Zone Alarm Antispyware gratuit pour une journée

Stéphane
14 novembre 2007 à 11h20
0
Avis aux amateurs de bons plans : l'éditeur Check Point lance une promotion plutôt intéressante puisqu'elle permet de bénéficier gratuitement de Zone Alarm Antispyware depuis le 13 novembre. Compte tenu du décalage horaire, l'offre prendra fin à 2 heures, dans la nuit du 14 au 15. Zone Alarm Anti Spyware inclut, en plus d'un antispyware, le pare-feu de la suite Zone Alarm. La licence est valable un an, et peut être installée sur un seul PC.

0190000000664420-photo-zone-alarm-antispyware-gratuit.jpg
Zone Alarm Antispyware, gratuit pour un jour


La justification de cette offre est assez originale puisque CheckPOInt profite du fameux « Patch Tuesday » de Microsoft, pour rappeler aux utilisateurs que malgré la publication régulière de correctifs pour Windows, de nouvelles failles sont sans cesse découvertes et exploitées. La protection supplémentaire d'un antispyware reste donc d'actualité, et c'est pourquoi l'éditeur, dans un élan de générosité, offre son logiciel à cette occasion. Pour profiter de cette offre, inscrivez vous via cette page. La version à télécharger est cependant en langue anglaise, et ne fonctionne pas avec Windows Vista. Rappelons également que d'autres antispywares gratuits sont disponibles sur notre , notamment Ad-Aware Antivirus Free, Spybot Search and Destroy ou Windows Defender.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Trump suspend les sanctions Obama quant à la consommation des véhicules automobiles
scroll top