Nouvelles de Counter Strike

Par Kalyst
le 21 septembre 2001
 0
Suite aux problèmes de l'absence des nouvelles cartes de la version retail de Counter Strike 1.0.0.3, nous avons demandé à Eric Smith de Valve Software ce qu'il en était.
Celui-ci nous a répondu qu'aucune version localisée de Counter Strike ne contient ces nouvelles maps. Il ne s'agit donc pas d'un oubli.

Celui-ci nous a également précisé qu'un patch devrait sortir soit aujourd'hui soit dans les jours qui viennent pour les possesseurs de cartes ATI afin de supprimer les nombreux messages d'erreur de type "overflow" auxquels ils sont confrontés lorsqu'ils jouent en mode OpenGL. Solution dans l'attente : jouer en Direct3D.

Enfin l'excellent site Vossey.com propose déja son patch de traduction en français de Counter Strike 1.3. Ca se passe ici
Modifié le 20/09/2018 à 15h32
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Des satellites bientôt mis en orbite pour identifier les plus gros pollueurs de la planète
Informatique quantique : où en est-on ?
Test Huawei P30 Pro : le nouveau champion de la photographie
Google Chrome : un mode Lecture pourrait bientôt être déployé
Redécouvrez l'intérieur de la cathédrale Notre-Dame grâce à la réalité virtuelle
BlackBerry Messenger (BBM) va fermer ses portes le 31 mai prochain
Salon de Shanghai - Lotus Type 130, l'hypercar qui pourrait faire renaître la marque
Google dévoile son premier assistant connecté pour la voiture : Anker Roav Bolt
Des chercheurs pensent que les voitures volantes permettront de sauver l’environnement
Les vélos électriques ont vu leurs ventes augmenter de 21% en 2018
Rage 2 ne sera pas un jeu service, mais aura droit à du contenu additionnel gratuit
Luke Wood, CEO de Beats : « Le Powerbeats Pro est le premier produit totalement conçu avec Apple »
Un Huawei Mate 20 X compatible 5G apparaît sur Internet
La NASA a découvert le tout premier type de molécule à avoir existé dans l'Univers
Facebook bannit plusieurs grands groupes britanniques d'extrême droite de son réseau social
scroll top