021)
La justice US fait pression sur Facebook pour ne jamais voir Instagram Kids
Test du Legion 5 Pro : la machine démentielle qui prouve que Lenovo a tout compris
L'UFC-Que Choisir lance une action en justice contre SFR et ses forfaits RED
Sennheiser annonce les écouteurs très haut de gamme IE900 : le dernier grand produit de la marque ?
Comparatif des meilleures dashcam (2021)
Xiaomi sortirait cette semaine des écouteurs à réduction de bruit active
Le bitcoin consommerait plus d’électricité que la Norvège, plus qu'un tiers de la France
Haut de page