Microïds, le renouveau

05 septembre 2001 à 17h44
0
Depuis quelques il faut bien avouer que le français de faisait plus beaucoup parler de lui et seul le déjà ancien l'Amerzone avait de quoi ravir les fans. Cette période de vaches maigres semble toutefois bien révolue et Microïds s'est lancé dans une politique d'édition qui risque bien de porter ses fruits.

0096000000000927-photo-master-rallye.jpg
Les écossais de Steel Monkeys sont actuellement en train de mettre la dernière main à un jeu de rallye plutôt convaincant. Master Rallye ne se veut pas un concurrent de se qui se fait actuellement, puisqu'il privilégie nettement l'aspect simulation sur le côté arcade. N'en déduisez cependant pas qu'il ne sera jouable que par les fous furieux de la simulation automobile, en effet ses nombreux modes de jeux permettront d'arriver petit à petit (au moyen de sortes de "permis") aux catégories les plus ardues.

Le joueur sera invité participer à différentes courses et surtout au Master Rallye (anciennement Paris-Pékin) dont il a la licence officiel. Cette licence permet bien sûr de faire figurer la course mais aussi la plupart des vrais tracés et l'ensemble des véhicules engagés (pour l'instant manque seulement Land Rover, mais rien n'est définitif).

0096000000000926-photo-master-rallye.jpg
La qualité graphique tout à fait correcte est encore à travailler mais l'un des points forts du jeu (son moteur physique) est déjà bien en place. Il nous a d'ailleurs été possible de juger des réactions et du comportement des véhicules : si pour l'instant certains on encore tendance à chasser de l'arrière, il n'en reste pas moins que l'ensemble est déjà très convaincant.

Les sensations éprouvées sont très bonnes même s'il faudra certainement quelques courses pour bien s'adapter. En dehors de ça le jeu proposera tout ce qu'il est classique de retrouver : jeu multijoueurs (jusqu'à 16), courses uniques, mode ghost... Master Rallye est prévu pour le mois de novembre, à vos volants !


0096000000000933-photo-druuna.jpg
A côté de la borne "rallye" on pouvait assister à la démo de Druuna, qui dispose d'une réalisation graphique et sonore vraiment réussies. L'atmosphère générale un peu glauque est d'ailleurs bien rendue mais en dehors de cela hélas, il me semble que le jeu soit un peu trop "classique" et que l'aventure n'intéresse finalement que les amateurs d'un genre en définitive assez proche des Resident Evil.

Prévu pour le mois de septembre Druuna ne devrait vraiment pas tarder... De quoi se faire rapidement une idée et vérifier si nos soupçons se sont révélés exacts.


Pas loin également il était possible de se faire une idée de ce que doit être un jeu de tennis PC selon Microïds. Immédiatement on pense au complètement raté Roland Garros qui ne fait que régresser à chaque nouvelle version et on espère que Microïds aura su mieux faire.

0096000000000936-photo-tennis-masters-series.jpg
Dès que l'on a la manette en main, on se rend compte que le jeu est très différent d'un Virtua Tennis par exemple. Différent oui mais loin d'être mauvais ! En fait il semble beaucoup plus proche d'un bon vieux Great Courts 2 et nous a pour le moment complètement convaincu.

La pré-version que nous avons eu entre les mains ne nous a cependant pas permis de tester toutes les fonctionnalités du jeu bien que celles-ci soient vraiment alléchantes en particulier le mode réseau (jusqu'à 4 joueurs en LAN). Ce Tennis Master Series est lui-aussi prévu pour le mois de novembre et nous sommes impatient de pouvoir nous y essayer.


0096000000049987-photo-d-veloppeur-warrior-kings.jpg
Enfin, un autre développeur indépendant, Black Cactus a signé avec Microïds pour la diffusion de son jeu Warrior Kings. Bien qu'il semble n'être qu'une redite en 3D d'un bon vieux jeu de stratégie temps réel, il ne faut pas s'arrêter à ce constat. Ce serait une grave erreur tant le titre est absolument incroyable ! Il s'agit en fait d'un savant mélange d'Age Of Kings et de Shogun : Total War, qui donne l'impression d'avoir réussi à combiner le meilleur de chacun sans en avoir le moindre des défauts.

Le début d'une partie se fait toujours par la construction d'une base avec quelques batiments. Mais ici contrairement aux autres jeux, cela se fait de manière plutôt réaliste : la base est une ville entourée de fortifications et qui reçoit sa nourriture de villages voisins. Ces derniers n'ont évidemment pas de protection et il sera nécessaire de veiller au grain sous peine de ne plus en avoir pour sa ville ;)

0096000000000919-photo-warrior-kings.jpg
La construction des unités se fait de manière classique même si le rythme de production est plus proche d'un Cossacks que d'un Age Of Kings, il faut dire que les batailles y sont nettement plus conséquentes. Ces dernières se rapprochent de ce qu'on peut trouver dans Shogun : Total War et enfin on peut dire qu'il existe un "wargame" digne de ce nom sur PC... Pas trop tôt ! Par "wargame" entendez une véritable simulation militaire, où la position des troupes sur le champs de bataille est cruciale (des arches sur une butte font très très mal), où l'utilisation d'unités complémentaires est indispensable et où la gestion du moral, de l'expérience est susceptible de renverser n'importe quelle situation.

0096000000000921-photo-warrior-kings.jpg
Tout ces éléments sont donc à prendre en compte pour l'emporter lors d'un affrontement, mais tout est mis en place de manière suffisamment simple pour ne pas rebuter le débutant. Reste à savoir (nous n'avons pu en juger) si le niveau de difficulté proposé par l'ordinateur sera équilibré.

Le jeu multijoueur devrait permettre des oppositions véritablement épiques jusqu'à 8 joueurs, tous avec la seule et unique "race" disponible au début. Cet unique peuple peut paraître comme un défaut mais en fait c'est un moyen de rendre le jeu parfaitement équitable. En fait au moyen des découvertes technologiques ce sont les joueurs qui vont personnaliser leur peuple et en faire soit une bonne, une neutre ou une mauvaise civilisation.

Ce titre qui pourrait bien créer la surprise de cette fin d'année (il nous a vraiment impressionné) ne devrait pas sortir avant la fin du mois de novembre.
Modifié le 20/09/2018 à 15h32
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Clubic évolue (en douceur)
Allongé et endormi
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Microsoft Flight Simulator dévoile son plan de vol pour les futurs développements
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
scroll top