Bethesda repousse la sortie de Brink en vidéo

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
02 décembre 2009 à 15h41
0
En développement dans les locaux de Splash Damage, Brink est sans doute l'un des FPS multijoueurs les plus ambitieux et prometteur du moment. Hélas, il faudra prendre son mal en patience un peu plus longtemps que prévu puisque son éditeur, Bethesda, a annoncé en début de semaine un report de quelques mois.

Un temps attendu pour le printemps prochain, le jeu d'action vue subjective ne verra finalement pas le jour avant l'automne 2010, et ce, que ce soit sur PC, PlayStation 3 ou Xbox 360. Comme pour se faire pardonner et répondre aux demandes insistantes des joueurs pour voir le jeu tourner, Bethesda vient heureusement de publier une vidéo. Paul Wedgewood, le patron de Splash Damage, revient sur les principales caractéristiques du jeu : il détaille notamment le fameux S.M.A.R.T. pour smart movements accross random terrain qui permet de rendre les déplacements des joueurs plus fluides.



00D2000002646422-photo-extrait-vid-o-887734968-000012-323716-0002.jpg
00D2000002646428-photo-extrait-vid-o-887732503-manuel.jpg
00D2000002646420-photo-extrait-vid-o-887734968-000025-323716-0001.jpg
Modifié le 20/09/2018 à 15h54
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Davantage d'animaux sauvages : la solution pour réconcilier éleveurs et loups ?
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
Le vaisseau Starship de SpaceX est homologué par la FAA
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
Les employés de Facebook s'insurgent contre le refus de Zuckerberg de censurer les posts de Donald Trump
scroll top