Nintendo s'en sort grâce à la Game Boy Advance (GBA)

0
Face à la concurrence acharnée de Sony (PS2) et de Microsoft (Xbox), la croissance des ventes de la console GameCube de Nintendo a tendance à ralentir.

Le fabricant japonais de Jeux Vidéo aurait vendu quelques 80 000 consoles de salon à travers le monde au cours du 1er trimestre de son exercice fiscal, d'avril à juin 2003, contre 3,24 millions de consoles de poche ("hand-held machines") Game Boy Advance (GBA).

Si Nintendo a réalisé un bénéfice net de 11,45 milliards de yens (95 millions de dollars) sur trois mois, c'est largement grâce au lancement réussi de la nouvelle GBA SP en février dernier.

La direction du fabricant kyotoïte a également précisé lors d'une conférence de presse, que ce résultat avait été "gonflé par un gain ponctuel de 7,6 milliards de yens sur ses actifs en euros", du fait de la dépréciation du la monnaie nipponne.

Quant au bénéfice d'exploitation, il s'affiche à 7,25 milliards de yens. Autre élément de satisfaction pour Nintendo, son chiffre d'affaires. Celui-ci a augmenté de 5% par rapport à l'an passé (avril-juin 2002), pour atteindre 83,82 milliards de yens fin juin 2003.

Pour son exercice 2003/2004, Nintendo a réaffirmé vouloir vendre 20 millions de GBA et 6 millions de GameCube dans le monde. Le fabricant espère générer un résultat net annuel de 65 milliards de yens.

Il faudra attendre les fêtes de fin d'année, période à laquelle Nintendo réalise près de 70% de ses bénéfices du second semestre, pour savoir si ces prévisions restent réalistes.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page