Flipside Europe souffle sa première bougie

20 septembre 2018 à 15h39
0
Après le rachat d'Uproar, Flipside Europe, propriété de VUNet, a su prendre une place dominante sur le marché du jeu en ligne. Reste à monétiser l'audience.

Fin 2000, le géant de la communication Vivendi Universal lançait Flipside Europe, filiale de Flipside Inc, avec une phase de lancement dédiée au recrutement et à la fidélisation des internautes, puis rachetait au printemps 2001, Uproar, société leader du divertissement interactif sur les marchés anglo-saxons pour la somme de 140 millions de dollars.

L'entreprise est alors entrée dans une période de consolidation de ses acquis avec la nomination en juin 2001 à la direction générale de Flipside Europe, de Dominique Cor, ex directeur général de Sega France.

En juillet dernier, les équipes techniques de Flipside Europe ont rejoint celles d'Uproar, basées à Budapest en Hongrie.

La nouvelle entité, placée alors sous la division Vivendi Universal Net, a ainsi acquis une expertise du jeu en ligne basée sur une importante veille technologique, notamment sur les contenus multi plates-formes.

Début décembre, Flipside Europe a lancé le site Wordox.fr. Pour Sébastien Olier, responsable marketing de Flipside France, «les joueurs de Wordox forment une communauté très soudée, il était important de leur offrir cet espace privilégié».

Avec des sites en France, en Grande-Bretagne et en Allemagne, Flipside Europe, basé à Paris, vient de dépasser le million de membres en Europe, générant 26 millions de pages vues par mois, indique la société. Les équipes travaillent sur des portails pan européens sous les marques Flipside, Virtual Vegas et Uproar (uniquement en Grande-Bretagne).

En France, Flipside revendique une communauté d'environ 500 000 membres et a enregistré en novembre 9 millions de pages vues. Les visiteurs y passent en moyenne par visite 25 minutes (source Cybermétrie, novembre 2001). Parmi les spécificités de l'audience de Flipside.fr, les femmes sont sur-représentées. Elles représentent 43 % des membres, alors que la moyenne nationale des internautes féminines est de 36 % (source Jupiter MMXI septembre 2001). Par ailleurs, le trafic est généré majoritairement par les jeux multi-joueurs.

Actuellement, Flipside indique que ses équipes travaillent sur la nouvelle version des sites pan européens qui devrait être lancée au printemps 2002.

Mais si le succès semble être au rendez vous coté fréquentation, reste à monétiser cette audience et l'année 2002 devrait surtout marquer l'évolution vers un modèle payant (« pay per play », abonnements...) pour atteindre la rentabilité en Europe.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Certplus va certifier les documents en PDF d’Adobe
NETg ajoute le MBA de Cardean University à son offre e-learning
Sun Microsystems présente sa nouvelle plate-forme e-learning 'globale'
Un patch pour Outlook Express 5.5/6.0
Bruxelles va lancer un programme e-learning pour
Tomb Raider Chronicles: La soluce complète
Napster payant : les tarifs
<b>Taxe sur les CD Vierges fixée à 4 Francs</b>
CPU Stability Test
Certains modèles Nokia pourraient être endommagés par des SMS
Haut de page