Pixmania.com veut séduire un million de clients d'ici 2005

05 février 2004 à 00h00
0
Le modèle du "click and mortar" affiche sa réussite. Réunissant au cœur de Paris près de trois cent partenaires commerciaux dont de grandes marques du monde de la photographie, le groupe Fotovista, présidé par les frères Steve et Jean-Emile Rosenblum, a fait état de sa progression fulgurante des derniers mois et a dévoilé ses objectifs pour la prochaine année.

Crée en 1970 par Pierre et Jean-Claude Rosenblum, le groupe fotovista était encore, il y a quelques années, un studio photo relativement classique spécialisé dans la photo scolaire (Studio National) ou la photo en maternité (primaphot). Mais tout s'accélère en 2000 avec la création de Pixmania.com par Steve et Jean-Emile Rosenblum, les deux fils de Jean-Claude, qui reprennent dans la foulée le groupe familial grâce au soutient du fonds LMBO Finance.

Groupe "click and mortar" -pour reprendre une terminologie en vogue en 2000- Fotovista allie ainsi la modernité de Pixmania.com (le clic) et d'enseignes traditionnels (le mortier) comme Studio National, Primaphot mais également du grossiste Japan Diffusion et de l'enseigne FOCI, deux société en difficulté rachetées en 2000 et 2001.

A peine trois ans après ces grandes manœuvres, le groupe fotovista affiche un dynamisme surprenant dans un pays soi-disant en crise. La centrale d'achat et le pôle distribution sont en forte croissance (300 franchisés FOCI en 2003 contre 44 en 2000 !) et le groupe affiche désormais un chiffre d'affaires de 253 millions d'euros , en hausse de près de 45% en un an, et indique être rentable même si il ne communique pas d'information précise sur sa profitabilité.

Même si Albert Gérablie et Gilles Lefort, respectivement en charge de Japan Diffusion et Foci affichent des performances remarquables pour leurs divisions, la véritable pépite du groupe est sans conteste pixmania.com, un cybermarchand spécialisé dans la photo numérique directement sous la responsabilité de Jean-Emile Rosenblum. Longtemps absent du terrain médiatique, Pixmania.com a néanmoins réussi à s'imposer dans le paysage hyper concurrentiel de la vente d'appareils photos numériques sur le net, générant un chiffre d'affaire de 115 M€ en 2003 et affichant sans complexe un objectif de 1 million de clients et de 300 M€ de CA pour le prochain exercice !

Profitant de la centrale d'achat commune au groupe, le site de commerce électronique a réussi à s'imposer sur son segment en pratiquant des tarifs discount tout en bâtissant un puissant outil industriel, combinant un site web multilingue, une plate-forme de distribution transfrontalière d'une capacité de 20.000 colis par jour et un centre d'appels d'une soixantaine de personnes.

Défiant ouvertement des géants mondiaux comme , eBay ou Amazon, Pixmania.com considère l'Europe comme un marché domestique et devrait compter 20 sites web nationaux avant la fin de l'année, gérant toute la logistique depuis la France. Revendiquant la première place pour la vente de produits électroniques devant la Fnac, Pixmania.com élargit en outre son offre de produits aux services de développement et à tous les produits électroniques : téléphonie, audiovisuel, informatique. Société reconnue pour la compétitivité de ses tarifs, Pixmania devrait désormais mettre l'accent sur le terrain des services avec des fiches descriptives en 3D, du télé-achat en vidéo, des fiches de formation, l'installation à domicile ou encore le lancement d'une carte de fidélité dénommée VIPix.

Respectivement diplômés d'une université canadienne et de l'ISG, Steve (30 ans) et Jean-Emile Rosenblum (26 ans) surprennent par leur ambition et tranchent singulièrement avec le classicisme de leurs collaborateurs, visiblement d'une autre époque. Dans leur panthéon personnel, les deux frères citent ainsi Jeff Bezos (amazon.com) comme modèle pour sa gestion du temps, Jack Welsh (General Electric) pour son modèle de management des hommes, Linus Torvalds (Co-inventeur de Linux) pour sa culture du changement, Roland Moereno (inventeur de la carte à puce) pour sa culture de l'innovation, Bill GATES (Microsoft) pour sa vision stratégique, Meg Whitman (eBay) pour sa vision globalisée et Richard Branson pour son statut de "coach". Le "OO" Spirit est de retour.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

UMTS et WiFi gratuit pour Mardi
Photos du Nokia 6600
L’ACSEL observe une hausse de 56% du commerce électronique
Comme progresse l’e-administration européenne ?
Yahoo ne veut pas que loi française régisse Internet !
<b>Joyeux Noël</b>
L’ACSEL observe une hausse de 56% du commerce électronique
UMTS et WiFi gratuit pour Mardi
Photos du Nokia 6600
SFR sauve les résultats de Vivendi Universal
Haut de page