STMicroelectronics mise sur la convergence multimédia avec sa puce Orly

27 août 2012 à 16h43
0
En prévision de l'IFA puis de l'IBC, salon professionnel réservé aux acteurs de l'audiovisuel, STMicroelectronics a tenu aujourd'hui une conférence de presse pour faire le point sur ses dernières innovations en matière de convergence multimédia.

00F0000005373902-photo-logo-stmicroelectronics.jpg

Premier fabricant européen de semiconducteurs, cette société d'origine française fabrique pour rappel toutes sortes de composants équipant des millions d'appareils écoulés chaque année.

Alors qu'on attend 50 milliards d'appareils connectés en circulation en 2020, soit 6,58 par terrien, elle mise tout particulièrement sur la convergence multimédia, cette tendance amenant différents types d'appareils (smartphones, ordinateurs et téléviseurs notamment) à remplir sensiblement les mêmes fonctionnalités (lecture audio/vidéo, navigation sur Internet, jeu vidéo, etc.).

ST Orly

À cet effet, elle commercialise depuis peu une nouvelle génération de système sur puce, baptisée « ST Orly ». Ce System on Chip (SoC) offre de nouvelles possibilités à ses clients, les fabricants d'équipements audiovisuels et opérateurs, qui se chargent de les concrétiser auprès des particuliers.

Le SoC ST Orly présente la particularité d'assurer le décodage simultané de quatre flux vidéo Full HD 1080p à 30 i/s, non pas pour les afficher ensemble à l'écran, mais pour les retransmettre à d'autres équipements, tels que des tablettes ou des smartphones, le cas échéant après un transcodage, cette fois en 720p à 30 i/s.

Cette puce abrite un CPU double cœur ARM Cortex-A9 cadencé jusqu'à 1,2 GHz et un GPU ARM Mali-400 à quatre unités de calcul. Face à l'architecture x86 d'Intel et à l'architecture MIPS de Broadcom, STMicroelectronics se targue ainsi de pouvoir exécuter les versions natives d'Android et de ses applications. Sur le plan de l'énergie enfin, ST est encore le seul à fabriquer en 32 nm, et il s'apprête même à passer au 28 nm.

Cette puce équipe et équipera donc des box et décodeurs multi-services pouvant offrir des fonctionnalités de stockage, de serveur multimédia ou encore de centrale « smart home » (domotique).

00F0000005373916-photo-mise-en-situation-st-orly.jpg
000000F005373918-photo-mise-en-situation-st-orly.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Samsung dévoile un écran carré et un écran transparent pour les professionnels
Ressources humaines : IBM rachète Kenexa
AOC e2752Vq : un moniteur polyvalent de 27 pouces
Free obtient 200 millions d’euros de prêt pour la fibre optique
Sony arrête la production de lecteurs optiques pour l'informatique
Après TSMC, Samsung prend 3% du capital de ASML
Selon la FCC, 6% des Américains n'ont pas accès au haut débit
Samsung dévoile le Galaxy Player 5.8
La stagnation des PC affecterait le marché des semi-conducteurs
AMD : baisse de prix pour les processeurs et arrivée d'un FX-4130
Haut de page