10 millions d'euros pour SmartJog

22 juillet 2002 à 00h00
0
Une nouvelle génération d'entreprise profite du développement du haut-débit. Spécialisée dans la télédistribution de programmes audiovisuels, la jeune pousse SmartJog, un spin-off de GlobeCast, une filiale de , annonce une levée de fonds de 10 millions d'euros auprès d'Arts Alliance, Net Partners, T-Source, Techfound Capital Europe et France Telecom Technologies Investissements.

SmartJog a développé une sorte de place de marché BtoB pour les programmes de télévision et entend rassembler distributeurs et diffuseurs sur sa plate-forme. La société entend fournir une gamme complète de services aussi bien aux distributeurs qu'aux diffuseurs en mettant l'accent sur la sécurité, une logistique simplifiée et une interface de consultation des programmes plus ergonomique. Une fois choisis par les chaînes de télévision, les programmes sont envoyés par satellite.

"La distribution de programmes audiovisuels est à la veille de grands bouleversements. Alors que la technologie permet aux distributeurs et aux diffuseurs de stocker des données en format numérique, à ce jour la livraison des programmes s'effectue encore via un support physique (cassette vidéo) lent et onéreux." précise Julien Seligmann, Directeur Général de SmartJog. " Grâce à SmartJog, les distributeurs pourront, directement à partir de leurs PC, envoyer leurs programmes audiovisuels à leurs clients diffuseurs et ce de manière totalement sécurisée et interactive ».

"SmartJog s'est entouré d'une équipe performante et d'un groupe d'investisseurs solides afin de conquérir ce nouveau marché. En effet, il existe une réelle demande pour la livraison de programmes avec un accès simplifié et à un meilleur rapport qualité/prix. SmartJog apporte une solution numérique compétitive qui met fin à l'envoi par courrier des bandes vidéo tout en assurant les standards de sécurité les plus performants" déclare Laurent Laffy, Associé chez Arts Alliance et Directeur de SmartJog. « Le chiffre d'affaires de la distribution de programmes a dépassé les 20 milliards de dollars en 2001, dont plusieurs milliards ont été consacrés à la duplication, la promotion et la livraison de bandes vidéo".

En attendant le développement éventuel de la vidéo à la demande pour les particuliers, les professionnels disposeront en tout cas d'une plate-forme de distribution ou d'achat pour les programmes audiovisuels.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Ask Jeeves remplace Overture par Google
e-procurement : CPGmarket veut séduire les industriels italiens
Creation-lr.com référence les aides à la création d'entreprises languedociennes
i2 ouvre un centre technique et renforce son service clients
Sesam.TV transforme la télévision en jukebox multimédia
Ask Jeeves remplace Overture par Google
e-procurement : CPGmarket veut séduire les industriels italiens
Creation-lr.com référence les aides à la création d'entreprises languedociennes
i2 ouvre un centre technique et renforce son service clients
Sesam.TV transforme la télévision en jukebox multimédia
Haut de page