La FSF soutient le projet du jeu ' Ryzom ' libre

Vincent
15 décembre 2006 à 15h26
0
00FA000000371675-photo-the-ryzom-ring.jpg
Déjà évoqué dans nos colonnes il y a quelques semaines, l'arrivée d'un projet de MMORPG entièrement libre, basé sur le moteur du défunt Ryzom, refait parler de lui et pour cause : il vient de recevoir l'appui de la célèbre FSF (Free Software Foundation).

Afin de racheter l'intégralité du jeu pour le placer sous licence libre, la FSF a fait un don de 60 000 dollars US. Dans son communiqué, la fondation insiste sur le fait qu'un tel projet est très important pour la communauté des logiciels libres et qu'il pourrait donner naissance à un jeu MMORPG très complet, aux possibilités particulièrement nombreuses.

Avec la participation de la FSF, la cagnotte liée à la campagne « Free Ryzom » (Ryzom libre) pourrait rapidement dépasser le seuil des 200 000 euros. Dans un premier temps, les initiateurs du projet misaient sur un objectif de 100 000 euros. A noter que le projet prévoit également d'entretenir les serveurs utilisés pour la version du jeu actuellement en service.

Si le projet se concrétise, les abonnements mensuels liés à Ryzom seront investis pour développer le jeu et améliorer l'infrastructure réseau dédiée. N'importe quel internaute peut participer à la cagnotte via le site Ryzom.org. Le montant de la cagnotte finale, composée de l'argent collecté, sera annoncé d'ici le 19 décembre prochain. A partir de cette date, on devrait en savoir en ce qui concerne le futur de ce vaste projet.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
scroll top