Microsoft et la FTC signent un accord à l’amiable sur Passport

Par
Le 12 août 2002
 0

Microsoft accepte de soumettre son système d’authentification, Passport, à la surveillance des autorités américaines pendant 20 ans.

La FTC (Federal Trade Commission - commission fédérale américaine du commerce) a conclu la semaine dernière un accord à l'amiable avec Microsoft dans le cadre d'une enquête ouverte sur le système d'authentification de l'éditeur "MS Passport".

Intégré depuis l'an dernier à sa propre plate-forme de services web .NET, le logiciel d'authentification développé par Microsoft est destiné à faciliter la navigation sur le web et l'achat électronique.

Ce système offre la possibilité aux sites partenaires de MS de consulter les informations personnelles de l'internaute, et permet à l'utilisateur de ne pas réintroduire ces informations à chaque visite.

Pour ce faire, l'identité et les coordonnées bancaires de l'internaute sont sauvegardées une fois pour toute sur les serveurs Microsoft. Ce point a fait couler beaucoup d'encre aux Etats-Unis et en Europe :

Il y a plus d'un an, en juillet 2001, différentes organisations de défense des consommateurs déposaient plainte auprès de la FTC contre Microsoft pour pratiques commerciales mensongères et atteinte à la vie privée.

Après plusieurs mois d'échanges entre les deux structures, la FTC a finalement choisi de négocier un accord stricte avec Microsoft.

"La protection des données concernant la vie privée et les promesses en matière de sécurité doivent être tenues", soulignait Thimothy MURIS, Président de la FTC, lors d'une conférence de presse jeudi.

La FTC a obtenu du numéro un mondial du logiciel qu'il présente de façon "réaliste", et non "trompeuse", les fonctionnalités de Passport, qu'il sécurise le système, et enfin qu'il le soumette à la surveillance gouvernementale pendant 20 ans.

La FTC a par ailleurs signalé qu'elle allait tenir informer Bruxelles des détails de l'accord.

En mai dernier, la Commission européenne avait elle-même annoncé qu'elle enquêtait sur la compatibilité du système d'authentification de Microsoft avec la législation européenne sur la protection des données...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top