Réalité augmentée : Nokia présente la télécommande de demain

18 septembre 2018 à 14h42
0
012C000002589248-photo-nokia-house.jpg
A l'occasion de l'ouverture à la presse de son centre de recherche et développement basé à Espoo en Finlande, Nokia a fait la démonstration d'un projet baptisé « Haptic Feedback ».

Il s'agit d'une technologie plus que d'un simple produit, permettant d'utiliser des solutions de réalité augmentée, simplement en pointant son mobile ou une télécommande reliée à un mobile sur des environnements « réels ». Comment ? Pointez un magasin avec la télécommande et la solution développée par Nokia permet d'obtenir sur l'écran du mobile ses horaires d'ouverture ou les taxis situés à proximité de ce lieu.

Nokia part du principe qu'il n'y a plus besoin de cartes dans lesquelles sont situées différents poins d'intérêt. L'utilisateur va interagir avec des éléments de la vie de tous les jours sans avoir à lancer un quelconque logiciel. Différentes options associées sont envisagées comme un guidage sonore et/ou visuel depuis le mobile ou depuis des périphériques « connectés ».

Nokia ne précise pas quand un tel projet pourrait aboutir sur une sortie commerciale de premières solutions l'exploitant. « Le système de réalité augmentée utilisé sur nos tests avec des télécommandes dédiées pourrait aboutir sur son intégration dans les téléphones de demain », nous précise Dari Trendafilov, le chef de produit « Haptic Feedback ».
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Samsung pourrait abandonner le système Symbian sur ses smartphones
Test de Dragon Age Origins : must du jeu de rôle ?
Dragon Age : aux Origines de Badur's Gate ?
G.Skill lance la 2e génération de ses SSD Falcon
Gmail : baisse des prix pour le stockage payant
Linked Internet UI : une page d'accueil
Explore & Share : Nokia propose des machines à vendre des contenus Ovi
Nokia va faire évoluer le modèle économique de son Ovi Store
4e licence 3G : le dossier de Free est recevable
Médias : Nolife et PC Inpact tentent le payant
Haut de page