VIA prépare un contrôleur USB 3.0, le VL810

Alexandre Laurent
04 janvier 2010 à 15h38
0
Bien que les premiers périphériques compatibles soient déjà disponibles dans le commerce, sous forme de disques durs externes principalement, l'USB 3.0 est pour l'instant encore loin d'une véritable démocratisation, notamment parce que les principaux fabricants de chipsets n'ont pas encore décidé de l'intégrer en standard à leurs plateformes fixes ou mobiles. Chez Intel par exemple, il se murmure que l'USB 3.0 pourrait ne pas être généralisé avant 2011 : voilà qui ouvre à des tiers un boulevard pour adresser les besoins des premiers consommateurs attirés par les 5 Gb/s promis par l'USB 3.0.

Le taïwanais VIA ne s'est pas fait prier : à l'occasion du CES de Las Vegas qui ouvre ses portes cette semaine, il annonce l'introduction prochaine du VL810, son premier contrôleur compatible avec l'USB « SuperSpeed » 3.0, que l'on pourra associer à quatre connecteurs. L'ensemble est rétrocompatible avec les précédentes versions de l'USB (1.1 et 2.0). Puce tout en un, gravée en 80 nanomètres, le VL810 sera prochainement disponible à un tarif encore non communiqué, qui représentera logiquement un surcoût non négligeable pour les fabricants qui décideront d'en équiper leurs produits. Reste à voir si ces derniers joueront le jeu de l'USB 3.0 ou choisiront de s'en tenir aux actuels USB 2.0 ou eSATA.

000000B402708616-photo-vl810-usb-3-0-via.jpg
000000BE02708614-photo-vl810-usb-3-0-via.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
scroll top