Le site de jouets Abcool coule !

0
Le site de Jouets Abcool va mettre la clé sous la porte début mars. Après la fermeture du site américain eToys, c'est au tour du site français Abcool d'annoncer sa fin.

Le site de jeux et jouets Abcool, lancé en novembre 1999, va cesser ses activités début mars, faute d'avoir réussi à lever les capitaux suffisants pour son second tour de table, a indiqué François Benveniste, Pdg fondateur de la société. Avec un chiffre d'affaires de 3,5 millions de francs en 2000, Abcool est assez loin des objectifs qu'il s'était fixés soit 10 MF. Cependant, le patron d'Abcool, revendique la place de numéro un des sites de ventes de jouets devant ses concurrents. « L'interruption de l'activité d'AbCool est le résultat de la morosité des marchés financiers. Elle est aussi le reflet du décollage plus lent que prévu de la vente de jouets sur Internet », analyse M. Benveniste. A la recherche de 50 MF, les investisseurs d'origine, Partech Europe, Galileo Partners ou encore Apollo Invest qui soutenaient le site depuis sa création, n'ont pas donné suite. A partir du lundi 5 mars, les ventes seront arrêtées mais le serveur continuera à fonctionner jusqu'à la fin du mois, pour assurer le suivi auprès des clients. Et d'ailleurs, on peut se demander si l'effort de communication de grande ampleur réalisé envers les différents médias, annonçant la cessation des activités d'Abcool ne cacherait pas un dernier espoir du PDG pour trouver des fonds ou un éventuel repreneur... Bonne stratégie ?
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Alliance entre  Kiwee et Capcom
La filiale suisse de World Online licencie tout son personnel
Mauvaises nouvelles pour les valeurs Télécoms
Alliance entre  Kiwee et Capcom
Quand la mort rime avec le commerce électronique….
Alliance entre  Kiwee et Capcom
La filiale suisse de World Online licencie tout son personnel
Mauvaises nouvelles pour les valeurs Télécoms
Alliance entre  Kiwee et Capcom
Quand la mort rime avec le commerce électronique….
Haut de page