Nintendo fait la chasse aux pirates sur DS

11 décembre 2007 à 14h34
0
00D2000000695100-photo-nintendo-ds-linker-ninja-pass.jpg
C'est par le biais d'un communiqué de presse que Nintendo vient de confirmer les poursuites judiciaires engagées sur l'ensemble du territoire français à l'encontre des magasins, grossistes et autres sites de vente en ligne. Ces poursuites concernent la détention, la distribution, et la commercialisation d'appareils permettant la copie de Jeux Vidéo, communément appelés « linkers ».

Nintendo en profite également pour préciser que des enquêtes, confiées à la Direction Centrale de la Police Judiciaire, sont en cours, tout en ajoutant que plusieurs milliers de produits ont déjà été saisis sur l'ensemble du territoire français. Enfin, dans le même communiqué de presse, on apprend que Nintendo, ses éditeurs et développeurs tiers auraient perdu en 2006, 700 millions d'euros. Qu'en penser alors, quand on sait que le chiffre d'affaires de Nintendo pour l'année fiscale 2006/2007 était de 966 milliards de yens (environs 5, 87 milliards d'euros) ?
Modifié le 20/09/2018 à 15h53
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Allongé et endormi
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Microsoft Flight Simulator dévoile son plan de vol pour les futurs développements
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
scroll top