BuzzMusic subventionne le baladeur pour vendre sa musique

0
Reprenant la recette des opérateurs GSM, BuzzMusic.fr propose de subventionner le baladeur pour mieux vendre son forfait de téléchargement musicaux.

Subventionner le hard pour vendre du soft ? Reprenant une recette généralisée par les opérateurs de téléphonie mobile, BuzzMusic.fr, filiale de Universal Music, lance une nouvelle formule combinant baladeur et forfait musical.

Disponible à partir du 13 novembre, l'offre s'appuiera d'une part sur N.E.O., un baladeur audio-vidéo compatible MP3, WMA ou Mpeg4 et conçu par MCA Technology et disposant d'une capacité de stockage de 1 Go. Ce baladeur permettra d'accéder d'autre part à BuzzMusic.fr, un kiosque de téléchargement sous technologie Windows Media disposant d'un catalogue de 50.000 titres.

Vendu 100 €, NEO permettra d'accéder pendant 6 mois au catalogue BuzzMusic et d'y télécharger des titres de manière illimitée. Au-delà, les internautes devront s'acquitter d'un forfait de 10 euros par mois pour continuer à bénéficier du service. En cas d'arrêt de l'abonnement, l'accès aux titres sera bloqué grâce aux technologies Windows Media DRM 10.

Avec BuzzMusic, Universal -qui édite également E-Compil- devrait ainsi être le premier "opérateur musical" en France, prenant de vitesse de quelques semaines la société MusicMe, qui propose toutefois une offre similaire en streaming. Aux Etats-Unis, les offres de téléchargements illimités sont également proposées depuis plus d'un an par Real Rhapsody, Music Unlimited ou encore Napster, qui revendique plus de 500.000 abonnés à ce service.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page