L'ENISA met en garde contre les solutions hébergées

Par
Le 23 novembre 2009
 0
02620224-photo-enisa.jpg
L'ENISA, l'agence européenne chargée de la sécurité des réseaux et de l'information, a mis en garde les entreprises de l'Union souhaitant migrer leurs infrastructures vers des solutions hébergées. Au travers de ce rapport, l'organisation avance plusieurs conseils face aux potentiels risques liés au cloud computing.

La société risque par exemple de se retrouver coincée vers un prestataire de services ne mettant pas à disposition des outils de migration vers d'autres fournisseurs de services. « Il y a très peu d'outils et de standards pour l'exportation des données d'un fournisseur à l'autre », déclare l'expert en sécurité Giles Hogben à ZDnet UK. La migration des données reste d'ailleurs le principal problème à prendre en compte avant d'envisager une solution hébergée.

Par ailleurs, selon les lois régissant la protection des données, c'est le client d'une solution hébergée qui est responsable en cas d'accident ou de violation de vie privée. Ce dernier devra donc être en mesure de s'assurer que l'infrastructure du fournisseur de service répond bien à ses besoins. L'informatique hébergée serait alors plus adaptée aux petites entreprises qui bénéficient pour leurs parts d'une solution de sécurité mieux adaptée à leur infrastructure mais également face aux attaques par déni de service.

Retrouvez le rapport dans son intégralité en anglais ici.
Modifié le 18/09/2018 à 14h42

Les dernières actualités

scroll top