Vers des disques durs fonctionnant au laser ?

Par Alexandre Laurent
le 04 juillet 2007 à 11h24
0
Le disque dur, parent pauvre de l'ordinateur moderne ? Si la capacité de stockage ne cesse d'augmenter, le disque dur souffre de temps d'accès et de vitesses de transfert modérés, qui conduisent par exemple à l'élaboration de technologies comme les Disques durs hybrides ou l'Intel Turbo Memory, dans lesquels la mémoire flash vient suppléer les carences de la traditionnelle tête de lecture. Une équipe de chercheurs hollandais vient de faire la démonstration d'une technologie qui permettrait de doper considérablement les performances de nos disques durs. Elle consiste à inscrire les données à la surface des plateaux du disque au moyen d'un rayon laser plutôt qu'avec une tête de lecture mécanique, et permettrait de multiplier par 100 les débits obtenus.

00FA000000489867-photo-disque-dur-samsung-spinpoint-t166-160-go-serial-ata-ii-7200-trs-mn-8mo-hd161hj.jpg
Un disque dur est composé de plateaux magnétiques, au-dessus desquels passe une tête de lecture traversée par un courant électrique capable de polariser leur surface selon deux états, le premier correspondant au 0 et le second au 1. L'idée de cette équipe hollandaise est donc de remplacer la tête de lecture et le courant électrique par un faisceau lumineux, ce qui implique de modifier la composition des plateaux magnétiques de façon à ce qu'ils puissent être polarisés par un flux lumineux. Aujourd'hui, cette technologie permettrait d'inscrire un bit toutes les 40 femtosecondes (soit 40 x 10-15 secondes), une vitesse 100 fois supérieure à celle des technologies actuelles.

Ce qui ne va pas sans poser un certain nombre de nouveaux problèmes. Actuellement, la section de ce rayon laser serait d'environ 5 microns (5 x 10-6 mètre), nettement supérieure à celle que permet d'obtenir cette bonne vieille tête de lecture. En outre, il semble encore difficile de miniaturiser l'émetteur d'un rayon laser de ce type de façon à le faire rentrer dans le châssis d'un disque dur traditionnel. Néanmoins, l'équipe qui planche sur ce projet estime que l'on pourrait voir un prototype fonctionnel d'ici une dizaine d'années.
Modifié le 18/09/2018 à 15h10
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Le RGPD a 1 an, l'heure de dresser un premier bilan
Mario Kart Tour : l'opus mobile dévoile une partie de son contenu via sa bêta
Test Kindle Paperwhite : la référence des liseuses, tout simplement
Android Pie débarque sur les OnePlus 3 et 3T
Qualcomm, condamné pour abus de position dominante, doit renégocier ses accords de licence
Le géant chinois ByteDance prévoit de lancer une application de streaming musical
L'Audi e-tron obtient 5 étoiles au test Euro NCAP
La dixième édition de la Paris Games Week ouvre sa billetterie avec une affiche inédite
Le Galaxy Home n'est pas encore sorti que Samsung prépare une version Mini
COMPUTEX 2019 : qu'attendre du plus grand salon mondial de l'informatique ?
scroll top