Pas de démocratisation de l'USB 3.0 avant 2011 ?

Par
Le 26 octobre 2009
 0
00a0000001959626-photo-usb-3-0-d-mo-2.jpg
Bien que différents produits USB 3.0 aient déjà été annoncés, la nouvelle révision de cette interface pourrait bien ne pas véritablement décoller avant 2011, estime un représentant d'un grand fabricant de PC, interrogé par EETimes sous couvert d'anonymat. En cause : la désaffection temporaire d'Intel pour l'USB 3.0.

Selon cette source, le fondeur aurait en effet décidé de ne pas passer à l'USB 3.0 dans ses chipsets grand public avant 2011. Faute de ce soutien, l'USB SuperSpeed et ses débits théoriques de l'ordre de 5 Gb/s pourraient bien rester cantonnés, tout au long de 2010, à quelques rares machines et cartes mères haut de gamme.

Faute de chipsets intégrant l'USB 3.0 en standard, les fabricants sont en effet contraints de se tourner vers des solutions externes, telles que le contrôleur commercialisé depuis quelques mois par NEC. L'alternative existe donc mais elle se révèle plus couteuse, et d'un intérêt somme toute limité pour l'instant, dans la mesure ou d'autres interfaces telles que l'eSATA permettent de pallier les lacunes de l'USB 2.0.

Qu'en déduire ? Du côté des fabricants de semiconducteurs tels qu'Intel ou AMD, on attend vraisemblablement que l'industrie soit prête à embrasser largement cette nouvelle norme avant de la généraliser. Problème : les fabricants voient les choses du même oeil, et préfèrent attendre que les grands noms du processeur et du chipset en généralisent l'usage avant d'implémenter l'USB 3.0 dans leurs produits. « Il est difficile de s'engager derrière une technologie émergente comme celle-ci lorsque les principaux fournisseurs de silicium n'en font pas une priorité », commente la source d'EETimes. Qui de l'oeuf ou de la poule arrivera le premier ?

Interrogé par nos soins, Intel France n'infirme ni ne confirme cette information, se contentant d'admettre qu'il est plausible que la démocratisation de l'USB 3.0 ne se fasse que de façon progressive, en partant du haut de gamme vers les produits de consommation courante.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top