Intel s'offre Havok et son moteur de rendu physique

0
00587313-photo-logo-havok.jpg
Dans un communiqué daté du 14 septembre, le numéro un mondial des microprocesseurs Intel annonce avoir signé un accord définitif d'acquisition de la société irlandaise Havok. Fondée en 1998, celle-ci se consacre au développement du moteur de rendu physique du même nom, dont les composantes Havok Physics et Havok FX sont utilisées dans des titres comme BioShock, Stranglehold, Halo 2, Half Life 2, Oblivion, Crackdown ou MotorStorm.

« Cette acquisition permettra aux développeurs spécialisés dans l'animation numérique et aux communautés de joueurs de profiter des capacités d'Intel en matière d'innovation et de sa position privilégiée dans le domaine de la création numérique », indique la firme de Santa Clara. Le montant de la transaction n'a pas été communiqué.

D'après David O'Meara, CEO de Havok, cette acquisition permettra à la société irlandaise de développer ses activités dans de nouvelles directions. Rappelons que si Havok s'est fait un nom dans le domaine du jeu vidéo, ses produits sont également utilisés dans le domaine de la modélisation 3D ainsi que dans l'animation numérique à destination du cinéma. Des films comme Matrix, Troie ou Charlie et la chocolaterie ont également bénéficié des outils fournis par Havok.

La firme vient par ailleurs tout juste d'annoncer la sortie prochaine de la version 5 de son moteur, à l'occasion de l'Austin Game Developers Conference, qui se tenait du 5 au 7 septembre dernier. Parmi diverses améliorations apportées à Havok Physics et Havok Animation, cette nouvelle mouture devrait introduire de nouvelles fonctionnalités au sein du récent Havok Behavior, un outil dédié au développement de l'intelligence artificielle. Terminons en évoquant ce qui semble dorénavant inévitable : le rachat par Intel d'Havok met vraisemblablement un terme aux solutions SLI Physics et Crossfire Physics de NVIDIA et AMD, des solutions qui n'ont d'ailleurs jamais quittées le stade expérimentale. On voit en effet mal Intel vendre une licence pour Havok FX aux fabricants de puces graphiques alors qu'il souhaite se servir d'Havok pour promouvoir ses puces multicoeurs.
Modifié le 20/09/2018 à 14h29
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

ugenGames : un YouTube du jeu vidéo
HTC regarde de près les derniers développements de Linux pour mobiles
Insolite : Google Earth utilisé par la police
Un formulaire pour le bêta test d'  Hellgate London
  Medal Of Honor : Airborne à l'heure du test
Quoi de neuf en jeux vidéo ce lundi ?
iPhone : désimlockage logiciel facilité et clavier AZERTY
Matrix Games dévoile  Napoleon In Italy
La sortie des disques Total HD bien incertaine
Le frag à sous sous avec  Kwari
Haut de page