Un adaptateur USB / DVI qui atteint le 2048 x 1152

01 juin 2018 à 15h36
0
Comment brancher plusieurs moniteurs sur une carte graphique ou un portable qui ne dispose que d'une seule sortie vidéo ? Depuis plusieurs années, la société DisplayLink s'est spécialisée dans la conception d'adaptateurs qui permettent de relier un écran à un ordinateur par l'intermédiaire d'un connecteur USB. Utilisée, entre autres, par Samsung, cette technologie se révèle parfaitement fonctionnelle, mais souffrait jusqu'ici de limitations liées à la résolution maximale affichée par le biais de ces adaptateurs : d'abord 1280 x 1024, puis 1680 x 1050. Les récents progrès accomplis à ce niveau permettent à l'américain Sewell de proposer à la vente le SW-22857, un adaptateur USB / DVI qui prend désormais en charge des résolutions Full HD et supérieures, puisqu'il serait possible de monter jusqu'au 2048 x 1152. Jusqu'à six écrans peuvent être ainsi connectés sur une machine.

Faisant appel à la puce DL-195 de DisplayLink, il permet donc de brancher et d'utiliser un moniteur 24 pouces à sa résolution native (1920 x 1200) par le biais d'un port USB. Pour en profiter, il faudra au préalable installer les pilotes nécessaires, disponibles pour PC et Mac. D'après le fabricant, il ne serait pas nécessaire de disposer d'une machine dernier cri pour en profiter, même si l'on n'envisagera probablement pas de faire passer par le canal USB, dont la bande passante est limitée, des flux 3D ou vidéo trop volumineux. Comptez 99,95 dollars pour cet adaptateur, remarqué via Engadget.

02618432-photo-sewell-adaptateur-usb-vers-dvi.jpg
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Murdoch et Microsoft prêts à s'allier contre Google
Puces mémoire 1 Gb en GDDR5 chez Elpida
Chrome OS : Canonical annonce des accords avec Google
Pour iSuppli, 2010 sera l'année de la DDR3
Wikipedia en panne de contributeurs ?
La Magic Mouse d'Apple sous Windows, c'est possible
Revue de web : Google sort son OS, Microsoft danse
Warpzone 29 : réclame, bullshit et sociologie !
Live Japon : Sony se sent d'attaque
Clubic Week : arnaques et abus de langage
Haut de page