Concurrence : Intel à nouveau dans la ligne de mire

Alexandre Laurent
17 décembre 2009 à 15h58
0
00B4000000589738-photo-logo-intel.jpg
Alors qu'Intel vient de conclure un accord avec AMD visant à solder leurs différends juridiques, la Federal Trade Commission américaine annonce l'ouverture d'une nouvelle procédure visant à faire condamner les pratiques anticoncurrentielles du numéro un mondial des semiconducteurs. Dans sa plainte, la FTC accuse Intel d'avoir délibérément entravé les efforts de ses concurrents sur le marché des microprocesseurs, usant de « menaces » et de « récompenses » abusives auprès des fabricants d'ordinateurs, de façon à que ces derniers délaissent les produits concurrents.

La FTC ne s'arrête toutefois pas à ces accusations déjà avancées dans le cadre de l'affaire opposant Intel à AMD. Elle ajoute qu'Intel pourrait avoir délibérément et secrètement optimisé le fonctionnement de ses compilateurs, de façon à pouvoir affirmer que certains logiciels fonctionnaient plus efficacement sur ses propres processeurs. Enfin, elle estime que les pratiques d'Intel sont susceptibles d'avoir eu un impact non négligeable sur le marché des puces graphiques (GPU).

« Intel s'est engagé dans une campagne délibérée pour paralyser les menaces concurrentielles visant son monopole », a déclaré mercredi dans un communiqué Richard A. Feinstein, directeur du Bureau de la concurrence au sein de la FTC. « Il n'a fait aucun cas des principes d'équité et des lois protégeant une concurrence basée sur le mérite. L'action de la commission cherche à obtenir compensation pour les dommages infligés à la concurrence et, par extension, au consommateur américain ».

Dans un communiqué, Intel a formellement nié mercredi matin les faits qui lui sont reprochés. « Intel s'est battu loyalement, dans le respect de la loi, et ses actes ont profité au consommateur », riposte le fondeur. « Le dossier de la FTC est mal orienté. Il est en grande partie construit sur des plaintes ajoutées à la dernière minute, sur lesquelles elle n'a pas encore enquêté. De plus, il ne repose pas sur le droit existant, mais est plutôt destiné à servir la mise en place de nouvelles règles visant à encadrer la conduite des affaires », affirme-t-il encore.

Intel attaqué sur le terrain des GPU

Ces « plaintes ajoutées à la dernière minute » pourraient bien avoir été motivées par Nvidia, approché par la FTC début décembre. Par ces mots, Intel désigne vraisemblablement les accusations relatives à des pratiques anticoncurrentielles portant sur le marché des puces graphiques, qui jusqu'ici n'avait jamais été concerné par les différentes affaires engagées à son encontre.

La FTC accuse notamment Intel d'avoir profité de son quasi-monopole sur le marché des processeurs pour évincer ses concurrents du marché des chipsets et des cartes graphiques. Sont notamment reprises les allégations de Nvidia, dont le PDG, Jen-Hsun Huang, a à de nombreuses reprises dénoncé l'augmentation de tarifs appliquée aux processeurs Atom lorsqu'un fabricant cherche à les acquérir sans le chipset Intel associé.
Modifié le 18/09/2018 à 14h42
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top