Toshiba, AMD et IBM s'alllient autour du 32 nm

La course à l'infiniment petit requiert des ressources de plus en plus importantes, un gouffre financier qui conduit les différents acteurs de l'univers des semi-conducteurs à mutualiser leurs investissements pour plus d'efficacité. Sept d'entre eux viennent de se rassembler au sein de l'Alliance Partner afin de travailler conjointement au développement de puces gravées en 32 nanomètres qu'ils espèrent voir produites en masse à l'horizon 2010.

Au sein de cette alliance emmenée par , on retrouve des sociétés comme Toshiba, Samsung, Infineon, Freescale ou Chartered Semiconductor, ainsi que le fabricant de microprocesseurs AMD, qui voit sans doute dans cette entreprise commune le moyen de refaire une partie du retard accumulé sur son principal concurrent et numéro un du marché, Intel, qui de son côté court déjà vers le 32 nm après le lancement de ses premiers processeurs Penryn en 45 nm.

012C000000631464-photo-intel-penryn-45nm-le-wafer.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Apple annonce les AirTags, ses alternatives à Tile et aux SmartTag
Apple : l'iPad Pro passe au Mini-LED et se la joue M1
Apple : l'iMac fait peau neuve avec 7 nouvelles couleurs et intègre la puce M1
Apple TV 4K : une seconde génération qui s'accompagne d'une nouvelle télécommande
Discord ne sera finalement pas racheté par Microsoft
Keynote Apple : tout ce qu'il faut retenir de l'événement du 20 avril
L'Alliance FIDO dévoile une nouvelle norme pour sécuriser l'Internet des objets
Apple : comment suivre la Keynote en direct à partir de 19H ?
Notre sélection des meilleurs Hack'n slash en attendant Diablo IV (2021)
Forfait mobile : deux offres 5 Go à prix mini chez RED by SFR et B&You
Haut de page